Procès de Mètongnon au Bénin : Le Fsp lance une journée de colère

Procès de Mètongnon au Bénin : Le Fsp lance une journée de colère

Pour exiger la libération du syndicaliste Laurent Mètongnon écroué à la prison civile de Cotonou courant novembre 2017, le Front pour le sursaut patriotique (Fsp) lance une journée de colère.

Bénin : comment le gouvernement fait la promotion des combats du Fsp

30 janvier 2018, journée de colère pour dire non au retour des poursuites et détentions politiques au Bénin. Dans un communiqué rendu public, les dirigeants de ce regroupement de politiques et d’acteurs de la société civile, rappellent les circonstances ayant conduit à la mise en détention de Laurent Mètongnon :

« Le 2 novembre 2017, le Conseil des ministres présidé par Patrice Talon a condamné Laurent Mètongnon sous le fallacieux prétexte qu’il a empoché une rétro-commission de près de 71 millions, lors de placements de fonds de la Cnss à la Bibe, une banque soi-disant en faillite au moment des faits. Tout juste après ce Conseil des ministres, le Procureur de la République s’est mis aux trousses de Laurent Mètongnon dans un dossier qui s’est vite dégonflé ».

Mieux, le Fsp note qu’au lieu de 71 millions, il a été plutôt question de 2.500.000 frs CFA qui auraient été remis à Laurent Mètongnon par personne interposée. L’intermédiaire,  Adégoké, selon le communiqué du Fsp, a nié farouchement ces allégations.

« Dans un pays normal où la justice est indépendante, Laurent Mètongnon serait rentré chez lui après les premiers interrogatoires, puisque le dossier s’est révélé vide », souligne le communiqué.

Il faut remarquer le cri de détresse du Fsp qui lance un appel pour la libération des accusés dans l’affaire Cnss. « Pour le 30 janvier prochain, le Front pour le Sursaut Patriotique appelle le peuple béninois à dénoncer partout le retour des détentions politiques et exiger alors la libération de Laurent Mètongnon et ses coaccusés. Dans chaque département, dans chaque commune, chaque jeune, chaque travailleur, chaque paysan, chaque femme, le citoyen béninois doit se mobiliser pour exiger la libération de Laurent Mètongnon et de ses coaccusés.  C’est Patrice Talon qui les a condamnés  et arrêtés. C’est le Conseil des ministres qui les a condamnés en fabriquant de faux dossiers. C’est Patrice Talon qui doit les libérer ». Il faut rappeler que le dossier des accusés de la Cnss est attendu ce mardi 30 janvier.

Commentaires

Commentaires du site 15
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 6 mois

    @ Agadjavidjidji,

    Continuez à raisonner de la sorte. Le jour où vous serez vous-même dans le colimateur de la justice béninoise corrompue, je vous le rappelerai: qu’aussi bien le procureur de la République que le juge des libertés ne sont pas tenus de pratiquer la justice télécommandée , moyennant les valises de sous leur amenées à la tombée de la nuit de la part d’un pouvoir malveillant et inhumain.

    Quand on envoie les gens en prison malgré le principe de la présomption d’innocence et tout leur statut de répresentativité dans une affaire où toute l’accusation est fondée sur rumeur orchestré par le ministre des finances du gouvernement et cela publiquement, accusation que jusqu’á ce jour le pouvoir a toutes les difficultés du monde à prouver, l’arbitraire dans la procédure crève effectivement les yeux.

    Mais nous sommes au Bénin et chacun attend son tour chez le Coiffeur.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 6 mois

      La justice béninoise corrompue dites vous ??? Adjaka et ses souriceaux apprécieront. Souffrez tout de même que je ne sois pas du même avis. Vous prétendez lutter pour la démocratie et en même temps vois descendez à la lance flammes les institutions qui l’incarnent.

      Votre combat manque de cohérence.

