Bénin : Voici ce qu’on entend par « social » dans les réalisations du gouvernement Talon

Bénin : Voici ce qu’on entend par « social » dans les réalisations du gouvernement Talon

C’est la visite au Bénin de la directrice générale du Fonds monétaire international Fmi, Christine Lagarde, qui a suscité la polémique et la confusion entretenue aujourd’hui sur le concept de « Social ».

Bénin : Patrice Talon fait main basse sur les institutions de contre-pouvoir

Tout est parti d’un extrait de la réponse du chef de l’Etat à la directrice du Fmi, qui interpellait le gouvernement sur l’urgence d’investir dans le social. Cet extrait qui a consisté à dire que l’appréhension du social par les populations, sous les tropiques et particulièrement au Bénin, se résume à de la distribution d’argent, a connu des interprétations diverses.

Loin de vouloir envenimer cette polémique et encore moins de la prolonger, nous entendons simplement situer nos lecteurs sur ce qui correspond au social dans les réalisations du gouvernement actuel. Pn peut dire de façon générale que parler du social en rapport avec les réalisations du gouvernement, revient pour ce dernier à investir dans des secteurs de la vie sociale qui participent à l’épanouissement des populations. C’est aussi en quelque sorte, œuvrer à la transformation qualitative des conditions de vie des populations. Ainsi, le social renvoie à faciliter l’accès : à la qualité des soins de santé, à l’éducation, au logement, aux voies de communication, aux structures de distraction et d’épanouissement, etc.

Le social, un point critique sous le régime de la rupture

Depuis les précédents gouvernements, il y a eu la création d’un hôpital de référence à l’instar du Cnhu, d’hôpitaux départementaux, de zones, et des centres de santé. La multiplication de ces établissements hospitaliers vise à rapprocher les centres de prise en charge des malades des populations. La plus grande mesure sociale dans le secteur de la santé, aura été la création de l’Agence nationale de gestion de la gratuité de la césarienne, par Yayi Boni.

C’est cette agence qui avait signé un contrat avec 49 hôpitaux publics et privés du pays, pour permettre aux femmes qui accouchaient par césarienne d’être prise en charge gratuitement. Malheureusement, cette agence qui symbolisait réellement le social a été fermée par l’actuel gouvernement. Il en est de même du fonds sanitaire des indigents, un autre héritage de Yayi, que l’actuel directeur du Cnhu vient de suspendre. Il a évoqué des difficultés à recouvrer les frais auprès du ministère des Finances…

Le social, une donnée à parfaire dans le secteur de l’éducation

Les précédents gouvernements ont assis les bases du social dans le secteur de l’éducation. A travers la multiplication des établissements primaires, du secondaire, des universités et grandes écoles. Le véritable aspect social sous le précédent gouvernement a consisté à rendre l’enseignement primaire gratuit, cette gratuité s’est étendue à l’enseignement secondaire pour les jeunes filles des deux cycles. A l’université, les bourses et les secours accordés aux étudiants sont consistants, soit 365 mille francs par an pour les bourses, et 132 mille francs pour les secours. Mais actuellement, l’octroi de ces bourses est devenu compliqué. Le plus grand problème du régime actuel porte sur la récupération des exclus du système scolaire. Ils sont nombreux les jeunes filles et garçons à l’âge scolaire qui sont coiffeurs, maçons, soudeurs, aides vendeuses, etc., sans avoir eu la chance de savoir lire ou écrire. Loin donc de distribuer de l’argent, il y a vraiment des réalisations concrètes à faire dans le secteur éducatif.

Les logements et les lieux d’épanouissement à construire

Les logements sociaux portent ici bien leur nom. Ces habitations que le gouvernement devrait mettre en location à des prix accessibles aux populations les plus démunies, sont dans certains cas vendus selon par tempérament. Il est question de permettre aux citoyens qui faute de moyens de ne pourraient pas autrement, de s’offrir un toit. Le régime actuel dans son programme d’actions, projette de construire 5000 logements au cours de son quinquennat.

