Franc CFA: Aniambossou, conseiller de Macron, lance un appel aux dirigeants africains

Franc CFA: Aniambossou, conseiller de  Macron, lance un appel aux dirigeants africains

En France comme en Afrique dans les pays qui ont en commun le FCFA, la question de changement de la monnaie est au cœur des débats. Dans l'entourage du Président français, une nouvelle voix s'est invité dans le débat pour donner son appréciation sur la question.

Franc CFA : le gouverneur de la BCEAO apporte sa part de vérité (vidéo)

Qui mieux qu’un conseil du Président Macron sur la politique française en Afrique pouvait parler de la position de la France sur la question? Invité sur la radio internationale RFI, l’ancien ambassadeur du Bénin en France aujourd’hui coordonnateur du Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA), un instrument qui conseille le Président sur des sujets africains s’est prononcé sur plusieurs sujets.

Entre autres sujets abordés la tournée africaine du Président français précisément l’étape de Ouagadougou, la suspension de Kako Nubukpo mais aussi sur un sujet qui fâche: le FCFA.

L’invité confie que le sujet est revenu à plusieurs reprises sur la table au sein du conseil qu’il dirige. Au cours de son intervention, Jules-Armand Aniambossou est allé dans le même sens que le Président français qui au cours de sa visite à Ouaga que “les solutions ou la solution sera africaine” et avait assuré que la France, partenaire de ces pays sera à leurs côtés.

Si l’invité confie les membres du CPA ne sont pas des experts encore moins des spécialistes de la question, il a appelé les dirigeants africains notamment les chefs d’Etats africains et leurs ministres à se prononcer sur ce débat qui gagne du terrain ces derniers mois.

Respecter quelques règles

L’ancien ambassadeur du Bénin à Paris s’est également prononcé sur la suspension de Kako Nubukpo. Pour lui, Kako Nubukpo a une expertise sur la question du FCFA qui doit être écoutée même s’il estime que “quand on a un positionnement « statutaire », on se doit de respecter quelques règles“. A en croire Mr Aniambossou, il faut tenir compte des idées contradictoires car selon lui “le but du jeu n’est pas de faire taire les oppositions“.

Commentaires

Commentaires du site 34
  • Avatar commentaire
    Kamogne Fabrice Il y a 4 semaines

    Nous la jeunesse africaine nous avons plus de temps de se poser les questions parce que beaucoup de questions ont été posées ils y’a plus de cinquante ans aujourd’hui donc il ne reste plus qu’à répondre on a plus besoin des conseils il est temps de passer àl’acte arrêtons de demander conseil à l’international ils ne sont pas plus intelligent que nous ils sont pas plus sage que nous mettons notre monnaie en circulation c’est tout

  • Avatar commentaire

    La sortie du CFA est inévitable et le professeur Mamadou Koulibaly de Côte d’Ivoire a pprésenté tout le processus pour y arriver. Allez voir sur YouTube cette inédite présentation de 2h00.
    Tout commence par un pool d’avocats qui devra proposer une stratégie Au regard des textes et traités internationaux qui régissent l’existence du CFA. Ces avocats pourront présenter un démarche bien encadrée.
    Personnellement, je crois qu’on doit leur confier la mission d’évaluer la nuissance et l’impact de ces decenies d’exploitation par la France . Ca doit être chiffré et une réparation exigé..ceci permettra:
    1-de régler le réseau de l’endettement indu de nos pays.
    2-de décourager à jamais la servitude de millions de personnes par des états coloniaux..
    Enfin, M. Anianbossou ne conserve t il pas la posture hypocrite séculaire ? Accepter un débat en exigeant un droit de réserve aux plus sachants est hypocrite. La France de Macron est dans la droite ligne de ces prédécesseurs…. dos au mur, avec l’aide de ses collabos ouattara zinsou son CPA elle va précipiter la fin CFA pour activer l’échec qui lui donnera raison de nous. Sekou Touré était confronté aux faux billets injectés par la France de de Gaulle pour laver l’affront du Non du 28 septembre Guinéen. Son élan économique avait été brisé de cette façon. L’histoire doit être notre balise.

