Sortie médiatique des membres du gouvernement: 03 ministres parlent de la bonne gouvernance sous Talon

Sortie médiatique des membres du gouvernement: 03 ministres parlent de la bonne gouvernance sous Talon

Le ministre de la Justice et ses collègues des Affaires étrangères et du Travail et de la fonction publique ont entretenu la presse ce jeudi 07 décembre 2017. Au cours de cette rencontre plusieurs sujets de grande préoccupation ont été évoqués, notamment la lutte contre la corruption.

Bénin: Les syndicats exhortent l’exécutif à adoucir les peines des travailleurs

Lutte contre la corruption, le gouvernement ne cédera pas “. C’est autour de ce thème que trois ministres du gouvernement béninois ont entretenu les professionnels des médias ce jeudi. Joseph Djogbenou, ministre de la justice garde des sceaux. Adidjatou Mathys ministre du Travail et de la fonction publique et Aurélien Agbenonci ministre des Affaires étrangères et de la coopération.

Ce sont les membres du gouvernement du président Patrice Talon qui se sont prêtés à un exercice de reddition de compte, dans un langage de fermeté sur certains sujets en lien avec la bonne gouvernance. En effet, après avoir planté le décor, le ministre de la Justice Joseph Djogbenou a affirmé que les citoyens béninois ont souhaité la lutte contre l’impunité qui n’est pas une profession de foi mais un acte qu’il faut accepter. Selon ses propos, le gouvernement a transmis à la justice, des dossiers relatifs aux falsifications des commandements, falsification des éléments d’authentification des décharges, des détournements et prévarications. Joseph Djogbenou a aussi précisé que le gouvernement a envoyé une note circulaire aux membres des ministères publics et à ceux de la police judiciaire depuis le 24 novembre 2016, rappelant sa politique pénale.

Le ministre rapporte que le point 12 de ladite note indique que le gouvernement recommande une tolérance négative et quasiment nulle à l’égard des infractions suivantes : les crimes de sang, les atteintes contre les personnes vulnérables, les infractions à caractère économique qualifiées de crime notamment les détournements de deniers publics, la corruption et les infractions connexes, la production, la détention, la vente ou le trafic de stupéfiants à caractère national ou international. Il a affirmé que le gouvernement ne procédé pas à une justice sélective mais qu’ il s’agit d’une équité dans la jouissance des droits si l’on considère qu’il y a dans les maisons d’arrêt et de prison du Bénin plus de délinquants de survie que de délinquants de confort. En terme de détention, le ministre de la justice à affirmé qu’il y a plus de 63% de la population carcérale en détention préventive soit 4.980 personnes dans les maisons d’arrêt qui attendent d’être jugées.

*Affaires CNSS et capitaine Trekpo*

Pour le ministre Joseph Djogbenou, le capitaine des eaux et forêts aurait fait des déclarations très tendancieuse. Il a expliqué au sujet de l’affaire CNSS que le gouvernement a pris des décisions courageuses même si elles sont douloureuses. Des lors que le ministre a estimé que la justice est comparable à l’hôpital, il a indiqué que tout citoyen devra répondre tant qu’il y est interpellé. “ Il faut normaliser, il faut banaliser les interpellations“, a t il déclaré avant de s’opposer à la motion de grève des syndicats qui exigent le rapprochement de la date de l’audience de Laurent Metongnon et sa libération immédiate. Pour lui, ” le gouvernement ne peut pas déclencher cette lutte contre la corruption et s’absoudre ” . Toujours dans le dossier CNSS, le ministre du travail et de fonction publique a martelé que ” la situation à la CNSS est très grave. On est dans le contexte où 15 milliards sont en train d’être hypothéqués Adidjatou Mathys à indiqué que l’administration publique se modernise, mais qu’elle regorge plus de 40.000 agents contractuels sur les 72.000 agents de l’Etat.

*Sur le plan diplomatique*

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurelien Agbenonci, est parti des probables retombées de la visite au Bénin de Christine Lagarde, Directrice générale du Fonds monétaire international. Sa visite sera a t il dit, un moment d’échanges, de discussion et d’encouragement pour les efforts d’assainissement des finances publiques au Bénin. Il a témoigné d’un bon état de la diplomatie, soulignant que le Bénin commence à aller mieux. “Le temps de la diplomatie n’est pas le temps des partis politiques, le rythme des réseaux sociaux “, a déclaré Agbenonci, pour répondre aux critiques sur l’absence des chefs d’Etat amis au Bénin. Selon lui, déplacer un chef d’Etat a son coût, ses implications. “En matière diplomatique, pour le moment, nous allons vers l’essentiel. Notre priorité est de nous battre pour nos intérêts, fréquenter nos amis et nous préparer à les recevoir “, a affirmé le ministre des affaires étrangères selon qui, le gouvernement travaille pour bâtir un Bénin comateux que le régime précédant leur a laissé.

