Bénin : Au-delà des critiques, cerner la pertinence du discours de Soglo

Bénin : Au-delà des critiques, cerner la pertinence du discours de Soglo

Nicéphore Soglo a effectué une sortie médiatique le mardi dernier, pour donner de la voix. Une sortie au cours de laquelle l’homme a fait sa lecture des derniers développements de l’actualité nationale et internationale.

Bénin: le Fsp et des députés au chevet de la famille de Mètongnon puis chez Soglo

Il s’est agi notamment de la gouvernance Talon, avec son lot d’’affaires“, et de l’esclavage de migrants africains en Libye. Mais très tôt, des voix se sont levées pour tirer à boulets rouges sur l’ancien maire de Cotonou, sans pour autant cerner la quintessence et la pertinence de sa déclaration.

L’ancien président de la République, Nicéphore Dieudonné Soglo, après une absence de quelques semaines au pays est de retour et a fait une sortie médiatique le mardi 05 décembre 2017 (lire ici). A cette occasion, le président d’honneur de la Renaissance du Bénin (Rb), a fait une déclaration dans laquelle il a passé en revue les derniers développements des faits marquants de l’actualité nationale et internationale. Curieusement, sans cerner la quintessence et la pertinence de son message, des voix se sont liguées contre l’ancien chef d’Etat qui a été traité de tous les noms d’oiseau. Même s’il est vrai qu’on peut avoir des choses à reprocher au sage qui a été l’un des artisans de l’arrivée au pouvoir du magnat de l’or blanc, il n’en demeure pas moins que certains aspects de son discours sont à prendre très au sérieux.

Nicéphore Soglo s’est donné en effet pour tâche d’attirer l’attention des dirigeants actuels sur la nécessité de faire en sorte que soit repoussé loin, le mal qui guette et  ronge le pays. Le conférencier a, par exemple dans sa déclaration, invité ses compatriotes à ne pas céder aux sirènes de la division et de l’individualisme. En se référant au symbole de la jarre trouée, il a souhaité l’union entre les fils et filles de ce pays, parce que selon lui l’heure est grave. Il faut donc éviter les conflits d’intérêts, mettre fin à l’exercice solitaire du pouvoir et l’opacité dans la gestion, en publiant s’il le faut le salaire des membres du gouvernement, y compris celui du président.

Sur cet aspect de la déclaration, Soglo sans se mettre dans la peau d’un donneur de leçon, n’a fait qu’indiquer la voie à suivre à Patrice Talon, si tant est qu’il tient effectivement à la transparence dans la gestion au sommet de l’Etat, et est engagé à faire de la lutte contre la corruption, son cheval de bataille.

Avec la situation sociopolitique inquiétante, l’ancien président de la République veut que les dirigeants ne soient pas indifférents, qu’ils aient plus de compassion pour les pauvres et les déshérités.

Nicéphore Soglo ne pouvait pas effectuer cette sortie sans aborder l’affaire Cnss, dans laquelle est impliqué Laurent Métongnon, membre du parti communiste du Bénin (Pcb), syndicaliste intrépide, engagé et très actif au sein du front pour le sursaut patriotique (Fsp). Il a reconnu les mérites de l’homme et salué les luttes héroïques de gens comme lui, sans qui le Bénin ne serait pas cité parmi les pays démocratiques d’Afrique. Une façon pour dire au régime Talon qu’il n’a pas intérêt à faire taire les ardents défenseurs du peuple et de ses intérêts.

A l’analyse de la déclaration de Nicéphore Soglo ce 05 décembre 2017, on se rend compte que l’ancien président a tenu des propos édifiants qui peuvent servir à  l’actuel chef d’Etat et son entourage, qui doivent faire preuve d’ouverture et non de fermeture

Commentaires

Commentaires du site 29
  • Avatar commentaire
    Abiola 7 jours

    Enfants du Bénin debout.

  • Avatar commentaire
    Patricia 1 semaine

    Le peuple a fin. On a fin, à peine on mange 1 fois par jour. Vous vous mangé jusqu’à ce que vous allez en Europe, partout vous revenez et vous organisez des conférences de presse. Vous êtes des traites. Talon, Soglo, Yayi… même pipe même tabac.

    le ventre affamé réclame son pain quotidien.

    Toutes les possibilités de trouver des jobs sont fermés au Par votre faute.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 7 jours

      C’est “cash”, simple, mais au moins ça a le mérite d’être clair.