  • Avatar commentaire

    Tout comme Macron, Aniambossou sait très bien que les dirigeants africains, dans leur lâcheté légendaire, ne bougeront pas d’un iota et que le statut quo qui arrange la France demeurera. Il n’y a que des abrutis pour venir dire ici que le franc CFA ne rapporte rien à la France. En plus de rapporter à la France, c’est une arme redoutable entre les mains de la France, et c’est d’ailleurs cela qui importe le plus à la France.

    • Avatar commentaire

      Là tu as raison Anonyme.
      Bien sûr qu’Aniambossou est en mission commandée parce que Macron et ses conseillers d’origine africaine savent d’avance que nos dirigeants africains ne bougeront pas d’un iota.

    • Avatar commentaire

      Comme tu as raison Anonyme! Aniambossou est en mission commandée parce que Macron et son équipe africaine composée d’africains d’origine savent très bien que les chefs d’état africains ne bougeront pas d’un iota car ils ont tout simplement peur de prendre des risques.

  • Avatar commentaire

    Pour mieux comprendre. Et pourtant au moins 15 ans d’études les séparent : 
    https://www.youtube.com/watch?v=iYrHvQGfKFI

    Incroyable ! Et je redis, le fossé générationnel, celui de la culture, du social,… Fasse à un homme, loin d’être une lumière  

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 semaines

    Pour mieux comprendre les limites d’un homme. Et pourtant au moins 15 ans d’études les séparent :

    https://www.youtube.com/watch?v=iYrHvQGfKFI

    Incroyable ! le fossé générationnel, celui de la culture, du social,… 

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 4 semaines

      GbetoMagnon

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 4 semaines

      Vous voyez vraiment cet homme (ZINSOU) tenir un pays ? Circonvenir les bourriques parmi les élus béninois ? rassembler les foules ? Brider et orienter positivement les frustrations ?

      Autrement dit: vous semble que cet homme – technocrate certainement de très haut niveau – ait une dimension politique ? 

      Et Dieu sait qu’en face ledit “Kemi” n’est pas une lumière…

      Alors, les pleureuses qui gémissent des coups reçus pendant une campagne électorale, redevenez lucides.

      • Avatar commentaire

        Pouf! Qu’est ce que tu veux encore prouver là ?
        Lâche lui un peu les baskets veux tu ?
        Il n’est pas candidat en 2021.

        Tout ce qu’il fait pour le Bénin en ce moment en dépensant à fond perdu tu es incapable de le faire. çà va quoi ?
        Respecte cela au moins.
        Tu vaux mieux que ces mesquineries béninoises.

        • Avatar commentaire
          GbetoMagnon Il y a 4 semaines

          Tu n’apprends rien à (presque) personne:
          “…Remet toi, le “Zinli” a d’autres chats 🙂 🙂 à fouetter que le Bénin et tout le monde ne s’en portera que mieux 🙂 même (et surtout) toi 🙂 ” CQFD

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 semaines

    Au delà du procès en suspicion ( cornaqué par ses mentors) et en héritage (YAYI), bien réels n’en déplaise à quelques obsessionnels étanches à la réalité…

    Voici une vidéo édifiante sur le réel fossé (générationnel, social, culturel) qui sépare le “Zinli” de son contradicteur, qui est loin, très loin d’être une lumière.

    Ecoutez, regardez la différence entre le technocrate qui donne une conférence et l’intuitif qui “sent” le public. AU moins 15 ans d’étude les séparent…

    Comme quoi, tout ne se résume pas au 2 dimensions du plan de table sur lequel est posé la feuille du bilan ou de (dé)croissance. Il y en a une autre:

    https://www.youtube.com/watch?v=iYrHvQGfKFI

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 4 semaines

    DEPUIS 1960 UN SEUL QUI A SU BIEN DIRIGE LE BENIN ET DONT LE NOM N’EST PAS DONNE PAR HASARD ….DIEU-DONNE HERCULE SOGLO !

