Bénin : Glo mobile fait opposition à la décision de l’Arcep

Bénin : Glo mobile fait opposition à la décision de l’Arcep

Après le refus de renouvellement de la licence de Glo mobile, et suite à son retrait par l’Arcep, cette autorité a décidé le 17 janvier 2018, d’attribuer l’entièreté de la clientèle de l’opérateur mobile à Moov Bénin.

Retrait de licence à Glo au Bénin : le social comme dernier souci de la rupture

Mais la société Glo mobile Bénin S.A vient de faire opposition à la décision de l’Arcep. L’opérateur de réseau mobile Glo, est décidé à se faire dédommager avant que ses clients ne soient redirigés vers Etisalat Bénin S.A (Moov Bénin).

Ainsi, ce mercredi 24 janvier 2018, la société Glo mobile Bénin S.A a adressé une opposition à décision à l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep), et à Etisalat Bénin. Pour rappel, le 18 décembre 2017 l’Arcep a sorti une décision dans laquelle elle refuse de renouveler la licence de Glo mobile S.A. Donc, Glo mobile ne peut plus exercer ses activités au Bénin. Mieux, l’Arcep sort une nouvelle décision le 17 janvier 2018 pour rediriger les abonnes de Glo vers Etisalat Bénin (Moov).

Et c’est contre cette dernière décision que Glo mobile Bénin S.A. s’insurge. Glo mobile Bénin S.A estime avoir consenti de lourds investissements pour attirer, mobiliser et garder sa clientèle qui est sa propriété. De ce fait, l’Arcep doit la dédommager avant de rediriger ses abonnés (1 451 651), vers un autre opérateur. Mais l’Arcep n’a donné aucune contrepartie à la société. Pour Glo mobile Bénin S.A, cette attitude porte atteinte au droit de propriété, un droit pourtant consacré par la constitution béninoise en son article 22.

Cette opposition à décision a aussi été notifiée à Etisalat Bénin S.A., et donc l’Arcep est sommée de rapporter sa décision qui autorise Moov Bénin à reprendre les abonnés de Glo, et de retirer son communiqué du 17 janvier 2018. De même, Moov Bénin se doit ne pas exécuter la décision de l’Arcep. Si les deux structures ne s’exécutent pas, les avocats de Glo comptent saisir le tribunal commercial de la Cour d’Appel de Cotonou

Commentaires

Commentaires du site 15
  • Avatar commentaire
    virgile Il y a 9 mois

    VOUS êtes tous des moribonds, est ce que GLO est en règle vis à vis des béninois?
    même si c’est des béninois de mauvaises fois qui sont dans l’ombre, et qui créent se désordre en utilisant le LABEL GLO. Voilà une société qui a utilisées les installations de LIBERCOM pendant plusieurs années, sans payer un sous. Des employés de GLO sont resté sans salaires pendant des mois. GLO n’a pas payées les redevances au trésor public.
    Et voilà des béninois qui ne comprennent rien leur propre être, divaguent ici pour dire quoi?
    Vous des bêtes des apatrides, osez sortir la tête publiquement pour que nous employés nous puissions vous donner la bonne leçon. Que de personnes ayant la bouse de vache dans la tête.

    • Avatar commentaire
      Shamde Il y a 9 mois

      Votre analyses est pertinente et logique, j’en ai appris des choses. Mais éviter les insultes qui rendent votre raisonnement “repayant”

  • Avatar commentaire
    FLORENTIN KOUTON Il y a 9 mois

    Peut importe l’operateur GSM

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Bon sang , qu’ont-ils ces vils individus aux affaires à ouvrir des tensions de tout genre dans le pays ? Est-ce pour camoufler leur incapacité à améliorer les conditions de vie de la population 

  • Avatar commentaire
    Analyste senior Il y a 9 mois

    N’aurait pu t-on pas envoyer un SMS aux clients pour les notifier de l’arrêt des services de Glo, et leur donner un délai pour s’abonner auprès de l’opérateur de leur choix avec transfert de leur numéro?

    Quelques questions persistent:
    – Est-ce que Moov qui a bénéficié de la base clientèle de Glo a payé une contrepartie? Et quels textes sous-tendent la validité d’un tel transfert unilatéral?
    – Est-ce que le transfert unilatéral à Moov n’entrave pas le libre marché?
    – Est-ce que les services/forfaits Glo en cours de validité pour les clients seront honorés par Moov selon les modalités Glo?
    – Les clients transférés chez Moov et qui choisiront de rejoindre MTN pourront-ils le faire en maintenant leurs numéros, de la même façon dont on a maintenu leur numéro de Glo vers Moov? (la portabilité est un projet en cours mais n’est pas encore en vigueur)

    • Avatar commentaire
      Un contributeur Il y a 9 mois

      Vos questions tout a fait légitimes. On doit reconnaitre qu’avec le manque de communications et d’explications claires de la part de l’autorité, elle doit en retour accepter toutes les supputations. Mais le plus à craindre ici est bien qu’ils s’en foutent !!! de ce qu’on dit ce qu’ils font…
      Et c’est la que c’est tout a fait navrant….

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Qu’arrive-t-il à ces ruptu****s pour ouvrir sur tous les fronts des tensions ? Est-ce pour camoufler leur carance , incapacité à sauver les beninoises et beninois de la misère ? 

  • Avatar commentaire
    Prince Il y a 9 mois

    Qu’elle affaire qui ne peut pas se régler ou peut pas avoir de compromis? Un président opérateur économique qui est incapable d’attirer de l’investissement dans son pays que de faire fuir des investisseurs qu’il est venu trouver. Mon pays a besoin d’investissement étrangers pour son décollage économique. Peuples Béninois, prochainement avant d’élire un président faisant bien l’enquête de moralité

  • Avatar commentaire
    Un contributeur Il y a 9 mois

    Restons objectif, la clientele de Glo ne lui appartient pas quand même.

    Primo: dans ce pays ou quasiment tout le monde a plus d un numéro quel reseau peut affirmer être proprietaire exclusif de ses clients
    Deuxio: c est quand d une evidence foudroyante, que d une manière ou d une autre les gens se redirigeront vers d autre reseau. L arxep n a fait que tordre le cou au processus…

    Tertio: on peut condamner le reversement automatique vers Moov mais l état cherche a equilibrer avec Mtn ( qui nest plus trop en odeur de saintete)

    • Avatar commentaire

      Dans ce cas allez vous réabonner a moov et laisser leur numéro, c’est aussi simple que ça

      • Avatar commentaire
        Un contributeur Il y a 9 mois

        Mais le numéro aussi ne leur appartient pas, c’est une numerotation attribué par l’arcep dans le cadre de leur agrément. L’agrément n’étant plus valable, la propriété du numéro le devient aussi ipso facto.

        • Avatar commentaire
          Cathie Il y a 9 mois

          Attention, les clients appartiennent à Glo et font partie de son fonds de commerce.

    • Avatar commentaire
      Analyste senior Il y a 9 mois

      Les clients n’appartiennent pas exclusivement à Glo, mais la base de données desdits clients oui. La base de données des clients fait partie des actifs d’une entreprise. À moins que des textes au Bénin dans le secteur GSM en disent autrement.

    • Avatar commentaire
      la faus Il y a 9 mois

      toi tu es un con bien déguisé hein!kel raisonnement?

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 9 mois

    Belle initiative contre les mains (memes politique), dans l’ombre qui voulaient faire facilement profiter Moov SA, et se donner par la meme occasion des ristournes non-merite’s.

    Que Glo se defende jusqu’au bout.