Près de deux ans après, pas un seul logement n’a poussé de terre. D’où des interrogations sur la fiabilité de cette projection gouvernementale. Et pour ce qui est du divertissement, tout est encore à faire… Toutes les salles de cinéma avaient fermé. L’ancien régime les avait rénovées, mais elles ne sont toujours pas en service. Les aires de jeux, de loisirs et de distraction manquent vraiment.

Conséquence, le stade Mathieu Kérékou est devenu le point de convergence de toutes les activités récréatives à Cotonou. Les réalisations à faire dans le cadre du social au Bénin sont nombreuses. Et loin de s’agir de distribution d’argent, elles doivent porter sur des réalisations concrètes pour aider les populations et améliorer leurs conditions de vie

Commentaires

Commentaires du site 18
  • Avatar commentaire
    Abdoulaye Atchadé. Il y a 11 mois

    N’attendez pas Talon fasse du social dans le pays. Il a déjà dit sur les plateaux de la télévision nationale ORTB, que :”Ce qui permet à un Chef d’État dans un pays comme le Bénin, d’être réélu, ce n’est pas sont bilan, mais plutôt de la manière dont il tient les grands électeurs”. Et puis, moi, personnellement, je n’attends du social d’une personne qui n’a pas de cœur.

    Que le peuple, se mette dans la tête qu’il a perdu 5 ans. Ne rien esperer, et comme ça tout ira mieux.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 11 mois

    Mon cher Tundé, soyez un peu de bonne foi. L’argument qui veut dire que puisque l’autre n’a pas fait de réalisations sociales , je n’en ferai pas est un argument saugrenu, vous le savez bien.
    Sous le régime Talon la gratuité de la césarienne aux plus démunis a été supprimée et maintenant des femmes meurent chaque jour dans nos hôpitaux faute d’être prise en charge gratuitement.
    Sous le gouvernement dit de rupture de Talon la gratuité de l’enseignement des deux cycles pour les filles a été supprimée, pourtant nous avons convenu que l’éducation et la formation de cette catégorie de la population est une nécessité vitale pour l’épanouissement de la société entière.

    Actuellement sous le gouvernement Talon les bourses d’étude et les secours universitaires sont supprimés. Les parents sont invités à débourser pour l’inscription de leurs enfants à l’université et à payer 400.000,´fCFA 700.000 fCFA pour les deux premiers cycles universitaires à leurs progénitures.

    Le régime dit de la rupture a promis de construire des logements sociaux aux plus démunis de al poppulation, mais jusqu’à ce jour, pas un seul logement.
    Ce ne sont là que des exemples de réalisations que l’on comprend sous le terme de réalisations sociales, que les populations attendent, puisque le candidat Talon leur avait promis. Et ceci n’a rien d’une attente de distribution d’argent.
    Talon fait preuve d’un cynisme sans pareil quand il a supprimé aux populations toutes les réalisations sociales existantes et sans rien faire lui-même mais venir parler de l’attente de distribution d’argent . Aucun béninois ne lui demande cela. C’est lui Talon plutôt qui a l’habitude de distribuer l’agent qu’il a pi-lé aux poppulations pour cor-rompre pour atteindre ses intérêts personnels.
    Les 10 millions à chacun qu’il a distribué à des gens non nécessiteux choisis dans le tas , lles 20 millions avec avance de 5 millions FCFA en espèce qu’il a promis à chacun des députés du parlement pour le projet de révision de la cosntitution illustrent tout cela.

    En revanche, les populations exigent qu’il rembourse à l’Etat les 47 milliards de nos sous qu’il a fait décqaisser dès sa prise de fonction pour lui-même et ses héritiers et mettre en place les réalisations sociales attendues à juste titre par les populations qui l’ont élu.

  • Avatar commentaire

    Comment attendre d’un capitaliste pur et dur, avide d’argent- qui n’a jamais dans sa vie antérieure d’affairiste fait de dons- qu’il comprenne le sens du mot SOCIAL. Vous aussi!