  • Avatar commentaire
    lelenou Il y a 6 mois

    Dans cette affaire qui va libérer, ce n’est pas les magistrats? ils sont en grève non. Pauvre de mon pays, Fsp qui n’a même pas une existence légale conduit par les anciens lutteurs pcb qui ont de mérite et qui veulent quoi encore, au moins ils ne sont pas dans la clandestinité. Mais fsp là agace alors qu’ils ne veulent même pas gouverner selon la constitution de 11 décembre 1990 mais avec une assemblée constituante, ridicule….

  • Avatar commentaire
    Azanhouan Il y a 6 mois

    Si vous êtes vraiment garçons vous devez aller en plein jour, de préférence le mardi 30 janvier 2018, munis de pancartes et autres branchages, ouvrir largement les portails de la prison civile de cotonou afin de libérer ceux que vous pensez etre des détenus politiques Vous savez bien que les forces de l’ordre vous supportent non? Du courage

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 6 mois

    Est ce que la privation de liberté de METONGNON dans ce dossier est nécessaire pour la manifestation de la vérité????

    Au regard des éléments du dossier, on peut sans aucun risque dire que nous assistons à un acharnement!!!

    METONGNON est bien un détenu politique!!!
    Et tout démocrate digne du nom, doit se battre pour que cesse l’arbitraire de Patrice TALON!!!
    Après avoir essayé de détruire ADJAVON dès sa prise de pouvoir, c’est à tous ceux qui s’opposent à sa politique de prévarication, et de pillage qu’il s’attaque sous le fallacieux prétexte de lutte contre la corruption.

    La véritable lutte contre la corruption au Bénin doit commencer par la présentation de Patrice TALON au procureur de la République pour les nombreux dossiers qu’il traîne!!!

    Mais nous ne désespérons pas!!!

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 6 mois

      Tu n’es ni procureur ni juge des libertés pour apprécier qui placer ou non sous mandat de dépôt.

      • Avatar commentaire

        La justice aussi noble…qu’elle soit dans la forme que dans le fond…est rendue par les hommes que nous sommes..

        Est il besoin de dire que l’homme est imparfait,injuste,…ce qui ne cadre pas avec la justice dans son fondement…n’est ce pas..

        Peut on vivre..dans la société sans la justice …?…non..!!

        Peut on faire confiance..aux hommes qui rendent..la justice…?…non..!!!..aussi..

        Et pourtant…et pourtant..!!!!

        • Avatar commentaire

          Quand le mème procureur..a sur sa table..des vieux dossiers..impliquant des princes qui nous gouvernent…et ou on parle de milliards..de prévarications,du faux et usages…du faux…et de détournements et de mauvaises gestions…

          Mettre en prison…quelqu’un..qui ne peut pas fuir…son pays..pour 2 briques et 2 bouteilles de champagne…il y a donc…légitimité de se poser la question…de savoir si notre justice…est rendu..au nom du peuple beninois….ou bien au nom…d’un clan…

          Nul n’est tenu..de se plier…devant une justice…qui n’est pas juste….et c’est meme une disposition consti…..

          La rebellion..est prescrite dans notre const…c’est qu’elle n’est pas encadrée par la loi

      • Avatar commentaire
        Sonagnon Il y a 6 mois

        Le juge comme le obéissent tous à des règles de droit, et ces textes tous sont connu.
        Alors s’il y a abus ou violation de ces textes, ceux qui aiment le droit et la justice le savent.

        Dans le cas précis de METONGNON, l’arbitraire crève les yeux!!!

        Sa détention est digne des régimes de BOKASSA et Monbutu Sésé Séko, voilà ce que TALON fait de votre si beau pays le Bénin!!!

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 6 mois

    Que le FSP dise à leurs allié magistrats avec qui il file le parfait amour d’aller travailler comme ils sont censés le faire car payés pour. Ainsi, les nombreux prévenus en attente de jugement comme Metongnon Laurent pourront se faire entendre. Autrement, leur petit protégé va croupir en prison comme les milliers autres Béninois qui ne peuvent pas être écoutés du fait des caprices des magistrats, spécialistes en grève.

    C’est tout.

