Police Républicaine : Hounnonkpè et son adjoint installés

Police Républicaine : Hounnonkpè et son adjoint installés

La Police républicaine est dans sa phase active au Bénin, même si certains agents concernés ne le savent pas encore. Depuis quelques jours, les deux patrons de cette nouvelle institution en charge de la sécurité, sont royalement installés dans leurs nouvelles fonctions

Bénin – Equipements de la police républicaine : L’He Issifou amadou interpelle le gouvernement

en remplacement du directeur général de la Police nationale et celui de la gendarmerie nationale. La fusion de la police et de la gendarmerie, est entrée dans sa phase active depuis le vote de la loi qui institue ce nouveau corps au Bénin. La loi n° 2017-41 portant création de la Police Républicaine en République du Bénin, est intervenue dans un contexte de dissensions au sein des deux forces, d’après les informations glanées ça et là. Nonobstant cela, son vote a donné un coup d’accélérateur au projet du président de la République, dont l’ambition était de mettre sur pied cette police avant le 1er janvier 2018.

La Cour constitutionnelle a dû travailler sans désemparer, et a déclaré conforme à la Constitution la nouvelle loi. Le chef de l’Etat a, au soir de cette décision de la Haute juridiction, promulgué la loi sur la police républicaine. Ainsi, le gouvernement s’est vu renforcé dans son projet en nommant deux gradés à la tête de cette institution, à la faveur du conseil des ministres du jeudi 11 janvier 2018 : l’un inspecteur général de la Police et l’autre colonel de la gendarmerie. Il s’agit respectivement de Nazaire Hounnonkpè, chargé de mission pour les affaires de sécurité du président Patrice Talon, et Soumaïla Yaya, premier rapporteur de la commission d’étude de la création de la Force unique de Sécurité intérieure.

Les deux hommes avaient conduit cette réforme et ils sont nommés à la tête de la Police Républicaine. Depuis lundi dernier, Nazaire A. Hounnonkpè directeur général de la police républicaine et son adjoint, le Colonel Soumaïla Yaya, ont pris service des mains du Directeur général de la police nationale et du Directeur général de la gendarmerie nationale. La cérémonie s’est déroulée seulement entre les concernés, à travers le paraphe des documents de prise de service. Les nouveaux patrons occupent en attendant les locaux de la direction générale de la police nationale.

Toutefois, il faut signaler que la loi 2017-42 portant statut des personnels de la police républicaine en République du Bénin, adoptée le jeudi 28 décembre 2017, est encore en étude à la Cour constitutionnelle pour sa conformité. Signalons que ces statuts définissent l’homogénéité de la force et permettront au personnel de conserver son droit acquis, et de disposer d’une protection juridique adaptée à leurs missions. Ce texte de loi  comporte 172 articles répartis en 09 titres, et précise les modalités d’accès à ce corps, les critères d’évaluation, de nomination et d’avancement du personnel. Il définit également les droits et obligations des fonctionnaires de la police républicaine

Commentaires

Commentaires du site 0