Refus des prises en charge dans certains hôpitaux publics : Alassane Seidou siffle la fin de la récréation

Refus des prises en charge dans certains hôpitaux publics : Alassane Seidou siffle la fin de la récréation

(Lire le courrier du Ministre ci-dessous) Les directeurs d'hôpitaux publics du Bénin sont sommés d'accepter les prises en charge délivrées aux agents de l'Etat en fonction ou à la retraite.

Bénin – Effondrement du pont de Malanville : les solutions du gouvernement aux transporteurs

C’est ce qu’on peut retenir de la note de service que le ministre de la santé a adressé aux directeurs départementaux de la santé et à tous les directeurs d’hôpitaux publics. En effet, selon la note, le ministre aurait appris que « les prises en charge délivrées aux agents de l’Etat encore en fonction, aux agents retraités et à tous les ayants droits ne sont plus acceptées par certains hôpitaux ».

Par cette note, le ministre Alassane Seidou  martèle que ces documents remis aux agents de l’Etat en fonction ou la retraite demeurent encore valable. Par conséquent aucun hôpital public ne doit les rejeter. Les directeurs d’hôpitaux sont donc tenus d’accepter ces prises en charge.

Lire courrier du Ministre

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Agadjavi , toi aussi , je fais comme toi et tes amis 😂😂😜😜 concernant les audits et vos poursuites bidon contre la corruption. 
    J’écris mon post en prenant la date qui te fera surgir 😂😂😂😂

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 9 mois

    Si tu savais lire un rapport fiancier, tu aurais su que la période couverte par les travaux du FMI est bien avant Avril 2016. Si tu vois un peu là où je veux en venir.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 9 mois

      Lire rapport financier….Evidemment, ce post vient en réponse à celui de Olla infra

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Tiens tiens tiens , est-ce que l’état du benin , dirigè par talon , est en faillite et ils nous le cachent 😡😡😡
    Le benin demande sur les marchés obligataires 70 milliards , il n’en collecte qu’environ que 4,5 milliards , talon dit qu’il paie les salaires sur crédit , le FMI dit que la misère s’accentue au benin en ce moment etc etc .
    est-ce pour camoufler tout ceci que talon allume le feu sur le front social , sur les syndicats ?