    • Avatar commentaire

      le bon sens,la logique…voudraient qu’on partage..ton point de vue..

      En effet..je n’arrive pas à comprendre…cette mentalité…déjà hélas ancrée en nous..celle de revendiquer..sans devoir…comme si le saint esprit…qui dévellopera ce pays…

      Porteurs de pancartes…spécialistes des greves et manipulations…sont devenue…des métiers à part entière dans notre pays…qui se meurt..

      Il est alors…facile de comprendre…qu’il nous faut un rawlings beninois…pour mettre les gens aux pas..

      moi..qui ne suis pas un partisan de la démocratie et des droits de l’homme…des mimétismes…d’enfants gatés,inopérant et non pertinent….je dis…que talon ne pourra rien faire…

      Car en effet…sa gloutonnerie..sa cupidité…à vouloir tous prendre…plaisent en défaveur..

      Comment comprendre..dans un pays…pauvre que le notre…des ministres et des cadres…se tapent..des salaires…que des ministres et des cadres ne touchent pas en france..en allemagne et usa..

      C’est indécent…et c’est se moquer du peuple..

      Et quel message…donne t il…aux autres qui ne font pas de la politique…

  • Avatar commentaire

    il y a des actes..posés…qui ont plus d’importance que tous les autres…parce que ces actes banals en apparence..portent en eux memes toute une philosophie…tout ce qu’on n’ose pas dire ou faire….mais qui disent tout…des intentions réels…à court et long termes..de leurs auteurs…

    Le reste n’est que diversion..manipulation médiatique…

    Oui la drogue introduite dans le tc..de ajavaon de façon non professionnelle..par les officines…les barbouzes…est l’acte..que je retiens..

    Et je parie..que nos leaders d’opinion,nos universitaires,nos psy (en tout genre)…n’ont pas découvert…le mystère qui entoure cet acte..

    Je ne le souhaite..pas pour mon pays….mais j’ai une appréhension…que la fin du mandat de talon…se terminera mal..

    De quelle manière…et quelle sera l’ampleur…je ne saurai le dire..

    En effet..en moins..de 2 ans..tous les secteurs vitaux de l’économie appartiennent au clan talon…aux nez et à la barbe de abat et pik…qui pourtant se disent cadres de la bceao…

    Je me demande..par quelle alchimie..ils viendront nous dire…qu’ils ne savaient pas….puisqu’ils ont participé en conseil des ministres

  • Avatar commentaire

    La nature est régie par des lois,des principes,et des règles…

    On a beau etre intelligent,plus malin…on n’échappera pas à son emprise sur nous puisque nous sommes partie intégrante de cette nature.

    Il m’arrive souvent…de revoir…les vidéos,les déclarations péremptoires des uns et des autres…pendant la campagne présidentielle….et aussi…les manifestations…des dites sociétés civiles..les mercredi rouges…et autres

    Oui celà ne fait pas encore deux….ans..

    On peut…bien commencer..à faire un bilan..et comparer..

    Il se fait donc..que certains sont déjà rattrapés…par la nature…

    Sujet de réflexion n’est ce pas…?

  • Avatar commentaire
    Gbogbolikiti Il y a 6 mois

    L’histoire retiendra que c’est bien TALON l’employeur de la société ” Bénin” et ses employés DJOGBENOU, WADAGNI, le juge AZO, etc, qui ont réussi, sans aucune preuve palpable ni fiable, à arrêter et à garder à vue durant plus d’un mois, injustement MÈTONGNON et ses co-accusés.

    Lorsque ses assassins, spécialisés dans le pillage des caisses publiques se mettent à poursuivre injistement un digne fils du pays pour 2 millions 500 mille francs CFA plus une bouteille de champagne, alors qu’eux-mêmes volent au jour le jour des milliards de francs, il y a de quoi à s’inquiéter, même de nos sommeils.
    Si la honte pouvait ne pas tuer ces assassins ce mardi 30 janvier, ils allaient purement et simplement libérer ses détenus politiques.