Ministère de l’enseignement supérieur : Tout atelier et séminaire hors de Cotonou interdit

Ministère de l’enseignement supérieur : Tout atelier et séminaire hors de Cotonou interdit

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique met fin à l’organisation de séminaires, ateliers, foras et autres activités similaires da s les hôtels hors de la ville de Cotonou.

Bénin : Grève d’avertissement de 72 heures dans l’enseignement supérieur

Aucune activité, séminaires, ateliers, foras ou tout autre similaire ne sera plus organisée hors de la ville de Cotonou au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et dans les structures sous sa tutelle.

C’est à travers la note de service n°016/MESRS/DC/SGM/DAF/SA du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en date du 24 janvier 2018 que cette mesure d’interdiction a été prise. Selon le directeur de cabinet du ministre, Bienvenu Koudjo, signataire de la note, la mesure s’inscrit dans le cadre de l’exécution du budget général de l’Etat gestion 2018. Ainsi, tous les gestionnaires de crédit du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ne doivent plus autoriser la délocalisation des activités de leurs structures respectives hors de la ville de Cotonou, sauf les activités financées sur ressources extérieures.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    K . Thomas , la bonne décision est où ? Délocaliser les séminaires et autre réunion  , participe aussi à la redistribution des ressources publiques , pour la bonne raison que les villes du benin qui accueillent ses séminaires et autres réunions ont aussi des hôtels , des maquis et autres , qui emplois aussi des beninoises et beninois qui doivent manger . 
    Et n’as-tu pas entendu parler de la ” théorie de ruissèlement ” ? Ou pour toi ruissèlement des richesses du pays ne doit aller que là où le vil individu de talon , sa famille et alliés n’ont que des intérêts 😡😡😡

    • Avatar commentaire
      K Thomas Il y a 6 mois

      C’est une très bonne décision parce que nous devons cesser de considérer les dépenses publiques comme un gâteau à partager sans tenir compte des performances, des résultats, des retombées, bref de l’intérêt de ces séminaires qui sont justement parfois imaginés pour “donner à manger” aux hôtels, maquis et autres… 
      Ce qui gêne vraiment c’est que les robinets sont fermés seulement pour les autres et pas pour soi-même… 

  • Avatar commentaire
    Analyste senior Il y a 6 mois

    Geste de rationnement! Comme au Rwanda, il sera bientôt plus alléchant d’aller travailler dans le privé, avec la fermeture progressive des sources de “jus” pour les agents de l’État.
    J’avais souvent questionné la pertinence des “journées de réflexion” organisées loin dans le pays, avec 4×4 de service et per diem et on m’avait dit qu’avec les modestes salaires dans la fonction publique, ces missions faisaient partie des quelques rares outils de motivation dont le système dispose. J’ai alors senti le besoin d’une “journée de réflexion” à mon propre niveau pour mieux apprécier la pratique.

    • Avatar commentaire

      Les fonctionnaires…sont génétiquement des fainéants,paresseux profiteurs…dans tous les pays du monde..

      Et c’est pourquoi…ils détestent toute initiative privée…c’est à dire des gens…qui se prennent en charge..et vivent…à la sueur de leur front..

      Moi..je souhaite que talon fasse…quelque chose jamais vu…en afrique…

      Virer tous les fonctionnaires..

      Faire gérer le pays par par des bidasses et des jeunes…diplomés sans emplois

      On a inventé..la con nat…on peut inventer aussi la dictature du dévelloppement

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 6 mois

    Je comprends de mieux en mieux ces interdictions et ces suppressions de primes. Juste pour que la cagnotte à se partager entre amis, coquins, alliés de tout bord soit consistant. Le pauvre fonctionnaire peut s’appauvrir davantage, ce n’est pas leur problème. Tchrrr !

    • Avatar commentaire
      K Thomas Il y a 6 mois

      Le beninois trouvera toujours a redire, meme lorsqu’il s’agit d’une tres bonne decision!