Invité hier dimanche 28 janvier 2018 à l’émission « Ma part de vérité » de Golfe Télévision, Me Jacques Migan, ancien conseil et partenaire politique de Sébastien Ajavon, devenu par enchantement « ami du président Talon » (l’expression est de lui), s’est prêté à l’exercice de défenseur mécanique du gouvernement. Ceci à travers une lecture tendancieuse de l’actualité politique au cours de laquelle il a produit des déclarations aussi surprenantes qu’incendiaires. En dehors du fait  de prédire que les décisions de la Cour constitutionnelle ne seront pas  appliquées, il a aussi justifié les salaires faramineux des ministres, des préfets autres membres  de l’administration et bien d’autres déclarations effarantes. Comme au prétoire, l’ancien bâtonnier s’est mué en avocat défenseur de l’indéfendable.

Du passage de Me Jacques Migan sur Golfe télévision hier dimanche, on retiendra surtout sa prédiction sur les décisions de la Cour constitutionnelle. Celles qui réhabilitent le droit de grève aux agents de l’Etat : personnels de la santé, de la justice, aux magistrats et à la police. L’ancien Bâtonnier qui se range parmi les détracteurs de la Cour constitutionnelle, trouve que cette décision de la haute juridiction est incohérente. Il estime que le président actuel de la Cour qui avait participé en tant que membre de la Cour en 2011, lorsque celle-ci déclarait le droit de grève comme n’étant pas un droit absolu, s’est dédit. Il annonce donc que ces décisions ne seront pas respectées et que le gouvernement laissera passer les 5 mois qui restent à la Cour actuelle pour réintroduire ces dossiers devant la nouvelle Cour qui sera installée.

Ces propos de Me Migan à défaut de choquer peuvent tout au moins surprendre. Parce que c’est un juriste et un avocat de surcroît qui appelle à rejeter les décisions de la plus haute juridiction. Pourtant cette même Cour qu’il dénigre autant, a déclaré conforme à la constitution, des lois qui ont suscité la polémique et l’indignation de la part de l’opinion. C’est le cas de la loi sur l’embauche ou celles sur les collaborateurs extérieures, le renseignement, la police républicaine etc.

Incohérence

Jacques Migan n’a pas dit le sort qui sera réservé à ces lois que la cour a validées et qui sont favorables au gouvernement. L’ancien bâtonnier dans son costume de défenseur de l’indéfendable, explique par ailleurs que le traitement salarial exorbitant accordé aux ministres, aux préfets et autres cadres de l’administration a pour  objectif de les prévenir contre les tentations aux détournements et à la corruption. Il ajoute même que ces hauts cadres de l’administration occupent des fonctions temporelles et non pérennes comme des fonctionnaires.

Peut être par amnésie, l’ancien bâtonnier a oublié que le président Talon, lors de la campagne de la présidentielle de février-mars 2016, évoquait le projet de réduire le train de vie de l’Etat. Est-il cohérent avec lui-même en accordant de tels salaires à ces cadres ? Plus grave, peut-il convaincre les populations de serrer indéfiniment leurs ceintures lorsque des ministres, préfets et autres perçoivent des millions de salaire par mois ? En tout cas, tout porte à croire que Me Migan est dans un exercice de soutien mécanique du gouvernement et qu’il ne se soucie pas de  la pertinence de ses arguments.

Flagornerie

Tenez, à la question par exemple de savoir si le gouvernement investit dans le social, qui constitue pourtant sa plus grande faiblesse sur laquelle, même la directrice du Fmi de passage au Bénin a attiré son attention, Jacques Migan répond par l’affirmative. En donnant comme illustration, une des décisions du dernier Conseil des ministres qui annoncent la construction des forages à Savalou où la question de l’eau potable est devenue préoccupante. Si l’eau est la vie, comme le dit le slogan, Me Migan veut-il réduire le Social à la seule dotation en eau. Pourquoi n’a-t-il pas évoqué la suspension de la gratuité de la césarienne ou encore du fonds qui permettait de soigner les patients indigents au Cnhu ? Dans tous les cas, Me Migan, a fait son devoir, celui de justifier son amitié envers le chef de l’Etat en défendant l’indéfendable avec des arguments discutables, poreux et vaseux.

