Crise au Togo : Ce que Faure Gnassingbé dit

Crise au Togo : Ce que Faure Gnassingbé dit

Dans son message de vœux du nouvel an à la nation togolaise, le président Faure Gnassingbé est revenu sur la crise politique qui secoue le pays. Il tient au dialogue comme gage de progrès.

Sommet de la CEDEAO: Incident entre Faure Gnassingbé et Netanyahu

Le président Faure a placé la nouvelle année sous le signe de dialogue entre les acteurs politiques togolais en vue d’une solution à la crise politique qui divise le pouvoir et l’opposition.

Ce mercredi, le chef de l’Etat a fait savoir qu’une issue à cette crise passe par la capacité des acteurs politiques d’aller au-delà des rivalités, pour mettre en avant l’intérêt général. Dans son adresse, il a démontré qu’il tient à ce qu’une solution soit trouvée à la crise aux conséquences incalculables sur l’économie du pays. Toute chose qui permettrait de préserver le tissu social.

Par ailleurs, le retour à la constitution de 1992 qui limite le nombre de mandats du président de la République, et le scrutin présidentiel à deux tours et le vote des togolais de la diaspora étaient entre autres revendications qui ont déclenché des manifestations au niveau de la coalition des 14 partis d’opposition. Une coalition qui n’a jamais voulu un dialogue qui sera mené par le gouvernement.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Mawussi Il y a 9 mois

    Togolaise soyez vigilant et réfléchissez dix mille fois avant d’agir si nous vous modrez les doigts. Un président n’es pas un ministre ces un peuple qui la choisis dons assumer jusqu’à la fin de son mandat dans le mal comme le bien pour éviter beaucoup de dégâts matériels et financière.

  • Avatar commentaire
    Avouhan Il y a 9 mois

    Combien de dialogues ont été initiés déjà au TOGO? Et pour quel résultat? Nous connaissons tous la ruse du pouvoir en place lequel après 50 ans de dictature s’accroche toujours au pouvoir. Pourquoi le pouvoir au Togo serait-il réservé exclusivement aux Eyadéma et Gnassingbé de père en fils? N’y a t-il personne d’autre au Togo pour diriger ce pays? Faure Gnassingbé prône le dialogue du bout des lèvres mais il n’est pas sincère alors pas du tout. Tous les moyens sont désormais bons pour libérer le Togo de la dictature.
    Oui il y a un temps pour tout (cf. Ecclésiaste 3:1-15).
    A tout le peuple Togolais en lutte pour la démocratie et l’alternance je dédie cette chanson connue chez les minas, les Guins et les Ewés:

    “Gblon mi Gblon deh

    Gbégbé azankpé assi lalé-éwé

    Gblon mi Gblon san

    Gbégbé Allagah dazan assi lalé-éwé”.

    Soyez prêts pour le changement!… La lutte continue.

    Bonsoir

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Maou  ” ho dache ” la preuve , regarde bien la discipline de groupe des opposants en ces jours de grande mobilisation de la population pour le ” degagisme ” de Faure .
    Que faure dégage , et le génie des togolais avisera 

  • Avatar commentaire
    Koffi Bienvenu Il y a 9 mois

    Qu’est ce que l’opposition propose comme solution concrète? Il est aisé de dire à l’autre de dégager. On ne dit pas à quelqu’un qui est au pouvoir de dégager. L’opposition a tiré à terre pour cela. Ils seront dégagé veux aussi par un autre lorsqu’ils seront au pouvoir. Qui tue par épée péri par épée.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 9 mois

      Kofi tu n’es pas le bienvenu, avec ton post ; il est temps que Faure gnanssigbe parte , c’est de ça qu’il s’agit 

      • Avatar commentaire

        Si vous connaissez vraiment le Togo, vous ne pouvez pas souhaiter en l’état actuel le départ de Faure. Chaque opposant veut être Président du Togo. Son départ entraînera plus d’instabilité que ce qui est connu actuellement. Ce n’est pas comme au Benin où les dispositions constitutionnelles assurent une stabilité même si Talon venait à être dégagé dans les minutes qui suivent.