Bénin : Des victimes s’en prennent à des anciens employés de Icc services

Bénin : Des victimes s’en prennent à des anciens employés de Icc services

Depuis 2010, des spoliés de Icc Services attendent que justice leur soit rendue et qu’ils soient dédommagés. Fatigués d’attendre indéfiniment, certains parmi eux s’en prennent à des anciens employés de l’Ong, à défaut de déverser leur colère sur leurs anciens patrons toujours en prison.

Affaire Icc service : George Constant AMOUSSOU n’est toujours pas fixé

Ils n’en peuvent plus d’attendre une hypothétique décision de justice qui viendra les rétablir dans leurs droits, et les aider à obtenir le remboursement de leurs épargnes. Depuis 2010, des milliers de spoliés de Icc sont rongés de l’intérieur par la douleur provoquée par ce manque d’argent. Alors, ils ont décidé de s’en prendre à des employés rencontrés sur différents sites.

C’est dans ce contexte qu’à Porto-Novo les sieurs Adétayo Adebounkpe et Moussa Alassane ont pris la fuite, pour se mettre à l’abri des agressions, des persécutions de toutes sortes. Selon des sources proches de ceux-ci, il n’y a plus de jours où ils ne reçoivent la visite de spoliés surexcités et vindicatifs. Mesurant la grande portée des menaces et des éventuelles conséquences qui pourraient en résulter, ils ont dû s’en fuir, abandonnant leurs familles respectives, craignant pour leur vie. Face à cette situation, le retour au bercail de ces innocents est incertain car leur sécurité est menacée dans les villes.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 semaines

    Toi prince là ne viens pas défendre abt ici, ce n’est pas lui qui est venir dire que talon a renoncé aux centaines de milliards que le benin devait lui payer suite à sa condamnation pipée de la ccja à Abidjan 😡

  • Avatar commentaire
    come 2 semaines

    Ces gens feraient mieux de s’en prendre aux responsables. Finalement ce ne sont pas les employés qui se sont enrichis.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 semaines

    Ces victimes de icc doivent aussi aller voir ABT , PIK qui ont promis qu’une fois aux affaires , elles seront remboursées 

    • Avatar commentaire
      PRINCE 2 semaines

      Pour ABT, il devait être élu Président de la République avant de rembourser les spoliés de ICC-Services et Consorts. Concernant PIK je ne peux pas me prononcer. Un peu de lumière fait toujours du bien.

    • Avatar commentaire
      PRINCE 2 semaines

      Le béninois aime trop l’argent facile, donc ils doivent s’en prendre à eux-même. Mieux ABT a promis payé quand il sera élu président de la République et malgré cette déclaration il n’ pas pu être dans les deux premiers. Allez – y voir pourquoi ça n’a pas convaincu bons nombre de nos compatriotes. Concernant PIK je ne peux pas me prononcer.