Libye : L’Onu prévoit de rapatrier 10.000 migrants illégaux en 2018

Libye : L’Onu prévoit de rapatrier 10.000 migrants illégaux en 2018

10.000 migrants illégaux vont quitter la Libye pour leurs pays respectifs en 2018 a annoncé mardi un haut responsable de l’Onu.

Esclavage en Libye : « Safe from Lybia » parle de crime contre l’humanité

L’objectif à en croire ce responsable, est d’améliorer les conditions de vie de ces personnes qui se retrouvent coincer dans les centres et ou camps de rétention en Libye. Cette annonce intervient au lendemain de la journée internationale des migrants.

« En 2018, nous prévoyons rapatrier de la Libye entre 5 000 et 10 000 réfugiés, en donnant la priorité aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées, aux handicapés, aux personnes qui ont beaucoup souffert. » a déclaré ce mardi un haut responsable de l’Onu. Une nouvelle stratégie mise en place par les Nations unies pour diminuer la vente aux enchères des migrants noirs comme esclaves en Libye. L’organisation s’est engagée à rapatrier les migrants vers leur pays d’origine, mieux elle a initié des dialogues avec les pays occidentaux pour accueillir les candidats à l’immigration.

Sur un total de près de 44 306 réfugiés et ou demandeurs d’asile enregistrés en Libye, l’Onu entend jouer sa partition de concert avec des nations comme l’Italie pour réduire considérablement ce phénomène, histoire de prendre en considération les nombreuses dénonciations des organisations de défense des droits humains comme Human Rights Watch.

Commentaires

Commentaires du site 0