  • Avatar commentaire
    Abdoulaye Atchadé. 1 semaine

    J’ai franchement du mal à savoir si c’est par ignorance ou mauvaise foie, certains compatriotes continuent toujours d’applaudir les sales besognes de Patou… Pourtant tout est clair. Talon n’a pas le souci de travailler pour changer les conditions de vie de ses populations. Ses actions en prouvent largement

  • Avatar commentaire
    Amaury 1 semaine

    @Tundé

    Voilà ce que je disais. Vous trouvez tout normal même les pires bêtises. Qu’est-ce qui peut justifier que l’ANESP,même si on peut discuter de sa pertinence, soit rattachée au Président de la république qui est un concurrent des partis politiques, étant lui-même partisan ? Qu’a-t-on fait pour que l’administration chargée de la gestion des partis politiques soit pertinente ? Est-ce que Pata a demandé à ses amis politiques de se conformer à la charte actuelle des partis politiques ? Bref, montrez moi le diagnostic qui est fait avant qu’on ne veuille tout changer de façon partisane

  • Avatar commentaire
    SAS 1 semaine

    c’est triste pour le Benin d’entendre quelqu’un du niveau de Soglo regretter aujourdhui son choix aux élections présidentielles de 2016.  Quand dans un pays tout entier, tous les “premiers de classes” commencent à réaliser qu’ils sont loin en dessous de la moyenne, le peuple est carrément en dessous de zéro. Talon a eu raison de traiter le Benin de désert de compétences car il sait tres bien qu’ailleurs, avec toutes les casseroles qu’ils trainait il n’avait aucune chance de devenir président. Voila ce qu’est devenu aujourdhui l’ancien quartier latin de l’Afrique 
    J’ai honte de voir que sur ce forum il y a encore des beninois qui continuent de penser que Talon est venu pour résoudre les problèmes du Bénin. 

  • Avatar commentaire
    LE JOUR SE LEVERA 1 semaine

    HERCULE A 1000% RAISON .
    SA PAROLE EST PRESQU’UNE PROPHETIE POUR LE BENIN .
    DITES – MOI CE QUE KEREKOU A FAIT POUR LE BENIN ?
    LES BENINOIS SONT LES SEULS AU MONDE A ADORER ET AIMER LEUR BOURREAU .
    SOUS SOGLO , LE BENIN N’A PAS CONNU DE MORTS D’OPPOSANTS , NI DE TORTURE , NI DE CAMP DE SEGBANA , NI DE PCO , NI DE PLM , NI DE VIOLS DE DROITS DE L’HOMME .
    SOUS SOGLO , LES SALAIRES ETAIENT 1000 FOIS PLUS RAPIDEMENT PAYE QUE SOUS N’IMPORTE QUEL REGIME .
    ET POURTANT AMNESIQUES QUE NOUS SOMMES , C’EST KEREKOU QU’ON ADORE .
    RAISON POUR LAQUELLE , NOUS CONNAISSANT , TALON UTILISE LES METHODES DIGNE DE NEO- PRPB POUR NOUS GOUVERNER .
    APRES SON DEPART DU POUVOIR , LES AMNESIQUES VERRONT EN TALON UN demi-dieu .
    nicephore soglo demeure de loin le meilleur president du benin et AUCUN DE SES PREDECESSEURS OU SUCCESSEURS N’AURA SON BILAN .
    SOGLO A T’IL DETRUIT LES BARRAQUES DES PAUVRES DAMES ?

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 1 semaine

      “1000%…SA PAROLE EST PRESQU’UNE PROPHETIE…” Quelle est cette maladie de l’exagération et de la perte de bon sens en tout ?

      “CE QUE KEREKOU A FAIT POUR LE BENIN ?” Qui a écrit ici qu’il a fait autre chose que mal ?

      Mais “KEREKOU gouverneur de la françafrique” je ne veut manquer de respect à personne, surtout pas à M. SOGLO, mais c’est totalement ridicule et uniquement justifier par une déconvenue recuite, d’avoir perdu les élections face à lui.

      Hormis Sekou TOURE, en Afrique francophone, KEREKOU est celui qu’a le plus combattu la “françafrique” sans jamais pouvoir l’abattre.  

      KEREKOU est tombé du fait de l’incurie et de la dictature de son régime. M. SOGLO le sait parfaitement. Pourquoi affaiblir sa crédibilité en versant dans la caricature ?

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 1 semaine

    “mettre fin à l’exercice solitaire du pouvoir…en publiant…le salaire…du président” Que n’y a t-il pensé à l’époque de son mandat.

