Bénin : Toboula, bourreau de la paix et de la liberté

Bénin : Toboula, bourreau de la paix et de la liberté

Non content de n’avoir pas réussi à changer l’itinéraire de la marche du Fsp, ou de faire utiliser la soldatesque pour mater les marcheurs, Modeste Toboula envoie une demande d’explications au commissariat central de Cotonou, qu’il accuse d’avoir commis une « faute grave ».

Bénin : Le gouvernement invité à arrêter les actes d’humiliation et d’acharnement

Dans la journée d’hier, le préfet du Littoral Modeste Toboula a adressé une demande d’explications au commissaire central de la ville de Cotonou. Dans cette demande, il invite l’agent à expliquer pourquoi il n’a pas pu faire respecter l’instruction qu’il a donnée, sur le changement de l’itinéraire de la marche du Front pour le sursaut patriotique (Fsp).

Dans cette demande au ton péremptoire, ce préfet très controversé prend comme une faute grave le fait d’avoir laissé les marcheurs forcer le passage bloqué par la police, à hauteur de l’église St Michel. Or, au cours de la marche et beaucoup en ont témoigné, les policiers ont fait de leur mieux pour empêcher les militants de forcer le passage bloqué et de suivre l’itinéraire de départ. En effet, selon les témoignages, les policiers ont joué leur rôle et s’ils n’avaient pas su gérer la situation avec tempérance, elle aurait dégénéré avec son lot de blessés, voire des morts.

Dans sa demande, il parle d’incompétence et d’inconscience, puis de « faute grave ». Cette demande montre bien la vraie nature du personnage, toujours prêt à chercher palabre et à allumer des foyers de tension. C’est un véritable bourreau de la paix et des libertés conquises au prix de grandes luttes au Bénin.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    Il est à se demander quel âge avait TOBOULA en février 1990 pour mieux comprendre que tous les jeunes ne sont pas valables dans le cadre de la gestion de la cité. Ce garçon, pour rien au monde modeste, en conflit avec les lois qui régissent notre société s’est vu accidentellement nommé par TALON que nous croyions connaitre le pays… hélas.Il s’agit en ce moment pour nous , de battre la grande mobilisation pour dégager de la préfecture ce gène pathogène qui n’a pour objectif que la perturbation de la paix sociale et l’étalage de sa petite éducation vis- à vis de ses aînés de tout acabit, même de la police !!!

  • Avatar commentaire
    Questionprésidentielle Il y a 9 mois

    Lol les gars … admettons que Talon s’en aille. Vous pensez à qui pour gouverner le pays ??

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 9 mois

    Comment des parvenus caractérisés peuvent occuper de tels postes???!!!

    TALON est un aventurier, il ne peut que s’associer avec des gens de même espèce que lui!!!

    Que DIEU accélère le temps pour qu’on en finisse avec tout ça!!!

  • Avatar commentaire

    Lorsque vous n’avez jamais rêvé occuper un poste dans votre vie et que la providence vous le permet subitement, c’est le comportement qu’on adopte. Que Toboula sache que la roue de l’histoire tourne et elle tournera toujours. On a connu des gens de son espèce dans ce pays. Aujourd’hui on ne sait même pas s’ils vivent encore dans ce pays.