Burkina Faso : le gouvernement confirme l’arrestation du Colonel Barry

Burkina Faso : le gouvernement confirme l’arrestation du Colonel Barry

Au Burkina Faso, le gouvernement a confirmé l'arrestation du colonel Barry, proche du général Zida, actuellement en fuite au Canada.

Emmanuel Macron au Burkina-Faso : Le chemin vers la véritable indépendance reste long

Ephémère ministre de la Sécurité sous Blaise Compaoré en 2011, le colonel Auguste Denise Barry, hier à la tête du Centre d’études stratégique en défense et sécurité (CESDS), a en effet été interpellé par les forces de l’ordre burkinabés, le 29 décembre dernier.

Selon toute vraisemblance, celui-ci serait notamment soupçonné de tentative de déstabilisation du pouvoir en place. Si ses motivations restent pour le moment, incertaines, le gouvernement lui, a tenu à réagir à ces informations, par le biais de son porte-parole. Face à la presse, celui-ci a ainsi assuré qu’une enquête était actuellement en cours pour conspiration et que, le général Barry était bel et bien visé par celle-ci.

Selon certaines informations complémentaires, d’autres personnalités importantes du Burkina seraient, elles aussi, visées par cette instruction. Une rumeur a également émergée sur les réseaux sociaux, faisant état de l’arrestation de Safiatou Lopez, grande figure de l’activisme du pays, rumeur cependant vite démentie par une source proche du dossier.

Un épineux dossier à gérer donc, pour le président Roch Kompaoré. Cependant, l’enquête n’en est qu’à ses balbutiements et plus d’informations devraient nous parvenir sous peu.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 4 mois

    Le PR Christian Marc Rock Kabore’ et non Roch Kompaoré

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    Ceux qui nous gouvernent en Afrique sont tous devenus fous