Bénin : Le développement économique de l’Ouémé plateau prend son envol

Bénin : Le développement économique de l’Ouémé plateau prend son envol

La ville de Porto-Novo et précisément l’Espace Ubuntu, a accueilli hier le lancement officiel du Forum économique des affaires et des investissements des départements de l’Ouémé et du plateau.

Mairie de Porto-Novo : Aziz Adjakpè reçu par le maire Emmanuel Zossou

C’était en présence du président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), Jean-Baptiste Satchivi, du président de la région économique ouémé-plateau, Akomavo Fassinou, des préfets de l’ouémé et son homologue du plateau, des maires de l’ouémé et du plateau dont celui de Porto-Novo, Emmanuel Zossou. Porteurs de projets béninois comme étrangers, partenaires techniques et financiers, acteurs de développement local et autorités communales ont répondu tous présents à ce grand rendez-vous de Porto-Novo.

Dans son allocution de bienvenue, Akomavo Fassinou a salué d’entrée et en particulier la Boad, pour son concours financier, avant de préciser que durant des mois, experts et consultants ont traversé les 14 communes des deux départements pour joindre les maires à cette cause commune de développement local. Pour terminer, le président de la région économique Ouémé-plateau a souhaité que les délibérations des participants aboutissent à des résultats positifs qui riment avec le Pag. Quant au président Jean-Baptiste Satchivi, il a évoqué quatre raisons qui pourraient sous-tendre l’envol économique des deux départements à savoir la compréhension et l’acceptation de l’idée de forum, l’implication de chacun des maires pour l’exploitation des potentiels de leurs localités respectives, et la disponibilité affichée de chaque acteur. Il a rassuré que la Ccib est partie prenante dans l’organisation de ce forum, et ayant pour finalité la mise en place d’un dispositif qui arrimera à chaque projet phare, un financement à court, moyen et long terme.

« Au cours de ces trois jours de travaux, acteurs et autorités communales se concertent, apprécient pour les concours des différents projets, leur faisabilité, leur rentabilité et leur impact sur le développement durable au niveau local », suggère le président de la Ccib.

 L’objectif de ce forum faut-il le préciser, concerne les dispositifs à mettre en place pour la réalisation concrète des différents projets qui intéressent les investisseurs ici présents, et feront l’objet de recherche de financement au-delà de nos frontières. A tour de rôle, les préfets de l’Ouémé et du plateau, le représentant de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo, ceux des ministères du cadre de vie, du commerce et de l’industrie, ont donné leur caution à cet évènement pour l’atteinte des objectifs assignés par les organisateurs.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 0