La commission budgétaire de l’Assemblée nationale enregistre les derniers passages des membres du gouvernement. Hier au palais des gouverneurs, c’est le ministre des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Modeste Kérékou, qui a planché devant cette commission budgétaire.Il a présenté aux députés un projet de budget d’environ 15 milliards 44 millions 328 mille Fcfa. De nombreux projets au titre du Pip 2018 ont été défendus par le ministre Modeste Kérékou, et ce sont des projets qui vont contribuer à la promotion de l’emploi.

Loading...

« C’est le secteur privé qui crée l’emploi, c’est les PME, c’est les entreprises qui créent l’emploi. Ce que nous avons à faire sous le leadership du chef de l’Etat, c’est de coordonner toutes les initiatives gouvernementales, toutes les politiques, pour qu’à la fin nous puissions avoir un climat, un cadre favorable à la création des entreprises, qu’elles soient artisanales, commerciales, industrielles, pour offrir des emplois stables et décents aux jeunes », affirme Modeste Kérékou.

Les députés, faut-il le préciser, ont été particulièrement sensibles aux ressources qui sont affectées à cet important département ministériel. Ils se sont engagés à faire un plaidoyer auprès du gouvernement et l’ensemble du reste du gouvernement, notamment du ministre de l’économie et des finances, pour une augmentation substantielle desdites ressources

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Ce petit kérékou..qui va gérer..un budget de 16 patates….hum..!!!

    D’ici là qu’il vienne nous dire que la branche ne se cassera pas dans les bras du caméléon…il a un pas….

Répondre à gim fadoul Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom