Bénin : qui est Reine Alapini Gansou, élue juge à la CPI

Bénin : qui est Reine Alapini Gansou, élue juge à la CPI

Le Bénin a désormais une de ses ressortissantes à la Cour pénale internationale (Cpi). Il s’agit de Maître Reine Alapini Gansou. Son élection a eu lieu hier mardi 5 décembre 2017, lors de la seizième session de l'Assemblée des États Parties, qui se tient au Siège de l'Organisation des Nations Unies depuis le 4 décembre 2017.

La CPI décide de garder Laurent Gbagbo en détention

Reine Alapini Gansou a été la présidente de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples à partir de 2009. Elle a fait son intégration dans l’institution en 2005.

Elle fut avocate au barreau du Bénin à partir de 1986, et enseigne le Droit à l’Université d’Abomey-Calavi depuis l’année 2000. Membre de la Cour permanente d’arbitrage des Nations-Unies  depuis le 19 janvier 2011, elle est également lauréate du prix des Droits de l’Homme du Cinquantenaire des indépendances africaines en 2010.

Sa candidature a été soutenue par le gouvernement béninois, qui lors de son conseil des ministres du 06 septembre 2017 a instruit le ministre des affaires étrangères et de la coopération, ainsi que son homologue de la justice et de la législation, d’organiser le plaidoyer en faveur de son élection. Elle occupera ce poste, pour les 9 prochaines années.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Joel 1 semaine

    Il y aurait á mon avis deux suite logiques á l’entree de Madame Reine á la CPI,
    1- Ou elle devient un vrai casse pied pour le système en place, c’es á dire ardente défenseur de l’Afrique digne oú
    2- Elle se fatigue du fait que la CPI est politisée et au service du colon et ces plans de domination du continent et quite la barque.
    La raison est simple, les béninois sont trop dignes. Laissons  Fatou Bensouda faire le sal boulot.