Bénin : Une nouvelle coalition pour raviver la littérature nationale

Bénin : Une nouvelle coalition pour raviver la littérature nationale

Plusieurs associations littéraires et divers acteurs de la chaîne du livre se sont réunis le samedi 4 novembre 2017 à Cotonou, dans le but de contribuer au développement de la littérature béninoise.

Kangni Alem : je comprends et admire le destin des “enfants du Brésil”

Au cours de cette assise, ils ont porté sur les fonts baptismaux un nouveau creuset dénommé « Grande fédération des associations d’écrivains et acteurs de la chaîne du livre », pour mieux restructurer le secteur du livre au Bénin.

Ressusciter le livre béninois et le faire rayonner aussi bien sur le plan national qu’international. Telle est la raison de la création d’une nouvelle fédération baptisée « Grande fédération des associations d’écrivains et acteurs de la chaîne du livre » (Grafaecl). C’est lors d’une assise tenue dans la matinée du samedi 4 novembre 2017 dans l’enceinte du Codiam à Cotonou, que des acteurs de la chaîne du livre au Bénin ont porté sur les fonts baptismaux cette fédération. Des écrivains, des éditeurs, des libraires, des centres culturels, des critiques littéraires et bien d’autres sous-secteurs du livre, ont été représentés à ce congrès. Au total, onze associations littéraires basées dans plusieurs communes du pays ont répondu présent au rendez-vous de cette cause commune, dans le but d’une contribution à grande échelle.

L’association béninoise des écrivains en langues nationales, l’association Aiyé culture, l’association des amis de la lecture et de la culture, l’association des acteurs de la chaîne du livre et l’association Bénin dessin, sont entre autres les groupements littéraires qui ont pris part à ce congrès. Ensemble, ils ont défini les textes fondamentaux de la Grande fédération des associations d’écrivains et acteurs de la chaîne du livre (Grafaecl), et élu sur place les membres du Bureau directeur. La fédération reste également ouverte aux autres associations du secteur qui pour une raison ou une autre n’ont pas pu prendre part au congrès. La Grafaecl se veut ‘’crédible’’ et ‘’incontournable’’ dans tout ce qui concerne le secteur du livre au Bénin.

Cette assise a connu la présence effective de 2 anciens ministres de la culture, dont Gaston Zossou et Ali Houdou.

Le bureau de la Grande fédération des associations d’écrivains et acteurs de chaîne du livre

  • Président : Dénis Avimadjessi
  • Vice-président : Ali Houdou
  • Secrétaire général : Elysée Aballo
  • Secrétaire générale adjointe : Marie-Claire Sossouhounto
  • Trésorier général : Gérard Hessou
  • Trésorière générale adjointe : Prudencienne Gbaguidi
  • Secrétaire à la communication et aux relations extérieures : Camille Sègnigbé
  • Secrétaire à l’organisation et à la mobilisation : Jean-Eudes Djomatin
  • Secrétaire à la formation, aux affaires sociales et au genre : Michel Aïssè
  • Commisaires aux comptes : Viviano Edoh et Joël Hounsounou

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Tchité 2 semaines

    Mieux d’avoir aussi des ordinateurs connectés à l’Internet dans de tels centre afin de faciliter la recherche personnelle.

  • Avatar commentaire
    Tchité 2 semaines

    Excellente idée. Lorsque nous étions petits, on avait uniquement access a’ la bibliothèque du colon (au CCF rebatisé habilement Institue Français).

    Il faut qu’il y ait aussi des bouquin technique et technologique, surtout ten Anglais, car c’est la langue de la technologie.

    Ou bien créer carrément une bibliothèque technique et technologique, car c’est le socle du développement. Le succès de toute nation moderne est basé sur une économie numérique et technologique.