Libéria : Les juges de la cour suprême ordonnent la tenue d’un 2nd tour des Présidentielles

Libéria : Les juges de la cour suprême ordonnent la tenue d’un 2nd tour des Présidentielles

Les juges de la Cour Suprême du Libéria ont donné tort à la demande de Charles Brumskine. Le Libéria se trouve toujours dans une impasse.

Liberia : Les caisses de l’Etat sont vides selon George Weah

En effet, le 24 novembre dernier, la Commission électorale nationale (NEC) du Libéria a rejeté, le recours en appel contre les résultats du premier tour de la présidentielle, où le sénateur George Weah (ancienne gloire du football) et le vice-président Joseph Boakai étaient arrivés en tête.

Initialement prévu, le 7 novembre dernier, ce second tour a été reporté à la veille par la Cour Suprême qui se devait d’examiner la demande du candidat arrivé en troisième position, Charles Brumskine (9,6 % des voix). En effet, celui-ci assurait que de nombreuses irrégularités avaient entaché les résultats de ce premier tour.

Des preuves jugées insuffisantes.

Malheureusement pour lui, la Cour Suprême a jugé que les preuves apportées par le plaignant n’étaient pas d’une ampleur suffisante. Celles-ci ne permettaient donc pas de remettre en cause les résultats officiels de ce premier tour.

La tenue d’un second tour se fera donc sous peu – pour le moment, aucune date n’a été communiquée – mais sous certaines conditions. En effet, la Cour a ordonné à la NEC de revoir ses listes électorales. Celle-ci aura donc très peu de temps pour tout mettre en place, ce qui peut laisser penser à de nouvelles complications. Le second tour de ces élections présidentielles verra George Weah et Joseph Boakai se disputer la tête du pays.

Commentaires

Commentaires du site 0