Décision de la Cour sur les grèves: G. Agonkan annonce une proposition de loi pour encadrer les grèves

Décision de la Cour sur les grèves: G. Agonkan annonce une proposition de loi pour encadrer les grèves

Il a été contacté par Radio France Internationale sur la décision de la Cour Constitutionnelle relative au retrait du droit de grève à certains travailleurs. Il ne semble pas s’étonner de la position de la Cour qu’il qualifie du bon fonctionnement des institutions.

Abdoulaye Gounou : « La Cour a fait un choix quant aux droits à protéger, quant aux droits à sacrifier »

Le député de la Renaissance du Bénin, membre du Bloc de la majorité parlementaire réaffirme par ailleurs l’engagement des députés à introduire un projet de loi pour encadrer l’exercice du droit de grève.

L’honorable Gildas Agonkan, pour ne pas le nommer, a réagi par rapport à la décision de la Cour Constitutionnelle, la DCC 18-00& du 18 janvier 2018. Député du parti la Renaissance du Bénin, il est membre du Bloc de la majorité parlementaire. Au lendemain de la décision de la Cour constitutionnelle, il a été contacté par Radio France Internationale pour  ses impressions. Il a confié que la Décision de la Cour n’est pas un coup dur pour les députés de la mouvance.

Au contraire, il a confié que la position de la haute juridiction participe du bon fonctionnement des institutions de la République. Gildas Agonkan a reconnu que la Cour a réussi à apaiser la tension sociale très tendue.

« Je prends cette décision comme le fonctionnement normal des institutions. Cette décision de la Cour vient relancer les députés afin qu’ils voient les choses avec beaucoup plus de recul », selon ses propos.

Il estime que la Cour est dans son rôle lorsqu’elle déclare la loi non conforme à la Constitution. Ironiquement, il affirme : « Si toutes les lois votées par le parlement doivent être conformes à la Constitution, il n’existerait pas de Cour constitutionnelle ».

Ses propos prouvent que les députés du BMP ne veulent pas démordre au sujet de cette réforme envisagée pour restreindre l’exercice du droit de grève. Il a confié qu’une proposition de loi sera introduire au parlement les jours à venir pour encadrer l’exercice du droit de grève au Bénin.

Commentaires

Commentaires du site 22
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    Bonne question que vous posez  , Thérèse , et à celà, je vous réponds que les syndicats, et au delà d’eux les beninoises et beninois les attendent de ” grève ferme et dure “.
    On sait qu’ils ont bluffé les beninois pour parvenir aux affaires pour voler , piller , et qu’ils n’ont aucune solution miracle à leurs proposer pour les sortir de la misère 

  • Avatar commentaire
    Thérèse Il y a 10 mois

    Et c’est reparti pour autre tour de conneries. Qu’est-ce que ce député et bien d’autres partisans de Talon entendent par ”encadrer” ? Comme quelqu’un l’a rappelé, il existe déjà une loi qui détermine le régime juridique de la grève autrement dit qui encadre celle-ci. Qu’est ce qu’ils veulent encore inventer ?

    • Avatar commentaire

      Si au moins ils ont l’intelligence de comprendre que tout porte à croire que le prego prépare sa sortie? Je ne serai pas surpris d’entendre qu’un beau matin quelqu’un a jeté l’éponge faisant ainsi du leader du PRD (pour 3 mois) le 5e PR post conférence nationale. 

  • Avatar commentaire
    Azeto yeton Il y a 10 mois

    depute *********** il veux l’argent cher talon c’est sa dernière chance çà

  • Avatar commentaire
    Patrick Il y a 10 mois

    Lui c’est député ? ***** homme

  • Avatar commentaire
    Patrick Il y a 10 mois

    Ce ****** la ‘c’est un député laisser lui il est foutue .aller créé votre propre partie pour que tu peut être député en2019 peut être si non tu va pleurer .mais moi et tous nos associations ne te voteras jamais plus jamais *******

  • Avatar commentaire

    Quel plaisantin! Que dis-je? Quel pantin ce député?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    Agadjavi , toi qui n’es pas du tout bête , un petit sondage sur ce forum , à defaut  ” d’être dans le peuple ” pour savoir que vous êtes découverts , qu’on ne croit pas à la politique de ce régime , qu’ils sont là pour piller , voler , mentir , aucune exemplarité, etc , devrait te faire un peu la boucler , à defaut d’avouer comme certains qu’ils se sont trompés sur ces vils individus , apprentis dictateurs , qui ont pris le pouvoir par ruse et effraction 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    Agoncan , toi le traite ( à la cause de la rb originelle ) donc parricide, toi le syndicaliste étudiant dont on connaît les méthodes de revendications, que viens-tu nous raconter là ? Est-ce  l’argent volé du djingbin de talon qui vient te tourner la cervelle ? Vous aurez  beau concocté un plan B pour revenir à la charge , les travailleurs sont avertis , savent que vous n’êtes pas fiables , que vous êtes de gros roublards , et ne se laisseront pas surprendre 

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 10 mois

    Pense -t- ils sérieusement que que c’est la Suppression ou l’encadrement du droit de grève des travailleurs qui va leur permettre de réussir?