  • Avatar commentaire

    J’invite ceux qui n’ont pas écouté le PR à l’écouter.Je pense aussi que nous avons un sérieux problème avec ce que nous mettons dans “social”.
    Ce n’est pas de décréter la gratuité dans tout qui est de faire du social.Les subventions ont-ils suivi?les conditions pour garantir que les ressources de l’Etat seront utilisés à bon essient et faire bénéficier les plus démunis ont ils été misent en place? De plus , que je  sache toutes ces mesures sont maintenues, gratuité de la césarienne, éducation… et mieux les montants des micro crédit ont augmenté, les bourses sont  versées directement sur les comptes des beneficiaires (pour peu que le compte ait été communiqué), il n’y a plus de prime en retard pour les fonctionnaires au titre de ce régime et j’en passe et des meilleurs.
    En définitve, nous mélangeons tout, nous confondons tout. Pour une fois qu’on a un gouvernement qui a de la volonté de faire les choses comme cela se doit il faut les encourager.En tout cas moi je prie chaque jour pour eux.Car, comme on le dit souvent chez nous, ce n’est pas là ou tu es tombé qu’il faut voir, c’est là où tu t’es cogné le pied.

  • Avatar commentaire
    Baghana sero Il y a 11 mois

    Vraiment ce régime est un incapable.s’il ne sait plus quoi faire,autant se taire.il a parlé de distribution d’argent.De Maga ,Kérékou,soglo,yayi quel président partage de d’argent ? Aucun certes ils ont bien fait.qu’il complique la vie au peuple béninois oh,qu’il leur facilite la vie,qu’il vole pour s’éterniser au pouvoir,un jour il va laisser le pouvoir car ce n’est pas l’héritage de son papa.et s’il ne laissait pas le pouvoir, le pouvoir va le laisser.où bien il mourra laisser le pouvoir. Oui donc qu’il fasse tout ce qu’il veut

  • Avatar commentaire
    senidolavenir Il y a 11 mois

    Vous aviez voté Talon ,attendiez rien de lui.car il ne fera rien,Talon c est tout pour moi rien pour les autres

  • Avatar commentaire

    Voici un article intéressant et équilibré qui fait bien fait la part des choses. C’est hallucinant de penser que faire du social c’est distribué de l’argent. 0n va où là!

    • Avatar commentaire

      Je pense que c’est le gouvernement Talon qui comprend mal mesures sociales, on peut prendre des mesures qui touchent la couche la plus pauvre de la population sans distribuer de l’argent, nous avons des ploutocrates au pouvoirs

  • Avatar commentaire

    Nous avons des ploutocrates au pouvoir, les mesures sociales qu’ils prennent ne concernent pas le plus pauvre des béninois comme la vendeuse de piment au marché, quand ils parlent des logements sociaux, cette mesure bien que sociale touchera les fonctionnaires de l’état et quel fonctionnaire encore, pas l’instituteur, c’est un gouvernement complètement déconnecté de la population, ils ont pris le pouvoir mais ils savent pas quoi faire de bons pour la population

    • Avatar commentaire

      En vous suivant dans vos niaiseries: donnez-moi les réalisations sociales sous yayi boni.
      On poursuivra la réflexion

      • Avatar commentaire
        Gont Gont Il y a 11 mois

        A quoi sert-il de montrer quelque chose à un aveugle?
        Il ne pourra jamais le voir. C’est votre cas.
        En plus d’être aveugle, vous êtes d’une mauvaise foi inouïe et inégalée

        • Avatar commentaire

          Tundé et Gont Gont
          Mais le régime Talon préfère vous payer pour polluer les forums, c’est leur façon à eux de faire du social, très très triste

      • Avatar commentaire

        Écoutez, ne m’associer pas yayi, vous n’aviez aucune motion de gestion d’une nation, la gestion de Talon est très nulle