Présentation de vœux : Houngbédji, un talentueux griot au service du « roi Talon »

Présentation de vœux : Houngbédji, un talentueux griot au service du « roi Talon »

Fortement critiqué depuis quelques jours pour avoir interdit une déclaration de la minorité parlementaire, Adrien Houngbédji n’en finit plus d’étonner

Bénin : Houngbédji pose le diagnostic qui va conjurer l’extrême fragmentation politique

Fortement critiqué depuis quelques jours pour avoir interdit une déclaration de la minorité parlementaire, Adrien Houngbédji n’en finit plus d’étonner pour ses frasques et ses excès de louange à l’endroit du président Patrice Talon.

A 76 ans, l’homme qui avait toujours affiché, en bon avocat, circonspection et minimum d’objectivité, fait étalage d’un autre talent, celui de griot.

En baisse de popularité depuis le 22 décembre 2017 où il a interdit une déclaration de la minorité parlementaire, Adrien Houngbédji semble frappé d’une malédiction. A chaque sortie, à chaque déclaration, le président de l’Assemblée ne manque pas de confirmer les soupçons d’un président de l’Assemblée totalement au service du président Talon, qui plane sur lui. Ainsi, également hier dans son discours de présentation de vœux au président de la république, Adrien Houngbédji a exposé à la face du monde le visage du plus « docile » président de l’Assemblée nationale, qu’on n’ait jamais eu depuis 1990. La droiture de sa posture devant le chef de l’Etat fait penser à l’esclave devant son maître.

Il avait du mal à se détendre et être à l’aise. Et c’est dans le discours qu’il se livre davantage. On y méconnaît le président de l’Assemblée nationale, une institution dite de « contre pouvoir ». On voit plus un petit chantre, un griot talentueux en quête de séduction du souverain. Pour montrer que Talon est le meilleur, il s’en est violemment pris à la gouvernance Yayi, qu’il a accusé de tous

les péchés d’Israël.

« L’Etat que vous avez hérité était un état saccagé, fragilisé, fragmenté, banalisé, descendu de son piédestal et dans lequel tout ou presque tout devrait être réformé. C’est dans cette rude épreuve de réformes que vous vous êtes attelé depuis bientôt deux ans, pour remettre l’Etat sur les rails, le transformer profondément pour le mettre en capacité de répondre aux défis auxquels il est confronté. Car, seul un état fort peut inspirer confiance aux investisseurs étrangers, et aux partenaires financiers, seul un état fort peut débattre avec les acteurs économiques et sociaux chargés de produire des richesses, de créer des emplois et de donner un contenu aux liens sociaux », affirme le président Houngbédji.

Comme on le comprend, il a pris le soin de n’aligner que les mots qui vont plaire. Le président Talon est caressé dans le sens des poils. En si peu de temps, Houngbédji s’est métamorphosé. L’homme qui a toujours fait l’effort d’élever le niveau de ses déclarations et de prendre de la hauteur parle comme les « fous du roi », une association de griots qui encensaient Yayi tout le temps. Son degré de servitude et de soumission, fait oublier Mathurin Nago qui faisait pin… pan avec Yayi. Il nous fait juste rappeler Armand Zinzindohoué, l’ancien ministre de l’intérieur et griot attitré du yayisme. Triste métamorphose pour ce vieil homme qui s’emploie lui-même à détruire la réputation qu’il a bâtie pendant 27 ans de carrière politique, plus ou moins digne.

Commentaires

Commentaires du site 17
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 8 mois

    c’est avec joie que je me marre de la jalousie, la haine ET SURTOUT DES PLEURNICHEMENTS CONTRE ME HOUNGBEDJI .
    CONTINUEZ ET LE diable vous PARDONNERA .

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    De poulain , voilà houngbedji devenu mouton , entrain de bêler devant le djingbin de talon pour avoir du foin zut de l’herbe transformée en argent sale , volé. Et dire que ce vil individu à de la progéniture, une famille ! 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    Le grand âge, ne  confère pas du tout la sagesse à houngbedji , qui en moins de 2 ans s’est nié, renié puis encore ,puis encore , qu’il est écœurant et là sans pincements .😡😡😡

