Bénin : La série « Ça pas bon ! » reprise dans une nouvelle approche

Bénin : La série « Ça pas bon ! » reprise dans une nouvelle approche

Les acteurs culturels Claude Balogoun et Giovanni Houansou, étaient au « Café médias plus » le vendredi 19 janvier dernier, à la Maison des médias Thomas Mègnassan de Cotonou, au sujet de la renaissance de la série « Ça pas bon !».

Porte ouverte au Fitheb du 8 au 15 avril

La série « Ça pas bon !», autrefois diffusée sur la chaine de télévision Lc2 au Bénin, a refait surface il y a quelques jours avec « opposant clavier », cette-fois ci sur le net. La rencontre hebdomadaire « Café médias plus », dans son numéro du vendredi 19 janvier 2018 à la maison des médias Thomas Mègnassan à Cotonou, a eu pour invité, le réalisateur, écrivain, comédien, promoteur culturel Claude Balogoun, auteur de la série. Il était accompagné pour la circonstance, du dramaturge, comédien, promoteur culturel et activiste, Giovanni Houansou.

Auteur de la série initiée il y a près de deux décennies, Claude Balogoun rappelle qu’il s’agissait d’une contribution au changement de mentalité de la population. « C’est juste de petits films de 3 minutes, qui permettaient de poser un problème, mettre les gens en situation, et puis quelqu’un venait clamer ‘’ça pas bon !’’», informe-t-il. L’initiative se souvient le cinéaste, avait connu du succès et a commencé par impacter la population tant béninoise que d’ailleurs. Très tôt, elle lui a permis de décrocher un prix sur les productions africaines à Montréal, d’aller au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), et d’être aussi programmé pour Cannes Junior, même si malheureusement il n’a pas pu à l’époque, effectuer le déplacement. Seulement, c’est « un succès qui est resté bloqué dans le passé », raconte le réalisateur heureux de reprendre l’initiative avec d’autres acteurs.

Du rappel qu’il fait, on comprend que les réflexions et les démarches pour la reprise près de 20 ans après, ont commencé au détour des échanges avec Giovanni Houansou. Pour ce dernier, il fallait profiter de l’opportunité qu’ils ont en matériel et en ressources humaines, pour ressusciter «Ça pas bon !». Il s’agit d’un retour pour agir sur la conscience citoyenne. « Ça pas bon !, c’était un appel à la conscience qui passait », se rappelle le dramaturge.

Des modifications

«Ça pas bon !» revient avec quelques changements. Le premier canal de diffusion sera désormais l’internet via Gangan prod Tv, hébergée sur Youtube. Toutefois, le promoteur se dit ouvert à toute proposition de diffusion sur une chaine de télévision de la place ou d’ailleurs. Aussi, la production est désormais ouverte à tout citoyen qui aimerait faire cette aventure de sensibilisation au changement de mentalité et de citoyenneté, avec l’équipe directrice. Giovanni Houansou parle d’une approche participative et inclusive.

« Tout le monde peut proposer des thématiques », annonce-t-il. Notons que les productions seront pour l’instant, à près de 80%, en langues nationales sous-titrées en français

Commentaires

Commentaires du site 0