    “…sans se mettre dans la peau d’un donneur de leçon” C’est précisément l’étiquette qui lui colle – non sans raison – à la peau. C’est ce qui rend tout ce qu’il dit inaudible.

    “Kerekou gouverneur de la françafrique” Alors là, c’était le bouquet ! 🙂 franchement

  • Avatar commentaire
    Cathie 1 semaine

    Le Président SOGLO a une lourde responsabilité dans l’élection de Patrice TALON. Il savait très bien que TALON n’avait pas la capacité intellectuelle, culturelle et morale de diriger le Bénin. Qui est TALON? C’est un es-croc qui s’est enrichi malhonnêtement en achetant, en corrompant la classe politique, les gouvernants et les juges.Le Président SOGLO le savait très bien car c’est lui qui a fait TALON. Aujourd’hui, ce qui me fait peur, c’est la complicité de ABT et de PIK à désorganiser tous pays au profit de TALON. Pourquoi font-ils tout cela? Dans quel intérêt pour eux? Je ne comprends pas.

    • Avatar commentaire
      Cathie 1 semaine

      …. à désorganiser tout le pays au profit de TALON.

    • Avatar commentaire

      Cathie, ils font tout ça parce qu’on leur a promis quelque chose. Si tu veux tenir un homme politique béninois fais lui une promesse, et tu as un esclave prêt à tout.
      L’autre qui avait signé le PVI, c’était contre la présidentielle de 2016 mais les choses sont pas passé comme prévue

    • Avatar commentaire
      Maou 1 semaine

      Sacree Cathie. En fait Soglo sachant toutes les lacunes de Talon, espérait se voir confier les premiers rôles sous le régime actuel.
      Quant à Abt et Pik, il monnayent très cher leur présence dans le gouvernement Talon. Ce ne sont pas des saints et ils sont loin d’être des I’m.beciles. C’est plutôt de gestion actuelle que des scandales de tout genre apparaîtront bientôt.
      En tout cas les Beninois connaissent Soglo. Combien de fois à-t-il perdu les présidentielles au Benin?

  • Avatar commentaire

    AUCUN DANGEUR NE GUETTE CE PAYS ,le beninois veut quelque chose et son contraire.les intérêts de la famille SOGLO SONT MENANCES

  • Avatar commentaire

    UCUN DANGEUR NE GUETTE CE PAYS ,le beninois veut quelque chose et son contraire.les intérêts de la famille SOGLO SONT MENANCES

  • Avatar commentaire
    Anonyme 1 semaine

    Pourvu que les béninois soient heureux. L’histoire nous donnera raison sur qui est qui et qui fait quoi dans la vie

  • Avatar commentaire
    Oly 1 semaine

    Quand on parle de dilapidation des deniers publics, je crois que tout les béninois devraient être d’accord qu’il faut “faire rendre gorge” méme s’il s’agit de nos proches parents.
    Ne mélangeaons surtout pas les cas. 
    Certains comme METOGNON ont travaillé pendant 30 ans mais ne se sont pas enrichis sur le dos du peuple. D’autres n’ont fait que voler pour s’enrichir. 
    METOGNON justifiera et provera son innocence et retrouvera sa liberté. 
    Que les autres aillent faire de même devant la justice.

  • Avatar commentaire
    ADISSA 1 semaine

    Il manque de respect à l’institution Chef de l’Etat quand il traite le Président de la République de Petit. Pour un ancien PR c’est inadmissible

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 1 semaine

      Est-ce que Talon lui-même respecte l’institutiondont il a la Charge? Quand est-ce qu’un Président dès sa prise de fonction fait décaisser 47 milliards des caisses de l’Etat pour lui-même et ses héritiers? Ne se moque -t-il pas de la Notion de conflit d’intérêts en placant ses entreprises et ses héritiers sur les secteurs juteux de l’Etat. La Charité bien ordonée commence par soi-même.

      • Avatar commentaire
        Amaury 1 semaine

        @Napo,

        Je me demande si ça vaut encore la peine de répondre à ces rupturiens, tellement leur mauvaise foi crève les yeux. Ils ne trouvent jamais rien de mauvais dans les dires et les actions de Pata qui s’est auto-proclamé compétiteur-né mais fait tout pour éviter la compétition ou la biaiser.

        Ces dits rupturiens sont capables de défendre la création de l’agence sur les partis politiques avec son rattachement au Président de la république. C’est dire ! Bandécons comme dirait mon oncle du village.

