Ccib/Cci-Wallonie: Investir dans la qualité de l’équipement des services de santé

Ccib/Cci-Wallonie: Investir dans la qualité de l’équipement des services de santé

Des opérateurs économiques du Bénin et de la Belgique se sont retrouvés Mercredi 29 novembre 2017, au siège de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), pour explorer les opportunités que leur offre le Programme d’action du gouvernement (Pag) dans le domaine de la santé.

Bénin : Christine Lagarde expose sa vision pour la croissance de l’économie béninoise

C’était à l’occasion d’une table ronde organisée à cet effet par la Ccib, et la Cci-Wallonie. C’est dans le cadre du partenariat qui lie les deux institutions dans une logique de mutualiser les moyens, ceci, dans une approche novatrice de partage d’expériences et de mise en contacte des opérateurs économiques et chefs d’entreprise des deux pays, pour le développement des investissements, à en croire le Secrétaire général de la Ccib, Jean Yao Tossavi.

Outre le Pag, les échanges à l’occasion de la présente table ronde ont porté sur la présentation du système de sécurité sociale dont dispose la Belgique, afin que le Bénin s’en imprègne. Le but final à en croire le Président de la Cci-Wallonie, Philippe Suinen, c’est de pouvoir investir dans la qualité, notamment de l’équipement des services de santé.

« Le bien être et la santé des populations concernent aussi les opérateurs économiques » défend-t-il.

C’est un engagement dont s’est réjouit le représentant du ministre de la santé à cette table ronde. Il reconnait que cela participera à la réponse aux besoins dans le domaine sanitaire, et à l’amélioration des conditions de vie des populations, qui rappelle-t-il est le 3ème pilier du Pag. Aussi a-t-il informé les opérateurs économiques de ce que 9.000 milliards d’investissement sont prévus dans le cadre du Partenariat public privé (Ppp), pour que le Bénin dispose d’un système de santé performant avec des services de qualité accessibles à tous. Des mesures ont été également prises concernant la fiscalité, pour faciliter l’investissement aux privés dans ce secteur

Commentaires

Commentaires du site 0