Secteur judiciaire au Bénin: La grève suspendue, un moratoire accordé au gouvernement

Secteur judiciaire au Bénin: La grève suspendue, un moratoire accordé au gouvernement

Bonne nouvelle pour les justiciables. Le collège des secrétaires généraux des six syndicats du secteur de la justice a décidé de suspendre sa motion de grève.

Conséquences des grèves dans l’enseignement: Pertes et baisse du niveau des apprenants

C’est après analyse et prise en compte des positions des différents bureaux des six syndicats (Syntrajab, Syntra-justice, Synagojub, Unogec, Synape-Justice et l’Unp-Justice), signataires de la motion de grève, que ce collège en est arrivé à cette décision. Et ils l’ont fait savoir à travers un communiqué en date du samedi 04 novembre 2017.

Par la même occasion, le collège accorde deux mois au chef de l’Etat et au gouvernement pour la satisfaction des revendications. Passé le délai du 31 décembre prochain, le mouvement reprendra de plus belle avec un durcissement des actions. La balle est donc dans le camp du gouvernement de la rupture, afin que cette crise dans le secteur de la justice trouve enfin un dénouement pour le bonheur des justiciables.

Par conséquent, le collège invite les militants à reprendre le travail à compter de ce lundi 06 novembre 2017. Entre autres revendications des agents du secteur de la justice : La prise d’une note de service organisant la mutation du personnel des services judiciaires et administratifs; l’installation sans délai de la commission de relecture du statut des greffiers et officiers de justice ; la création du cadre de dialogue social au Ministère de la justice et de la législation, et l’abandon de la procédure illégale et irrégulière de reversement clandestin d’agents fictifs

Commentaires

Commentaires du site 0