        • Avatar commentaire
          Tundé 1 semaine

          Pas plus que les précédentes, la gouvernance de Talon ne sera pas parfaite.
          Quand sa détermination à réussir son mandat rencontre une administration moribonde et totalement destructurée, il se donne les moyens d’une agence afin de ne pas passer à côté de ce projet crucial.
          Il sera jugé sur pièce, en attendant laissons le travailler. Tous les pays africains se servent dU bicephalisme Agence-Administration pour initier les reformes. Elles seront dissoutes plus tard .

  • Avatar commentaire
    Pimpim 1 semaine

    C de la marmite noire qu’on sort l’akassa tout blanc alors il faut savoir toujours tirer le potentiel des messages quand bien même l’orateur nous déplaît

    • Avatar commentaire
      Madampol 1 semaine

      Suis d’accord avec vous. Mais dans le cas qui nous intéresse, l’akassa est indigeste

  • Avatar commentaire
    Tundé 1 semaine

    Un ridicule article digne d’un stagiaire.
    Comment tirer un pertinence d’un ensemble incohérent? Kerekou franceafrique !!!!! Baparapé Metongnon tout ca avec de l’envergure……FSP devant. Il traite le président de petit, lui qui tendait un papier au chef de l’état, à son domicile le 1 août. Laissons Nicephore Soglo s’enterrer vivant. Quelle déchéance!!!

    • Avatar commentaire
      Taka 1 semaine

      Quant on a rien à dire de construitif ,il faut se taire ,mon très cher esclave du web achète par le pouvoir

    • Avatar commentaire
      Madampol 1 semaine

      Merci Tundé, je suis très loin d’être un sympathisant de Talon, mais le seul qualificatif que je trouve à la déclaration de Soglo est, incohérent. Venir nous saouler de franceafrique quand au moindre petit bobo, on se précipite à Paris…. Qu’il aille se cacher un peu

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 1 semaine

      Puisque le Président Soglo n’a pas tenu un discours partisan, on clame ques on propos n’est pas cohérent. Mais c’est bien cohérent pour ceux qui aspirent à la paix et à la cohésion nationale dans ce pays sans chercher une contre-partie.
      Le Président Soglo a été Président avant Talon et les services qu’il a rendus à la nation sont entrés dans l’histoire. Si Talon est ce qu’il est ou ce qu’il a aujourd’hui, le Président Soglo a été pour lui un soutien légendaire et indefectible.
      Il a droit de traiter Talon de petit, vu les bêtises et les actes incongrus que Talon pose depuis bientôt deux ans à la tête du pays. Il est en train de détruire tous les acquis démocratiques qui ont été construits pendant des décennies.
      Ce n’est qu’un petit qui agit comme Talon procède. Sans respect pour l’institution dont il a l’honneur de représenter. Il sort du pays incognito et revient quand bon lui semble. Il se moque des lois de la République en faisant usage des marchés de gré-à-gré au bénéfice de ses entreprises , ses héritiers et amis. Il n’a pas de considération pour les autres institutions de la Republique qui ne se transforment pas en des-cente de lit pour lui. La cour constitutionnelle, le gardien de la loi fondamentale de la Republique ne lui dit rien. Ainsi il s’arroge le droit de ignorer à répétition les décisions de la cour constitutionnelle .

      Bien que Chef d’Etat, premier magistrat du pays, ayant l’obligation de donner le bon exemple, il ignore pourtant délibérement les conflits d’intérêt. Seule sa satisfaction personnelle compte pour lui. Il est venu identifier les bons morceaux du secteur économique du pays pour se les approprier .

      Un président de la République qui, dès sa prise de fonction fait décaisser 47 milliards de nos sous de la caisse de l’Etat pour lui-même sans qu’il y ai tune décision de justice qui les lui accorde. Et ainsi a pil-lé à visage découvert les maigres ressources du pays, se comportant ainsi comme un fi-lou mérite-t-il encore une quelconque considération? N’a – t – il pas définitivement démérité?

      Pour être respecté , Talon doit respecter les lois de ce pays, la constitution de ce pays, qu’á maintes reprises il a méconnues et continue de méconnaître (voire les différents décisions de la cour constitutionnelle). Il doit honnorer l’institution qu’il représente et manifester sa volonté de servir la République avec humilité et désintérêts. Car, ce ne pas servir le pays avec désintérêt, quand il choisit lui-même un domaine de l’Etat, fixe le prix pour se l’approprier.

      Quand on veut être grand, il faut se comporter comme un grand.