  • Avatar commentaire

    Au soir de sa vie Hagbe a compris qu’il ne restera rien de son passage sur l’échiquier politique béninois. Ce type a échoué en tout , alors il ne lui reste qu’a grappiller autant de millions qu’il peut, de façon éhontée, sans scrupules, ni état d’âme –a supposer qu’il en ait une. Une épave ambulante a la tête de l’institution parlementaire.
    1/ Son désir d’être adoube premier ministre a la conférence nationale a été battu en brèche par l’opposition combinée des représentants des syndicats, des catho, et du PRPB, lui qui etait perçu a juste titre comme le VRP de la France par Bongo interpose.
    2/ il n’a jamais pu se faire élire président quoiqu’il ait le premier, institué la distribution massive de billet, élevant a un niveau jusqu’alors inégalé l’achat de consciences ou de votes.
    3/ Son PRD, modèle de club électoral a base ethnique, est en voie de dissolution progressive. N’ayant pas réussi a placer un de ses ********** a la tête, ayant pousse les quelque yorubas qui y demeuraient a la porte, il assiste impuissant a sa déliquescence. Même le jeune Atao se montre plus fédérateur des ethnies goun et yoruba, et fait montre d’un peu de dignité.
    Aujourd’hui il se met au service de Talon, griot au talent effrite , comme il s’était mis au service de Derlin Zinsou, chantant les vertus d’un état fort, entendez un état fascisant ou les libertés individuelles et publiques sont bafouées, exceptée la liberté de voler, et d’assassiner.
    Mais qu’il se souvienne de comment a fini son maitre à penser Emile Derlin Zinsou… L’histoire ne se répète pas, mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, le sort de Talon et son clan n’est pas difficile a prédire. Ils finiront dans la poubelle de l’histoire, si ce n’est dans le coffre d’une voiture -au mieux.

  • Avatar commentaire
    Helian Il y a 8 mois

    D’abord, il aurait dû citer le Général Mathieu Kérékou qui a dit que pour que les choses changent, il faut liquider l’ancienne politique par les hommes qui l’animent, les structures et moyens d’actions et l’idéologie qui la supporte. C’est là que nous sommes maintenant. La référence à Jean jaures est le signe de notre manque de patriotisme. Dans l’histoire du benin il y a eu des grands hommes aussi. Cesser de citer les étrangers pour avoir l’air d’être allé à l’école.
    Houngbédji a critiqué la gestion de Yayi alors qu’il a appuyé son candidat aux dernières présidentielles et, dans un vidéo encore sur le net, critiqué Talon d’avoir voulu le corrompre avec des milliards. Aujourd’hui c’est ce même corrupteur qu’il support. Vraiment!!! Quelle classe politique.

    On vient de me dire que derrière cette posture il y a le besoin de nuire a Adjavon qui serait entrain de lui ravir son électorat. Mariage de raison donc?

    Je ne sais pas mais cela ne ressemble pas du tout à AH. Il y a anguille sous roche et le grand rupturien devrait s’en méfier.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 8 mois

    ME HOUNGBEDJI , PARAIT-IL QUE TU ES GRIOT DE TALON !@?

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 8 mois

    QUE VOULEZ-VOUS QUE HOUNGBEDJI FASSE ?
    LE BENINOIS EST NE AIGRIS ET IL MOU…RRA MAIGRE DE JALOUSIE .
    ME HOUNGBEDJI PEUT SE SENTIR HEUREUX .
    AU MOINS LES JOURNALISTES ET LES JALOUX NE L’ACCUSENT DE :
    DETOURNEMENT
    ELEPHANTS BLEUX OU BLANCS
    PREVARICATIONS
    MAUVAISE GESTION
    ICC
    CEN SAD
    FAUX EN ECRITURES
    SURFACTURATIONS
    ET AUTRES FLEAUX POLITIQUES AUXQUELS SONT FRIANDS YAYI ET KEREKOU .

  • Avatar commentaire
    M.A. K Il y a 8 mois

    C’était un très beau discours qui a su très bien dire les choses.J’ai particulierement aimé la citation de Jean Jaurès qui ma foi était bien appropriée.Il nous faut vraiment une réforme intellectuelle

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 8 mois

    Présentation de vœux : Houngbédji, un talentueux griot au service du « roi Talon »
    JUSTE UN TITRE PRETENTIEUX .

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI Il y a 8 mois

    MARIAGE serré entre TALON et HOUNGBEDJI
    “… .L’Etat que vous avez hérité, était un Etat saccagé, fragilisé, fragmenté, banalisé, descendu de son piedestal et dans lequel tout ou presque tout devrait-être reformé.” Adrien HOUNGBEDJI
    On aurait tout vu et entendu avec cet homme. Mais Houngbedji savait très bien que Yayi Boni laissait le pays dans cet état qu’il qualifie si bien devant Talon le métronome, et pourtant il a demandé à ses électeurs d’accorder leur suffrage au candidat de Yayi qui prônait la continuité, parce qu’il avait déjà pris sa part du gâteau. Plus de sage dans ce pays pour dire ouvertement la vérité à ce vieux? La réforme engagée par son Seigneur Talon dont-il parle si bien aujourd’hui, devrait aussi venir de la part de Lionel Zisou qu’il soutenait en rejetant totalement la candidature de Talon en son temps? Cela prouve que ce Monsieur n’est pas honnête avec le peuple.

