Bénin : Le mouvement Frape 2021 déclare son soutien à Sébastien Ajavon

Bénin : Le mouvement Frape 2021 déclare son soutien à Sébastien Ajavon

Plusieurs défections sont enregistrées dans le rang des soutiens de la rupture. Au cours d’une rencontre politique au nord du Bénin ce week-end, les jeunes et les femmes du mouvement Frape 2021, soutien de premières heures du chantre de la rupture, ont porté leur choix sur Sébastien Germain Ajavon pour les élections de 2021.

Renoncement au mandat unique: Azatassou accuse Talon de faire du chantage

Les jeunes et les femmes du septentrion, militants du Frape 2021, sont déçus de  la gouvernance du président de la République et l’ont fait savoir. C’était ce samedi 20 janvier 2018, où plusieurs  militants ont profité d’un conclave dans la région septentrionale du Bénin, pour définir les différentes stratégies à adopter pour faire gagner les élections présidentielles de 2021 à leur leader Sébastien Germain Ajavon.

Dans cette perspective, les responsables de ce regroupement politique ont tenu à mettre leur base au même niveau d’information. La démarche très appréciée par les populations selon nos sources, témoigne de l’adhésion générale à la cause de l’homme d’affaires. Le porte-parole de la coordination Borgou, note que la grande mobilisation des militants traduit leur volonté et leur engagement à changer les choses. Il entend, ensemble avec ses membres, renverser la tendance à l’Assemblée nationale en donnant une majorité parlementaire dès maintenant au président Ajavon, avec une priorité aux députés de la minorité qui ont entendu la voix du peuple.

Les jours à venir, ils entendent mener des concessions pour unir toute l’opposition. Les basculements pour cause d’intérêt personnel au détriment de l’intérêt général de certains acteurs politiques, la posture du président de l’Assemblée nationale, … ne sont pas du goût des militants du Frape 2021. Ils entendent rencontrer les leaders de l’opposition pour les inviter au sacrifice et à l’union autour de Germain Ajavon. Bouko Idrissou rapporte que les paysans de la commune de Banikoara, ont déclaré que Sébastien Ajavon est le choix idéal parce qu’il est préoccupé du développement en offrant des salles de classe, des latrines et vend moins cher ses produits, contrairement au chef de l’Etat qui les envoie au champ et fait fortune dans le coton, sur leurs peines.

Le choix ainsi porté sur Ajavon, à plus de deux ans des prochaines présidentielles, est l’expression d’une déception et de frustration marquées par le chômage des jeunes. Ces derniers ont fait des réquisitions sur la gouvernance du chef de l’Etat, qui ne présage d’aucune perspective radieuse pour les béninois. Les jeunes de huit communes du septentrion, sont donc unis derrière Ajavon, et ils invitent toute la population béninoise à faire de même

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 7 mois

    Dealer en chef vous dites????
    De la drogue qui aurait une valeur de 200 millions CFA, je pense que ADJAVON dépasse largement ça!!!!

    Tout ce dossier à l’air d’un montage du prédateur en chef, spécialiste d’empoisonnement.

    Il est vrai que ADJAVON n’est pas l’homme que nous aurions préféré pour le Bénin, mais si c’est lui qui est prêt pour battre le prédateur et le traduire en justice, on va se battre pour lui.

  • Avatar commentaire
    Democrate Il y a 7 mois

    Le dealer en chef Adjavon n’a pas encore compris la leçon que lui ont donné les béninois en 2016.
    Son firtune acquise dans la drogue et la vente du poison à la population (produits contagelés).
    Un demi-lettré comme Adjavon peut-il gérer un pays comme le Bénin?
    Soyons sérieux.