Protection des droits des migrants au Bénin : Les députés font un pas en avant

Protection des droits des migrants au Bénin : Les députés font un pas en avant

Les travailleurs migrants et leurs familles n’auront plus avoir de soucis à se faire bientôt. Puisque leurs droits et ceux de leurs familles seront protégés. C’est ce qui ressort des discussions émanant de l’étude du projet de loi portant autorisation de ratification de la

Bénin : Il faut lever l’immunité des députés pour qu’ils aillent s’expliquer, selon l’He Gbénonchi

convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants, et des membres de leurs familles, adoptée par les Nations Unies le 18 décembre 1990. La ratification de cette dernière convention va permettre au Bénin de confirmer son attachement à l’éradication des mouvements migratoires clandestins, et d’être éligible pour les projets des Nations Unies et des autres partenaires techniques et financiers, relatifs à la protection de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles.

Il faut signaler que ces derniers mois, nos compatriotes ont été secoués dans certains pays où ils avaient migré, en quête de gagne-pain. Plusieurs ont été persécutés dans leur âme et parfois renvoyés. Autrement dit, avec la ratification de cette Convention, les choses vont s’améliorer davantage. Les députés ont adopté à l’unanimité le mardi dernier cette Convention, ainsi que le deuxième dossier examiné en plénière, concernant le projet de loi portant autorisation de ratification de la Convention sur la coopération transfrontalière de l’Union africaine adoptée à Malabo en Guinée Equatoriale, le 27 juin 2014

Commentaires

Commentaires du site 0