    …, car seul un Etat fort peut inspirer confiance aux investisseurs étrangers et aux partenaires financiers. Seul un Etat fort peut débattre avec les acteurs économiques et sociaux , chargés de produire des richesses, de créer des emplois et donner un contenu aux liens sociaux, … Adrien HOUNGBEDJI
    Après plusieurs années sur l’échiquier politique, Hagbè dit que c’est un Etat fort qui inspire confiance aux investisseurs étrangers, mais non Maître, pas seulement un Etat fort, mais aussi un Etat où la justice est équitable, où les gouvernants observent un strict respect aux institutions de la République. Houngbédji devrait ajouter tout cela pour remettre son mentor sur le droit chemin. Quel investisseur foulera son pied dans un pays où le président de la république et une clique sont en parfaites concurrences avec les opérateurs économiques nationaux et mêmes étrangers? On préfère s’accaparer de tout et rien laisser au peuple et aux autres.

    Il a juste pris la parole au nom de ses paires, pour changer les belles louanges du Seigneur à Talon.

    Entre-nous, cette assemblée inquiète-elle l’exécutif? la réponse est d’office NON

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou Il y a 8 mois

    Il faut juste comprendre que les politiciens béninois dans leur grande majorité sont motivés par leur ventre. Houngbédji ne fait pas l’exception. Et qui a aujourd’hui le pain? C’est Talon. Alors, il faut faire l’âne pour avoir le foin. C’set aussi simple que cela. Et sachez bien ceci: tant que le système hérité de la conférence nationale sera en place, vous aurez toujours des présidents comme ceux qu’on a aujourd’hui, qui viennent au pouvoir par la force de l’argent et qui règnent avec “ruse et rage”. Tout le monde doit s’abaisser devant eux au risque de se voir écraser. Et c’est cette terreur qui fait courber l’échine à Houngbédji, pas autre chose.C’est pour cela qu’il faut féliciter et encourager ceux qui osent résister à Talon.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 8 mois

    A.H. est juste une grande déception pour la politique béninoise. Il est descendu de son piédestal avec le dernier camouflet qu’il a eu par son KO+KO+KO=KO. Quelle triste fin !

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 8 mois

    La phrase fétiche aux fins de règlement de compte prononcée par Houngbédji résume et corrobore sa position vindicative : ‘‘ Vous nous aviez fait KO au temps de Yayi non, on vous fera KO aussi’’.

  • Avatar commentaire
    Helian Il y a 8 mois

    Il était méconnaissable et cela m’a beaucoup étonné, Alors je me suis posé une question: S’il était dans un autre rôle? Est-il entrain de poser des peaux de bananes à Talon pour le voir chasser du pouvoir pour assumer son intérim et son rêve d’être un ancien président? Ou il est en position affaiblie suite à des difficultés et il serait tenu en laisse par le rupturien qui visiblement savoure son ascendance sur lui. Cela est vraiment bizarre surtout de la part de AH qui bien qu’éternel perdant n’est pas un novice en politique.
    Dernier point: l’entrée de GBEMESSHLAN dans le PRD. Celui-ci est un ancien chef d’état major. Il y a t-il des choses qui se préparent?

    Ou, pour AH c’est un moyen de se venger des béninois qui ne l’ont jamais élu?

    Tout cela e sent pas bon. AH est un homme futé et il n’a jamais été le pantin de quelqu’un.

    • Avatar commentaire

      Il n’est ni aujourd’hui le pantin du président Talon. Le PAN est pragmatique et vous montre déjà à foison s’il avait été élu en 2011, il serait plus rigoureux dans la gestion du pays comme le fait l’actuel locataire. Même si c’était Zinsou qu’il avait soutenu, plus rien ne sera comme cette gestion qu’on a observé ces 20 dernières années! Quant à toi Hélian c’est dans ton subconscient tu prépares un coup foiré pour mettre le pays à genou. Ce n’est pas à un averti comme le président Talon qu’on va reculer notre pays! Permettez à Talon de faire son travail comme il l’a décliné dans son projet de société et dans son PAG. Le fiel est difficile à boire, mais nous auront le bout du tunnel. D’ici 3 mois les institutions vont encore mieux faire le travail. Le PAN ne se soumet à personne, il veut que mon pauvre pays change de visage de pays corrompus et de scandales. Bientôt deux ans, vous cherchez des scandales et vous n’en trouvez pas encore. Continuez de grèver, marcher jusqu’à ce que la CC siffle la récréation.

      • Avatar commentaire
        Amaury Il y a 8 mois

        @Segni,

        Ah bon ? Il n’y a pas encore de scandales ? Et les nombreux marchés gré gré ? Et les rapports de commissions d’analyse des appel d’offres torpillés ? Et les nombreux décaissements au profit des entreprises de Pata ? Ce sont sans doute pour vous des choses normales dans un pays normal.

        Tchrrrr !

        • Avatar commentaire

          Vous parlez à un sourd et aveugle. Peine perdue
          Il retrouvera ses sens à la première détonation