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 4 semaines

    ET DIRE QUE CET EXCELLENT MONSIEUR , ANCIEN AMBASSADEUR DU BENIN EN FRANCE A ETE DEBARQUE PAR LA RUPTURE ET DIEU LUI OUVRE DES PORTES NOUVELLES .
    LE DESERT DE COMPETENCE ETAIT UN LAPSUS DE TALON .
    IL SEMBLE QUE LE LEADER DE LA RUPTURE VOULAIT DIRE QUE LE BENIN EST UN DESERT EN MATIERE DE BONS PRESIDENTS CAR NOUS AVONS DEPUIS 1960 UN SEUL QUI A SU BIEN DIRIGE LE BENIN ET DONT LE NOM N’EST PAS DONNE PAR HASARD ….DIEU-DONNE HERCULE SOGLO !

  • Avatar commentaire

    Nous avons des compatriotes brillants comme Lionel Zinsou, Aniambossou et d’autres encore. Vous êtes en train de voir déjà la nouvelle ossature du pouvoir au Bénin en 2021.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 4 semaines

      Aaaaah ! Si même Cathie voit l’avenir du Bénin dans “d’autre encore” et autrement qu’à travers le prisme de la “zinlidolâtrie”, alors, je me sens moins coupable, d’être un indécrottable optimiste et d’avoir la foi du charbonnier, dans l’avenir à tout propos.

    • Avatar commentaire

      Les racistes et xénophobes ” beninois” ne les accepteront jamais car ils ne voient pas plus loin que leur nez ! 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    Fier  de l’ambassadeur Aniammbossou , en deux phrases et avec finesse ,  il a démonté, les arguments de nos incultes intellectuels qui s’expriment sur ce sujet , lisez : ” quant on a un positionnement statutaire , on se doit d’observer quelques règles ” puis ensuite : ” le but du jeu , n’est pas de faire taire les oppositions ” que houngbedji fasse sienne de cette dernière phrase 

  • Avatar commentaire

    L’Afrique doit s’unir pour utiliser une monnaie unique. Il convient en vue de ne pas tomber dans d’autres travers de mettre en place de bonnes et fiables institutions pour une bonne gestion de l’avant et de l’après monnaie unique. LE CONTINENT AFRICAIN EN SORTIRAIT VRAIMENT GRANDI. Et dans cet espoir, quand il faudra frapper ces billets, les images des devanciers dans cette lutte contre le F CFA doivent être privilégiées.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 semaines

    Intervention de bon sens que celle de M. ANIANBOSSOU(à mon avis bien entendu).

    Quant au “zinli” il ne lui est pas reproché d’être “trop blanc” de peau, mais d’esprit; voire d’être revenu au Bénin sur commande des ses anciens patrons du Parti Socialiste…

    COmparer, avec les précautions oratoires de M. ANIANBOSSOU, à égale distance du coeur des uns, des intérêts des autres, de la règle qui prévaut pour tous (Kako Nubukpo) et loyal à ses choix.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 4 semaines

      “loyal ENVERS ses choix…”

    • Avatar commentaire

      Désolé GbetoM mais tu n’as pas du suivre les débats nationaux et familiaux qui ont eu lieu au Bénin lors des dernières élections présidentielles en 2016 pour venir affirmer ici que LZ n’a pas été couvert de boue et d’excréments (les mots sont faibles) afin qu’il puisse nous ressembler dans la médiocrité.

      Ne réécrit pas l’histoire à ta sauce stp hein!

      • Avatar commentaire

        Il n’a pas été reproché à ZINSOU d’être blanc de peau!!!

        Ce que le béninois reprochait à ZINSOU c’est bien ce que Mr GbetoMagnon dit.

        Et moi j’ajouterai qu’il prenait les élections du Bénin à l’époque comme gagnées d’avance ou bien croyait qu’il pouvait mystifier les béninois avec son parcours. Mais c’est très mal connaître les béninois.