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 11 mois

    “Cotonculteurs” et non “viticulteurs”

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 11 mois

    Tchité, Sonagnon, Ollah le Taliban et mon ami Aziz…On peut ne pas aimer le lièvre mais il faut reconnaître qu’il court vite….Talon apporte la preuve de sa détermination à assainir ce pays. De plus, les performances de la filière coton atteste de son efficacité et les viticulteurs sont les plus heureux en ce moment… On a beau lui reprocher des soi disants actes d’accaparemments, mais revisitez l’histoire et vous vous rendrez compte que les dictateurs éclairés qui ont bâti Hong Kong, la Malaisie, la Corée du Sud….ont fait pire… Restons vigilants et encourageons le PR Talon à nettoyer le Benin…pour permettre à nos enfants d’échapper au democratisme an cours au Bénin… et qui nous a plongé dans l’abîme de la médiocrité….

    • Avatar commentaire

      Je m’insurge…du fait que la campagne cotonniere…passée…et es performances…soient attribuée aux rupturiens..

      Nordiste que je suis…et connaissant…au bouts de mes doigts..comment..la campagne cotonnière se déroule…..je dis…que celà est du au régime de yayi

      Ce n’est que justice..n’est ce pas..

      venu..en 2016..et dire que la campagne cotonnière de 2017…est de son fat…est une imposture

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 11 mois

      Mr ALLOMANN, vous êtes inquiétant avec vos propos!!!
      Etes vous dans votre village au fin fond du mono ou sur un forum où nous luttons pour la grandeur de notre pays???!!!!

      Il n’y a pas de dictateur éclairé, il y a tout simplement des despotes.
      J’ai dit que TALON n’a encore rien fait de mieux que YAYI BONI en matière de lutte contre la corruption!!!

      Les actions d’éclat pour occuper la scène médiatique sont loin de mystifier des personnes comme moi.

      Le Bénin est un pays républicain et démocratique, et il ne peut pas avoir la loi pour les uns et l’impunité pour les autres, quelques soient les positions qu’ils occupent dans le pays.

      Le Président de la République doit être l’exemple même de la bonne gouvernance; si ce défaut existe, nous ne sommes plus dans un état de droit!!!

      Tout ce qui ce qu’on agite aujourd’hui est connu de tout le monde depuis fort longtemps, et ce ne sont pas les problèmes les plus sérieux du pays.

      J’approuve toute action qui respecte la légalité, mais lorsqu’on ferme les yeux sur des faits qui crèvent l’œil permettez moi de vous dire que ce n’est pas ce que le peuple béninois a adhéré depuis la conférence nationale.

      Permettez moi d’exprimer mon écœurement, face aux insultes prononcées par DJOGBENOU au peuple béninois dans son fanfaronnade.

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 11 mois

    Un universitaire digne du nom, surtout de la jeunesse de DJOGBENOU, ne peut pas choisir d’être l’idéologue d’une politique de la ruse, de la hargne et de la rage d’un homme comme Patrice TALON.

    A travers ce que fait DJOGBENOU en prenant la défense de Patrice TALON, c’est l’avenir de notre pays sur encore plusieurs décennies qui est en cause.

    La politique de la rupture, à laquelle moi j’ai cru, c’est la gouvernance d’abord par l’exemple avant de sévir contre les autres.
    Ne faites pas ce que je fais, mais je vous frappe chaque fois que vous violez la loi!!!

    C’est ça un Etat Républicain????

    DJOGBENOU, c’est tout simplement la honte!!!

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 11 mois

    C’est bien de mener cette lutte,  mais il faudra la mener dans tous les camps.

  • Avatar commentaire

    Cette sortie etait une belle initiative qui a permis à ceux qui ne sont pas “sourds”d’entendre que les temps ont changé, le rythme du tam-tam a changé.Que Dieu les assiste dans leur noble mission.
    On doit accepter que la lutte contre la corruption commence quelque part comme ça quand ils ne seront plus au pouvoir, ils seront aussi appelés à répondre des mauvais actes qu’ils auraient commis.C’est comme ça seulement qu’on peut espéré êvolué

    • Avatar commentaire

      je valide..