    Kérékou avait eu 17 ans libres dans ce pays, quelle réussite majeure a – t- il eu? Il a ruiné le pays.

    alors bande de ****, allez vous taser.

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 10 mois

    Un autre projet de loi sans concertation!!!

    Est ce que ces hommes pensent vraiment que le peuple béninois est un troupeau de moutons à qui on peut dicter tout ce qu’on veut???

    Les nombreux échecs ne suffisent pas pour que les griots comprennent qu’il faudrait engager des discussions pour un consensus avant d’introduire les réformes???

    Le Bénin n’est pas une entreprise dans laquelle Patrice TALON est l’actionnaire majoritaire.
    Le Bénin est une société démocratique, avec des partenaires sociaux et une société civile dynamique.
    Pensez vous diriger ce pays en mettant tout ce monde de côté???

    Comme vous avez fait au port à l’aéroport etc…???
    Réfléchissez un peu et remettez en cause toute votre stratégie basée sur la rage et la ruse, si non, TALON ne terminera pas son mandat!!!

  • Avatar commentaire

    @Agadjavi,

    Toujours prompt à venir au secours des pantins au service du pilleur qui nous a entubés. Quand ton gars contourne ne permanence la Cour suprême avec des propositions de lois, cela ne te choque pas outre mesure. Ta mission c’est de diaboliser les pauvres fonctionnaires qui se débattent pour survivre.

  • Avatar commentaire
    Koffi Bienvenu Il y a 10 mois

    Qu’appelez vous député? Celui qui parle est ce qu’il connaît ce qu’on appel élu de la nation? C’est des élus de l’argent mais pas tous einh. Il y a d’autres qui sont pour le peuple mais d’autres pour l’argent, akouè.

  • Avatar commentaire

    C’est un député ça là? Il a quelle compétence même! à part lécher le cul de son maître talon.

  • Avatar commentaire
    Le Béninois Il y a 10 mois

    Simple excès de zèle

  • Avatar commentaire

    Ce député est un écervelé. S’il avait compris la différence entre suppression du droit de grève et limitation de l’exercice du droit de grève, il n’aurait pas voté et défendu sa position de mouton de Panurge.

  • Avatar commentaire
    Babalao Il y a 10 mois

    “Député **** bon teint” fait tout pour te faire réélu en 2019 sinon, ce serait une honte pour toi.

  • Avatar commentaire

    Il est con ou quoi ce député ? Il y a une loi sur la grève, il ne faut pas en créer une autre, il faut la relire simplement après négociations avec les syndicats. Mais sur la base d’un projet de loi, pas de proposition de loi. Y en a marre avec ces pantins de députés qui aident le gouvernement à contourner la cour suprême.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 10 mois

      Et Amaury se fâcha…. Il existe certes une loi mais il en faut une autre plus corsée cette fois ci pour empêcher définitivement les vampires aux babines de primates de laisser mourir nos pauvres parents sans défense.

      C’est le texte qui mélange proposition et projet. Je suis par contre d’avis qu’il faut y aller avec plus de méthode et de tact.

      • Avatar commentaire

        Le ridicule ne tue pas les rupturiens. Du courage! C’est une humiliation pour le ministre qui opposait la continuité du service public et la non vacance du pouvoir judiciaire. Si on considère que l’exécutif, le législatif et le judiciaire sont des pouvoirs. Alors pourquoi un pouvoir veut-il contrôler un autre? La rupture est tombé trop bas en matière de gouvernance.

      • Avatar commentaire
        gombo offline Il y a 10 mois

        Inflation de lois mal pensé mal redigees

        Et si on commençait par faire appliquer celle existante y compris le volet négociations de bonne foi…
        C’est peut être trop demander aux ruptuconbs qui ne réfléchissent que par la force brute, rêvent d’un soit disant état fort avec un empereur a sa tete…
        Ils se trompent de pays et d’epoque…
        Si la dictature devait produire le progrès social nous serions loin Après de 17 années de prob sans compter les années hindou et consorts ou les paysans étaient contraints de se réfugier dans les arbres…
        Étudiée un peu l’histoire de votre pays avant de nous prescrire des remèdes qui ont déjà echoue…