Nouvelle programmation à l’Espace Tchif: Raviver la passion du cinéma chez les Béninois

Nouvelle programmation à l’Espace Tchif: Raviver la passion du cinéma chez les Béninois

Le directeur exécutif du centre culturel Espace Tchif, Adrien Guillot, a tenu une rencontre avec les professionnels des médias dans la matinée du mercredi 6 décembre 2017 à Cotonou.

1ère édition de la journée de l’entrepreneuriat culturel au Bénin

Au cours de cette rencontre, il a dévoilé la programmation du mois de décembre et annoncé la volonté du centre à ressusciter le cinéma au Bénin. Inscrire petit à petit le cinéma dans l’habitude des Béninois, à travers une programmation régulière de films de bonne facture.

C’est l’un des objectifs que vise la programmation culturelle comptant pour le mois de décembre au centre culturel Espace Tchif. A la faveur d’une conférence de presse tenue dans la matinée du mercredi 6 décembre 2017 au siège de l’Espace, Adrien Guillot directeur exécutif dudit centre, a levé un coin de voile sur cette programmation axée sur diverses activités culturelles. Elle est particulièrement caractérisée par une diffusion régulière de films, et ce tous les mercredis du mois.

A en croire le directeur exécutif de l’Espace Tchif Adrien Guillot, dédier les mercredis au cinéma répond à une dynamique du centre qui veut susciter le désir de suivre des films de qualité en vue de redonner le goût du cinéma aux populations béninoises. De même que lui, le réalisateur béninois Aymar Essè estime que cette nouvelle dynamique va contribuer à réveiller la culture ‘’d’aller au cinéma’’ chez le Béninois. C’est dans une telle optique que l’Espace Tchif prévoit en partenariat avec des institutions dont l’Organisation internationale de la francophonie et l’Ambassade du Brésil, de diffuser des films de qualité en mettant un accent particulier sur la diversité culturelle.

De même, un partenariat avec des réalisateurs béninois de la diaspora, de la France, et des instituts cinématographiques comme l’Isma au Bénin, est instauré pour de meilleures offres cinématographiques. De jeunes réalisateurs auront également l’opportunité de montrer leur savoir-faire à travers cette nouvelle dynamique du centre. Le choix du mercredi s’inscrit dans une logique de non concurrence avec les autres centres culturels, qui pour la plupart programment le week-end

Commentaires

Commentaires du site 0