      Mais à voir la gueule…de ce dogbenou…ça craint..

      C’est vraiment un aboméen….n’est ce pas

      • Avatar commentaire
        Sonagnon Il y a 11 mois

        J’ai toujours oublié que DJOGBENOU est un aboméen, donc rien ne peut plus me surprendre de lui.

        Comment on peut parler de lutte contre la corruption à colle blanc alors que les entreprises de Patrice TALON pillent le pays???

        Ils nous prennent pour des cons???

        Affaire de faux médicament n’est encore rien par rapport à la corruption endémique dans notre pays.
        Même cette affaire METONGNON, n’est encore rien!!!

        Qu’ils s’attaquent aux faux marchés publics dans lequel Patrice TALON et ses amis excellent.
        Qu’on fasse la lumière sur le PVI, SODECO etc…

        Si TALON arrive à convaincre sur les dossiers sur lesquels il est attendu, moi je serait convaincu de sa bonne foi.

        Tout le reste c’est du cinéma, et personne n’est dupe.

        • Avatar commentaire

          Si c’est le sultan…qui disait ça..on le taxerait..de régionaliste…et quoi encore

          Oui…djogbenou…est un aboméen…..hélas..!!! comme talon d’ailleurs…et c’est à ce niveau que se trouve le boulet…que nous trainons dans ce pays…le benin…

          Moi je n’attends..rien…d’un abomeen…dont il faut toujours se méfier…

          • Avatar commentaire

            que mes amis du forum..de cette contée excusent mes écarts de langage…

            Mais c’est du azizime…qui me l’impose..

            Je souhaiterais..des republiques autonomes..des portishs…fainéants..sales…parisans des moindres efforts et paresseux….

            des abomééns..mesquins..fourbes, traites,condescendants…..

            On verra..s’ils peuvent s’en sortir…

  • Avatar commentaire

    Ça me rappelle quand Yayi boni envoyait Koupkaki et Lawani Soulé Mana mentir au peuple, ils me font rire, j’ai l’impression que talon s’inspire de la gouvernance de Yayi, il leur reste seulement trois ans de pouvoir

    • Avatar commentaire

      Non, Talon ne s’inspire pas de Yayi. Il était la tête à penser de Yayi. Sous la refondation, on avait la copie. Sous la rupture, nous voici avec l’original infalcifiable. A vous de juger.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 11 mois

    Bien ratée cette dite sortie médiatique de gouvernement de malheur ; casting loupé : 
    – djogbenou , Mr ” surgir , agir et disparaître ” , projet de révision rejeté , avec son lot de corruption par billet de banque volé, Mr non lieu pour projet PP2A , Mr justice manipulée, etc etc 
    – Mathys , ah celle là je laisse mon ami aziz , vous la ” démonter ” à coup de burin 
    – agbenonci, lui qui n’a même pas pu caler une visite d’état en France pour son president sulfureux , lui qui est un grand complexé et qui croit jouer dans la cour des grands de ce monde , qu’on me renvoie vite ce ministre ” Facebook ” s’occuper des réfugiés au fin fond du Soudan , leur fournissant tentes et eau 

  • Avatar commentaire
    Abdoulaye Atchadé. Il y a 11 mois

    Ils racontent quoi, c’est ************** ? Ils s’adressent à qui veut les entendre. Ce ********* de Agbenonci nous parle aujourd’hui de ce que l’état de notre diplomatie se porte bien. Pour qui il prend le peuple béninois ? Pour un *********** comme lui ? Un gouvernement qui a comme mode de fonctionnement, le mensonge, l’escroquerie et l’arrogance… La pauvreté galopante des populations, la prise en otage des services publics par la privatisation à toute vague des sociétés d’État, l’attribution fantaisiste des marchés gré à gré aux sociétés de Talon et ses alliés, le brouillage des fréquences de radio, les règlements de comptes par des arrestations arbitraires et sélectives sous prétexte de lutte contre la corruption et l’impunité, la destitution tout azimut des maires, la violation sauvage et quotidienne des textes de l’État,…. pour ne citer que ceux là… C’est cela vous appelez de bonne gouvernance ? Des mesquins… Ne nous blessez pas davantage. On vous attend bien