        Il y avait un peu de caricature juste pour bien faire passer le message politique, mais la vérité c’est bien ce que Mr GbetoMagnon a écrit.

        • Avatar commentaire

          Oui c’est cela Sonagnon. Je crois que toi aussi tu as la mémoire qui flanche ou alors aujourd’hui tu as honte après coup.

          Tu crois peut être que LZ est idiot pour penser que tout était cuit.

          En tout cas comme tant d’autres j’ai mal vécu cette période et arrêtez vous deux de me raconter des histoires.

          • Avatar commentaire

            Avec la dernière déclaration de Lionel ZINSOU sur le CFA, s’il revenait, il sera combattu avec la même énergie qu’en 2011, malgré l’imposteur de Patrice TALON.

            Moi je ne regrette pas avoir combattu Lionel ZINSOU, car je ne sais pas tricher avec mes convictions.

            On a pas besoin d’un homme comme lui pour diriger le Bénin, avec ses dernières déclarations, qu’il aille au diable.

            TALON on trouvera les moyens pour régler son compte sans lui, je croyais qu’il pouvait être utile à quelque chose.

            Il va falloir chercher entre lui et TALON qui des deux est le grand SATAN, dans tous les cas ils sont tous des SATANS, et on n’en veux plus de SATAN au Bénin.

          • Avatar commentaire
            GbetoMagnon Il y a 4 semaines

            “LZ …a…été couvert de boue et d’excréments (les mots sont faibles)” Exact et donc précision :

            “Quant au “zinli” il ne lui est pas reproché d’être “trop blanc” de peau”  sauf par les c.o.n.s dont tout le monde sait que c’est, comme la mauvaise herbe, l’espèce la plus largement répandue PARTOUT.

          • Avatar commentaire

            Sonagnon

            Excuse moi mais tu peux toujours rêver parce que LZ ne viendra pas en 2021.

            Ne penses tu pas qu’il a pas mal dégusté avec gens comme toi?

          • Avatar commentaire

            Quand GbetoM se met à parler à lui-même il est incompréhensible.

          • Avatar commentaire
            GbetoMagnon Il y a 4 semaines

            Véner le “Chat” 🙂 🙂 Remet toi, le “Zinli” a d’autres chats à fouetter que le Bénin et tout le monde ne s’en portera que mieux 🙂 même toi 🙂

          • Avatar commentaire

            Mr le Chat ou le chien de garde de ZINSOU

            Pour quelqu’un qui aspire à diriger un pays et n’est pas en mesure de comprendre les attentes de son peuple, c’est mieux pour lui de disparaître à jamais de la vie politique béninoise.

          • Avatar commentaire

            Sonagnon
            Toi tu es complètement paumé.
            Quand quelqu’un fait quelque chose de noble pour mon pays moi je lui tire mon chapeau et je ne lui verse pas de goudron sur la tête hein.
            Va faire comme il le fait au bénin et après on va discuter.

  • Avatar commentaire

    Tiens! voilà encore un autre compatriote proche de Macron.
    Cela va t’il aider à faire baisser la tension autour de Zinsou qui est trop blanc de peau pour certains ?

    Est ce que ces chefs d’état en question voudront ils bouger pour faire évoluer le CFA ou créer une autre monnaie commune ?

  • Avatar commentaire

    Moi je crois que le débat sur le CFA est clos. Tout au moins au niveau de la France officiellement.

    La supercherie n’est plus à démontrer et les français sont les premiers à le reconnaître.

    Que ce soit au cours du débat de la présidentielle en France, et même les français qui intéressent aux problèmes sont tous d’avis que c’est une vaste escroquerie.

    Le problème, c’est les dirigeants africains actuellement.

    Il y a ceux qui pour toujours plaire aux autorités françaises préfèrent défendre les intérêts français que ceux de leur concitoyen.

    Et les autres par la mal gouvernance, vont conduire leur pays au désastre malgré une monnaie africaine.

    Ayons donc la lucidité de faire des choix responsables à tous les niveaux de responsabilité.