Visite de Patrice Talon à Abomey : La bataille Talon – Soglo autour de l’électorat de la 23e

Visite de Patrice Talon à Abomey : La bataille Talon – Soglo autour de l’électorat de la 23e

Le chef de l’Etat a passé le week-end sur le plateau d’Abomey. Au programme : visite au roi d’Abomey, consultation de fâ, rencontre avec son équipe de campagne de la présidentielle, réconciliation entre certains chefs de famille…

Nicéphore Soglo: « On utilise la lutte contre la corruption pour intimider les opposants »

Insidieuse stratégie de propagande. Difficile cependant de ne pas  rapprocher cette visite présidentielle  de la récente  tournée de plusieurs semaines du  président Soglo, dans le plateau d’Abomey.

Rien ne présageait d’une visite du chef de l’Etat ce week-end à Abomey. Il n’y avait aucune manifestation d’envergure qui pouvait nécessiter le déplacement du président de la République. Sauf à compter sur l’effet de « surprise » qui caractérise le fonctionnement et les déplacements de Patrice Talon. Il a encore joué sur cela ce week-end. Sans micro ni caméras, il était allé se ressourcer, dit-on dans son entourage, dans sa ville maternelle. Une visite à Gbindo au palais du roi Agoli-Agbo, puis une série de cérémonies traditionnelles : réconciliation entre les Daah Sèkloka et Adandédjan, consultation de l’oracle et bien d’autres choses.

Le chef de l’Etat en a profité pour prendre des bains de foule et gratifier quelques badauds qui le suivaient de quelques billets de banque. Les photos qui ont circulé sur les réseaux sociaux laissent voir un chef d’Etat arborer des tenues de Daah, et ailleurs en train de suivre une consultation du fâ en direct. Accusé depuis son arrivée au pouvoir de n’avoir jamais participé aux manifestations du 10 janvier, fête du vodoun, Patrice Talon trouve une aubaine pour se racheter un peu et montrer son attachement à la culture et aux savoirs endogènes du Bénin.

Mais à dire vrai, Patrice Talon attend beaucoup de dividendes politiques de cette visite. Il veut d’abord rassurer ces gardiens de la tradition qu’il ne les a pas oubliés, et qu’ils peuvent toujours compter sur lui. Car, ces derniers jours plusieurs récriminations contre le pouvoir sont venues de gens du plateau d’Abomey, et Talon a compris que sa côte de popularité était en train d’y chuter. Contrairement à lui, le président Soglo a vu son capital d’estime se bonifier. En tournée dans le plateau d’Abomey ces derniers jours, Nicéphore Soglo qui a sillonné plusieurs communes pour présenter ses excuses à la population pour avoir orienté son choix vers Patrice Talon, a été accueilli avec beaucoup de chaleur et de frénésie. C’est cette tournée qui a sûrement déclenché la descente précipitée du président Talon à Abomey.

En effet, depuis sa prise de pouvoir il met en œuvre son projet visant à effacer de la mémoire des électeurs du plateau d’Abomey, leur leader charismatique Nicéphore Soglo. C’est dans cet objectif qu’une campagne de sabotage conduite par des jeunes proches du pouvoir et commis à cette tâche, a constamment entretenu les réseaux sociaux. C’est toujours dans ce même sens qu’il faut inscrire la déstabilisation de Léhady Soglo. En peu de temps, il est déchu de son poste de président de la Rb et de maire de Cotonou, et ce de la façon la plus expéditive qu’il soit. Mais tout ceci n’a pas suffi pour faire de Patrice Talon ce leader et guide politique qu’il rêve d’incarner en pays Fon.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    on avisera en 2021

  • Avatar commentaire
    Agbako Il y a 3 mois

    Talon ne fait pas le poids devant Soglo.

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 3 mois

    Quoiqu’on dise, quoiqu’on fasse et quelles qu’en soient les stratégies les plus expertes mises en place, personne et de surcroit un certain Talon ne parviendra jamais à effacer le leader charismatique Nicéphore Soglo et sa famille biologique de la mémoire des électeurs du plateau d’Abomey. Il pourrait certainement avoir les voix de quelques affamés du plateau mais des irréductibles convaincus seront toujours majoritaires. C’est une question de lien séculaire, de reconnaissance, d’esprit régionaliste et de vengeance au profit de cette famille qui a su durant des années rehausser le plateau par sa lutte politique depuis la Conférence nationale en dépit des nombreux troubles et soubresauts connus au sein du parti la RB.

    Sur le plateau, les Soglo demeurent les Soglo et Talon sera « l’étranger » qui veut voler les voix des électeurs d’une de leurs familles d’Abomey en difficulté. Il mordra à coup sûr de la poussière.

  • Avatar commentaire

    la strategie du mafieux en chef est quadriller le pays aune maille de chefs traditionnels qui lui sont redevables. Dans un pays ou le “sobedo” ( reconnaissance et merci…) dure des annees, le parrain Talon espere re-editer son coup de 2016 ou il a beneficie de la complicite de chefs traditionnels…
    Mais en 2012, nous serons tous la pour rappeler aux dah que leur senfants sont au chomage, leur femmes sans kiosque pour vendre leur produits, leur pays vendu aux etrangers avec les copains et cousins comme intermediaires et beneficiaires exclusifs…
    Talon a berne ( et arrose) beaucoup de gens en 2016…
    Quoique rien ne soit joue, la donne ne sera pas la meme en 2021 , que ce soit lui ou de ses caciques qui se presente…