17 Commentaires

  1. Je pense que votre rôle de journa-liste se limite à me transcrire les propos de Me Jacques Morgan et il me reviendra de tirer mes conclusions. Déjà que l’auteur ne me laisse aucune manœuvre pour me faire une opinion pesonnnelle, il y a problème.

  2. Ce monsieur n’a jamais été cohérent. Depuis le temps Yayi il a tout essayé pour qu’on le nomme et il n’y est pas parvenu. Peut être cette fois ci ça lui marchera puisqu’il a repris du service depuis un certain

  3. Quand des cancres deviennent miraculeusement avocats dans un pays ou beaucoup de choses marchent sur la tête, ils ne peuvent que plaider maladroitement des causes perdues, retrouvant leur nature première de cancres…

    Jacques devrait se contenter de gérer les affaires des commerçants véreux, les contrebandiers… et laisser le droit a ceux qui comprennent quelque chose et /ou en ont une certaine idée…

    De Kerekou a Yayi et maintenant Talon, Jacques est a la recherche de son “magot” dépité de n’avoir pas été ministre comme son voisin de quartier Monnou… Ce gars fait honte a la profession d’avocat, et on en dira pas plus par charité…

    • Gombo , pour être cancre , Jacques en est vrai un ; un cancre de chez les grands cancres , lui Jacques qui n’a même pas été fichu de décrocher son CAPA en France comme le fit un comme Monnou brillamment , lui Jacques pour pouvoir être avocat a du être obligé de rappliquer en Afrique pour réussir façon facile à avoir la CAPA , tchrous 

    • En tout cas j’ai eu vraiment pitié de lui lors de ce débat. Il cherchait à tout justifier même l’injustifiable dans un style pas à la presque vulgaire. Il y a dans ce pays des avocats même quand ils defendent du faux, on a du plaisir à les écouter. Ils sont nombreux et je peux citer parmi eux Yves Edgard Monnou et  Kato Atita.

      • GSM ça c’est bien vrai , surtout Me Monnou , avec lui c’est du grand art , et ça c’est depuis la fac ASSAS Paris 2 où il faisait déjà grande sensation avec les petits blancs fils à papa qui étaient tous à son pied , et votre OLLA OUMAR était là dans cette fac ,  en tant que ….. pour en témoigner 

        • je suis ravi de l’apprendre Olla, moi qui est toujours cru que tu sortais directement de la grotte de tora bora. Finalement ce forum est gorgé de sommités.

          • GSM , toi tu me cherches hein ! Tu n’as pas vu que nous talibans sommes en pleine activité sur Kaboul  ces derniers jours ! Mais enfin .
            Heureux de te savoir toujours présent et coquin sur ce forum 😜👍

  4. Héééélou ! Choqué et indigné. Aucune conviction ce mr là. Mais bon, ils sont prêts à tout hein, pourvu qu’ils aient un quelconque poste. Je pense qu’il a vraiment faim et que même le minimum lui manque.

  5. Fourbe , roublard , peu fiable , esclave de l’argent volé, et de titre , comme houngbedji , ce vil Jacques migan .
    Si houngbedji peut avoir l’excuse du grand âge le rendant un peu sénile , Jacques migan lui est à crucifié car il ne donne lui aucun exemple à la jeunesse 

  6. Je pense que votre rôle de journa-liste se limite à me transcrire les propos de Me Jacques Morgan et il me reviendra de tirer mes conclusions. Déjà que l’auteur ne me laisse aucune manœuvre pour me faire une opinion pesonnnelle, il y a problème.

  7. Ce monsieur n’a jamais été cohérent. Depuis le temps Yayi il a tout essayé pour qu’on le nomme et il n’y est pas parvenu. Peut être cette fois ci ça lui marchera puisqu’il a repris du service depuis un certain temps.

  8. Ce monsieur est sans doute né le jour où le stock de honte du Bon Dieu était fini. Il y a de quoi s’inquiéter pour l’avenir de se pays avec des ”comme lui”. Heureusement que nous sommes au Bénin, terre des paradoxes.

  9. J’étais ennuyé de suivre cet avocat qui peinait à convaincre. Je crois qu’il est atteint d’une maladie dont j’ai entendu parler récemment sur les réseaux sociaux: la klébétologie. Telle que décrits les symptômes ressemblent bien à ce que j’ai lu sur cet avocat hier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire