Ravip au Bénin : Gatien Adjagboni mobilise sur son bien-fondé

Ravip au Bénin : Gatien Adjagboni mobilise sur son bien-fondé

Dans le souci d’expliquer à la population du 11e arrondissement de Cotonou le bien fondé du Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip), Gatien Adjagboni a initié une sensibilisation depuis le 23 octobre dernier.

Ravip : le président Houngbedji s’est fait recenser ce matin à Porto-Novo

Laquelle sensibilisation a pris fin ce samedi 04 novembre 2017, à la place Bulgarie par une grande mobilisation. Enfants, jeunes, adultes et personnes du troisième âge, ont dans la matinée de ce samedi 04 novembre 2017, pris d’assaut la place Bulgarie à Cotonou.

Pour cause, la sensibilisation sur le Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip), initiée par Gatien Sèdami Adjagboni, président directeur général de la boulangerie Tincy, s’est tenue à ladite place. Cette forte mobilisation de la population de cet arrondissement témoigne de ce qu’elle veut davantage comprendre ce qu’est le Ravip. Avant d’entrer dans le vif du sujet, sketch et diverses animations ont été organisés pour mettre en exergue les avantages de cet outil de développement. Le représentant des jeunes dans son discours, n’a pas tari de mots pour remercier Gatien Sèdami Adjagboni, pour l’opportunité qu’il offre à la jeunesse du 11e arrondissement de comprendre les avantages du Ravip.

« Il est venu nous rassurer sur le bien-fondé du Ravip, c’est pour cela que nous nous sommes tous levés à l’instar de son mot d’ordre (Mitchité), pour répondre à son invitation avant d’aller nous faire recenser dans nos différents centres. Nous lui faisons entièrement confiance » a-t-il témoigné, avant d’annoncer qu’ils sont tous engagés aux côtés du Pdg, qui selon eux voudrais servir sa communauté autrement. Abondant dans son sens, Pélagie Agossou la représentante des femmes du 11e arrondissement de Cotonou, a laissé entendre que leur présence n’est rien d’autre que le signe d’un soutien total aux actions du Pdg de la boulangerie ‘’Tincy’’.

Selon elle, ce dernier mérite d’être soutenu et encouragé dans sa vision. Après avoir promis qu’elles iront se faire recenser à la fin de cette sensibilisation, elle a indiqué que les femmes de son arrondissement ne se feront pas prier pour accompagner le Pdg. Par ailleurs, en s’inscrivant certainement en homme d’action, Gatien Adjagboni est resté bien muet devant caméras et micros. Après cette étape, femmes, jeunes, artisans, taxi-motos et sages, ont accompagné le Pdg se faire enregistrer, avant d’aller à leur tour faire le même exercice dans leurs bureaux respectifs. Somme toute, l’on peut affirmer sans ambages que cette tournée de sensibilisation entamée depuis le 23 octobre dernier et qui a pris fin ce samedi, a permis aux et aux autres de comprendre le bien fondé du Ravip

Commentaires

Commentaires du site 0