Bénin : Le Front d’action des syndicats de l’éducation annonce une grève de 72 heures pour demain

Bénin : Le Front d’action des syndicats de l’éducation annonce une grève de 72 heures pour demain

A partir de demain, la grève va reprendre ses droits de cité dans les écoles, lycées et collèges du Bénin pour 72 heures. Ainsi en a décidé le Front d’action des syndicats de l’éducation.

Arrêt des activités des cours et tribunaux du Bénin : Le mot d’ordre de l’Unamab bien suivi

Les motifs de ce mouvement de débrayage sont exposés dans la motion signée par les syndicats membres de ce Front. Les grévistes réclament l’application sans délai du décret portant statut particulier des corps des personnels enseignants. Ils exigent aussi l’exécution du décret portant indexation des salaires des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire.

Le Front demande par ailleurs, une régularisation de la situation administrative et financière des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire. Le reversement complet des Ace en Ape et la signature de l’arrêté portant modalités de recrutement et d’emploi des enseignants vacataires figurent aussi au tableau des doléances du Front. Le mouvement  a réitéré son engagement à poursuivre la grève jusqu’à la satisfaction desdites revendications.

Notons que la grève de demain fait suite à une série d’autres grèves déclenchées il y a quelques semaines par les syndicats de divers secteurs, pour exiger l’invalidation de la loi sur le retrait du droit de grève à certains fonctionnaires de l’Etat. La Cour constitutionnelle a entre-temps exaucé le vœu des travailleurs mais cela n’a pas pour autant calmé la tension sociale.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Vraiment , que c’est jouissif de voir les emmerdements commencer pour le vil individu de talon  , lui qui n’avait rien à proposer aux beninoises et beninois , et qui n’est même pas fichu de leur dire ouvertement qu’il est obligé d’emprunter pour payer les fonctionnaires 😂😂😂😂
    Voilà qu’ on lui a interdit ” d’interdire de faire grève ” Kia Kia Kia 

  • Avatar commentaire

    Quand dans ce forum…j’ai osé dire que je ne suis pas démocrate…ni adepte des droits de l’homme…certains m’ont pris pour un fou…

    or donc…c’est apres analyse…de nos états d’esprits en afrique..

    Il se fait que..à l’époque coloniale…avec quelques colons,et admnistrateurs…nous admnistrés…ont donnait le mieux de nous meme…et la preuve…est que le benin…des années…60…à ce fameux jour..de 26 oct 1972…était bien géré..et que les cadres béninois..étaient appréciés partout

    Aujourdhui…les turpitudes..nos tares…enfouillies étouffées..en nous ont refaient surface…montrant notre coté cynique..paresseux grognards…pensant que..c’est en grèvant qu’on develloppera notre pays

    Je peux comprendre…que les gens…fassent tout…pour dire à talon…qu’il n’a pas le droit de nous privatiser…à son seul profit

    yayi l’a dit…rodriguez l’a dit…tous ceux…qui ont pratiqué talon…l’ont dit..

    En résumé…yayi boni et talon…sont tous responsables…de ce que nous vivons dans ce pays..

    Les deux systemes sont les memes

  • Avatar commentaire
    Hogbonoutô Il y a 9 mois

    Bénin! Bénin mon pays! On n’est pas encore mûr pour la démocratie. Du désordre organisé!Des paresseux qui ne veulent rien faire! Tout prétexte est bon pour aller se reposer! Bande de fainéants! Le Benin est malade de ses fils. Vivement un changement de mentalité.

  • Avatar commentaire

    Félicitations aux éternels greveurs, continuez, grevez toujours, vous serez plus riches et plus heureux 👍🏿

    • Avatar commentaire
      Democrate Il y a 9 mois

      Tu as raison Ajavon va scolariser leurs enfants et leur donnera une meilleure éducation.