La première session du Conseil départemental de concertation et de coordination du mono s’est tenue hier mardi à la préfecture de Lokossa. Selon l’ABP, qui a rapporté l’information, les maires du département ont saisi l’occasion pour exprimer leurs inquiétudes par rapport au déroulement des opérations du Ravip dans leurs communes respectives .

Loading...

Pour ces édiles, les séances de sensibilisation organisées à l’endroit des populations ont porté leurs fruits. Elles (les populations) se rendent sur les lieux d’enrôlement , mais les  agents recenseurs ne sont souvent pas disponibles pour les accueillir. La commune de Grand-Popo est particulièrement affectée par ce problème. Selon ces chefs de villages et de quartiers de ville , la population pour la plupart sans pièces d’état civil n’arrive pas à se faire recenser.Les maires s’inquiètent aussi de la non disponibilité des statistiques de l’opération.

Le préfet Komlan Sedzro Zinsou a promis de prendre en compte les inquiétudes des édiles  afin que ces imperfections soient corrigées.L’autre sujet abordé lors  de ce conseil, c’est la grève qui a cours dans les écoles, Ceg et lycées du département. Le préfet a exhorté les maires à sensibiliser les élèves, parents d’élèves et partenaires sociaux pour que ces mouvements de débrayage ne menacent pas la paix sociale dans le département.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom