Nigéria : Buhari répond à Obasanjo

Nigéria : Buhari répond à Obasanjo

Au pouvoir depuis 2015, le président nigérian Muhammadu Buhari avait assuré lors de son élection qu'il ne serait candidat qu'une seule fois à la présidence. Cependant, si ces propos étaient d'actualités il y a de ça trois ans, aujourd'hui, cela pourrait être totalement différent.

Buhari sur la crise au Togo: “L’instabilité au Togo aura des conséquences régionales”

En effet, celui-ci laisse planer le doute quant à sa possible participation à l’élection du 16 février 2019 prochain. Un doute qui pourrait vite être balayé puisque Buhari a déjà reçu le soutien de pas moins de sept gouverneurs afin qu’il soit candidat à sa propre succession.

Une situation tout à fait insoutenable pour l’ex-chef de l’état, Olusegun Obasanjo qui a ainsi appelé la présidence en place à tenir parole. En effet, celui qui conserve toujours un poids très important au sein de la vie politique de son pays, appelle le président à « se reposer » dès la fin de son mandat. La raison ? “Pauvreté, insécurité, mauvaise gestion économique et népotisme” ont, selon lui, dominé le mandat de Buhari. Une lettre ouverte lapidaire donc, qui aura énormément fait réagir, jusqu’aux plus hautes instances politiques.

En effet, après la parution de cette lettre ouverte peu élogieuse, Abuja a décidé de répliquer, par l’intermédiaire notamment de l’actuel ministre de l’information, Lai Mohammed. Au cours d’une conférence de presse organisée le 24 janvier dernier, celui-ci a tenu à rappeler le bilan de l’ère Buhari. Selon lui, le pays a connu de grandes avancées au niveau économique, notamment grâce au développement de l’agriculture et à un accès rendu plus facile à l’électricité. La lutte contre la corruption et l’organisation djihadiste Boko Haram ont également été deux des points centraux du mandat – par ailleurs toujours en cours – de Muhammadu Buhari. Des arguments clair, précis et chiffrés qui prennent ainsi à contre-pied les récentes déclarations d’Obasanjo.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    A. Salam Il y a 10 mois

    moi j’ai une idée je sais qu’elle peut surprendre et c’est normal parceque nous les africains n’avons pas le goût du risque nous n’osons pas. je pense qu’on devrais fermer les porte de l’afrique maintenant et tout de suite! on pourrais voir clair sur affairs boko haram, terroriste et consors; on verrais qui est merde et qui ne l’est pas.

  • Avatar commentaire
    ADAM ABDUL Salam Il y a 10 mois

    moi j’ai une idée je sais qu’elle peut surprendre et c’est normal parceque nous les africains n’avons pas le goût du risque nous n’osons pas. je pense qu’on devrais fermer les porte de l’afrique maintenant et tout de suite! on pourrais voir clair sur affairs boko haram, terroriste et consors; on verrais qui est merde et qui ne l’est pas.

  • Avatar commentaire

    A TOUS LES POINTS DE VUE, 99% DES PAYS AFRICAINS SONT DES PAYS DE MERDE.
    1° GOUVERNANCE = MERDE
    2° CADRE DE VIE = MERDE
    3° DIRIGEANTS = MERDE
    4° CADRES DU PAYS = MERDE
    5° EDUCATION = MERDE
    6° PENSÉE = MERDE
    .
    .
    ……TOUT EST MERDE. ARRÊTONS DE NOUS TROMPER! RÉVEILLONS-NOUS! RÉVOLTONS-NOUS

  • Avatar commentaire
    Saidou y Il y a 10 mois

    C n’était obasanjo qui avait voulu modifier la constitution à son époque, pour lui permettre de briguer un 3 ième.

  • Avatar commentaire
    A.Nasser Il y a 10 mois

    Pour la presque totalité des africains buhari est un exemple très frappant de gestion améliorée de nos pays. M
    Au moins le président fasse ses 2 mandats avant de quitter le poste. Merci …!

  • Avatar commentaire

    Certe buhari a travailler mais il doit se reposer apres

  • Avatar commentaire
    ÒmóAdjachè Il y a 10 mois

    Tu as vraiment Tt dit.
    Si ts les Africains pouvaient comprendre…

  • Avatar commentaire
    Babalao Il y a 10 mois

    FRANCK M MAKON
    J’adore ton commentaire. Tu as tout dit et moi je donne ma langue au chat.👍

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 10 mois

    POUR TOUS CEUX QUI ONT DES YEUX ET NON DES NOIX DE COLAS A LA PLACE DES YEUX ET QUI VOIENT TRES BIEN , JE PENSE QUE BUHARI EST TRES MALADE ET EN ETAT DE CONVALESCENCE . S’IL EST EN VIE, C’EST GRACE A DIEU . LA LUTTE CONTRE BOKO HARAM , JE PENSE QUE LE SOIS-DISANT OU SO-CALLED MINISTRE DE L’INFO FAIT ECONOMIE DE VERITES. IL N’Y A PAS DE JOURS OU CES EMPLOYES DU DIABLE APPELES BOKO HARAM NE TUENT .
    LE CONSEIL DE OBASANJO EST SAGE , MAIS COMME NOUS SOMMES DANS UN CONTINENT DE [ MER…DE ] QUI PEUT CONSEILLER UN MALADE MOUR…RANT A SE REPOSER ?
    EN ALGERIE, BOUTEFLIKA NE PARLE PAS , NE MARCHE PAS , EST A 98% PARALYSE ET POURTANT IL A GAGNE LES ELECTIONS .
    AU TCHAD , IDRISS DEBY DIRIGE CE PAYS AVANT L’ERE NICEPHORE SOGLO .
    AU CAMEROUN , PAUL BIYA DIRIGE LE PAYS DE ROGER MILLA QUAND EMMANUEL MACRON AVAIT 3 ANS .LA LISTE EST LONGUE. NE SERAIT-CE LA VIGILANCE DE TALON QUE YAYI BONI ALLAIT PROLONGER AU MEPRIS DE LA CONSTITUTION. TALON , LUI-MEME EST EN VOIE DE FAIRE PIRE.
    APRES TOUTES CES PREUVES , QUI DIRA QUE DONALD TRUMP A TORT DE NOUS QUALIFIER DE PAYS DE [ MER..DE?]
    LAISSEZ BUHARI REMPILER ET L’AFRIQUE SE PORTERA BIEN ….PARDON LE NIGERIA IRA MEUX !