La hiérarchie militaire a annoncé ce lundi la fin de l’opération qui a délogé en douce le père de l’indépendance du pays, Robert Mugabe de la présidence après 37 ans de règne sans partage.C’est le commandant de l’armée de terre du pays, le général Philip Valerio Sibanda qui a porté la nouvelle au grand public. Les forces de défense et de sécurité ont prononcé la fin de l’opération ‘’Restaurer la légalité’’.

Le Zimbabwe vient de tourner une page historique, et les autorités militaires saluent le courage, la patience et la compréhension du peuple zimbabwéen, qui a retenu son souffle pendant les cinq semaines qu’a duré l’opération.

Pour rappel les militaires sont sortis de leurs casernes pour briser le rêve de l’ex première dame Grace Mugabe de succéder à son mari, elle qui avait suscité le départ de Emmerson Mnangagwa. Toutefois, l’armée met en garde les soutiens de l’ex-première dame qui fomentent des coups contre l’actuel régime, la paix et la tranquillité du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom