La malheureuse déclaration attribuée au président américain continue de semer l’indignation dans le monde. L’une des dernières déclarations est celle du président ghanéen, qui, a répondu sans hypocrisie au président américain. Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo a choisi pour l’occasion la méthode de communication préférée de son homologue américain : le réseau social Twitter

Pour rappel ce n’est pas la seule personnalité africaine à répondre au président américain. Des pays comme le Sénégal et le Botswana ont convoqué l’ambassadeur américain pour leur signifier leur mécontentement. D’autres personnalités ont choisi de critiquer ouvertement le président Donald Trump (lire ici).

« Le langage de Trump selon lequel le continent africain, Haïti et El Salvador sont des “pays de merde” est extrêmement regrettable. Nous ne sommes certainement pas un”pays de merde”. Nous n’accepterons pas de telles insultes, même de la part d’un dirigeant d’un pays ami, aussi puissant soit-il. » a t-il tweeté.

Une réponse sans langue de bois adressée par le président ghanéen.

9 Commentaires

  1. Il est vrais que trump à mal dit, mais il a juste prononcé ceux qui se disent au bas du coeur!
    J’espère que c’est as nous les africains toutes entiers des prendrais les choses aux sérieux, au lieux des répondre injures pour injure….j’espère que nos présidents abandonneront leurs égocentrique qui est a la base aux
    détriment du peuples

    • il ne s’adresse pas au chef d’etat il s’adresse à nous c’est nous qui elisent ces chef d’etat et cela n’est pas une raison de nous traiter de merde car il mange notre merde il s’ingerent dans notre merde il vole notre merde et si un president africain refuse de leur donner cette merde il l’accuse de tout les mots pour l’assassiner

  2. C’est toujours les presidents des pays anglophones africains qui reachissent le plus souvent pour laver notre honneur. Jamais un president francophone..

  3. Eh oui ! Les américains ont leur Trump. Nous béninois avons notre talon d’Achille.
    Au moins nous pouvons nous enorgueillir d’avoir un point commun avec les américains 

  4. plus que ça va le monde va voir qui est dérangé mentalement et qui doit être destitué et son très évident et je crois aussi que si le parti continue à le soutenir toutes les membres du parti sont aussi atteints mentalement s’ils font rien ils vont tomber avec lui un jour

  5. Les américains savent aujourd’hui qu’ils ont du pain sur la planche à travers leurs président de ces propos désobligeants qui n’honore pas les États-Unis. Heureusement qu’il ne lui reste que quelques mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom