Ancien secrétaire général de la confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb), Paul Essè Iko était l’invité de l’émission ‘’Forum de la matinée’’ de la Béninoise Tv de ce lundi 11 décembre 2017. Il a opiné sur le thème : ‘’le syndicalisme à l’ère de la rupture’’Avant sa retraite, il a mené le bon combat et il continue ce même combat une fois admis à la retraite. C’est ce qu’a semblé dire l’ancien secrétaire général de la confédération syndicale des travailleurs du Bénin Paul Essè Iko.

« Je suis le secrétaire général des enseignants à la retraite, car nos intérêts à la retraite sont à défendre » a assuré l’invité, qui a promis lutter jusqu’au dernier souffle. Il a encouragé ses camarades qui sont restés sous la rampe à continuer de se battre contre les oppressions et les violations répétées des libertés individuelles et collectives.

Il a plus loin appelé les secrétaires généraux en fonction à travailleur à la grande mobilisation pour une unité syndicale, qui est le fruit d’un grand chemin et d’expériences acquises ensemble.

« L’environnement actuel n’est pas facile. Le régime Talon est un régime plus têtu, plus coriace » soutient l’hôte de la Béninoise Tv.

Par ailleurs, Paul Essè Iko a fait savoir que les mouvements de débrayage constituent la caractéristique fondamentale du syndicat.

8 Commentaires

  1. Amaury, c’est toi qui a trouvé le qualificatif idoine… Il ne sont vraiment pas coriaces… Il sont juste sans cœur. Heureusement ils ne sont pas éternels.

  2. ESSE IKO va devoir bientôt demander des comptes à son camarade Mètongnon, car les pensions de retraite vont se faire rare du fait du placement hasardeux des ressources de la CNSS

    • Toi ALLOMAN’, que dis-tu des 40 milliards de cette même CNSS placés par kotigan le nouveau PCA à ces amis pilleurs dans le cadre de votre pag bidon 😡

  3. DANS UN PAYS RESPONSABLE ET SERIEUX , ON DEVRAIT FERMER LES YEUX SUR LA DEMOCRATIE , LA LIBRE EXPRESSION ET LES DROITS DE L’HOMME ET A LA FOULEE LIGO..TER ET FOUE..TTER DE 300 COUPS DE LANIERES CE VIEUX SYNDICALISTE QUI IL Y A PEU PRENAIT L’ARGENT CHEZ TALON EN EXILE A PARIS POUR SEMER DU DESORDRE ET TERNIR LE REGIME YAYI .
    LES AUTRES SOITS-DISANTS SYNDICALISTES DEVRAIENT SUBIR LE MEME SORT .

  4. Face à des gens teigneux, il faut un régime coriace. Dans ce pays , tous les retraités du Syndicalisme restent en fonction. Que reprochent-ils aux politiciens de carrière ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire