Chute de Mugabe : La Chine nie toute participation

Chute de Mugabe : La Chine nie toute participation

Sans nier d’avoir été un allié de l’ancien président Robert Mugabé, Pékin a assuré qu’il n’a joué aucun rôle dans la transition politique au Zimbabwe.

Énergie renouvelables: la Chine investit en Afrique

Respectueuses du principe de non-ingérence dans les affaires internes des autres nations, les autorités chinoises en l’occurrence le chef de la diplomatie chinoise a rappelé que la posture de la Chine en ce qui concerne ses partenaires n’a jamais changé.

En effet, la visite du chef des armées, Constantino Chiwenga à Pékin un peu avant la crise zimbabwéenne, aurait poussé des observateurs des mœurs politiques du pays à s’interroger sur l’implication de la Chine dans ce qui est arrivé à Robert Mugabe.

Par ailleurs, Pékin félicite tout de même le nouveau président Mnangagwa et souhaite que les liens historiques avec la Chine soient maintenus afin que le Zimbabwe retrouve ses marques sur le plan économique.

Commentaires

Commentaires du site 0