Réformes de Patrice Talon : Ces lois votées de façon expéditive sans débat public préalable

Réformes de Patrice Talon : Ces lois votées de façon expéditive sans débat public préalable

Les lois soumises au vote des députés à l’Assemblée nationale, que le gouvernement considère comme la manifestation de ses réformes, souffrent d’un grand déficit, l’absence de débat public préalable.

«Moi je ne suis pas dans la sauce… » dixit l’honorable Guy Dossou Mitokpè

C’est ce qui fait que ces lois une fois votées, sont sources de mécontentement et tensions populaires. Quelles peuvent bien être ces réformes, destinées à améliorer les conditions de vie des populations, mais qui ne rencontrent pas leur assentiment ? Le président Patrice Talon a exprimé le vœu qu’à la fin de son mandat, il soit porté en triomphe par des populations.

Pour y parvenir le président doit mettre sur pied un mode de gouvernance innovant fondé sur l’efficience et l’efficacité. C’est ce qui donne lieux à des réformes dans presque tous les secteurs de la vie publique. Ces réformes passent par un corpus de lois votées au parlement et qui apportent des changements dans la manière de servir, de revendiquer, de promouvoir, de recruter et de gérer les biens publics.

Mais ce qui intrigue dans les réformes du président Talon, c’est que les lois votées au parlement atterrissent presqu’en catimini. Cette gestion opaque des lois desquelles doivent être produites des réformes, reste l’un des 7 péchés capitaux du gouvernement Talon.La réforme, entendue comme innovation ou comme changement apporté à une pratique préexistante, il y a lieu de se demander si l’on peut penser une réforme sans envisager un débat public préalable ?

Puisque la réforme apportant une modification d’une pratique donnée, il faudrait que les acteurs impliqués à cette pratique soient consultés et même associés à la conception ou du moins à l’appréciation de la réforme. Il s’agit concrètement pour le cas du secteur de la santé par exemple, qu’après la remise du rapport de la commission, que les acteurs du secteur soient convoqués pour apprécier les suggestions et proposent des amendements. C’est le résultat de ce travail qui devra être compilé et proposé comme projet de loi de réforme du secteur de la santé.

C’est le même procédé qu’on aurait dû utiliser pour ce qui concerne  la fusion de la gendarmerie et de la police, des projets de lois sur l’embauche, sur le placement de la main d’œuvre, sur les collaborateurs extérieurs, sur l’encadrement du droit de grève, sur la charte des partis politiques, sur le secret défense, sur le renseignement etc.

Malheureusement, les projets de lois et propositions de lois introduites à l’Assemblée nationale  ne sont pas précédés de débats publics préalables et de consultation des acteurs concernés. Ces lois sont conçues dans la clandestinité, transmise dans l’opacité au parlement et  votées de façon scélérate. C’est pour cela qu’une fois promulguées, ces lois sont sources de tension, de soulèvement et de crises sociales comme c’est le cas avec le retrait du droit de grève. Et la question que certains observateurs se sont souvent posée est celle de savoir comment une réforme peut être pensée, élaborée et adoptée sans que les acteurs concernés ne soient mêlés au début, à la suite ou à la fin du processus ?

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire

    Aprés une bonne réflexion…je préfère encore..talon au pouvoir….que lz..adoubé..par houngbedji..et tous guss guss…qui allait l’emepcher de gouverner.

    Grace à talon..nous avons vu la face…que nous cacher…tous les profiteurs..

    Dieu est vraiment grand…et tout ce qu’il pose comme acte…a toujours un sens

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 3 mois

    @Aziz,

    Tu as fait tout ce développement mais sans me dire en quoi je dois être honnête. Tu n’as même pas répondu à la petite question que j’ai posée.

    Certes nous connaissions le monsieur et son parcours mais ne pouvions-nous pas espérer un changement de sa part une fois accédé au pouvoir ? A-t-il dit qu’il allait nous gérer avec brutalité, ruse et rage ?

    • Avatar commentaire

      je te demande…tout simplement de reconnaitre que talon n’a pas menti au beninois….et on était tous prévenus…

      On peut ne pas aimer..le type…et c’est humain..

      Qu’a t il…de déshonneur de reconnaitre que ton pire ennemi…a raison…sur un certain nombre de points..

      C’est une question triviale…comme 4+ 5= 21…n’est ce pas

      • Avatar commentaire
        Amaury Il y a 3 mois

        @Aziz,

        Ah bon ?
        Nous avait-il dit qu’il allait siphonner les caisses de l’Etat dès les 1er conseil des Ministres ?
        Nous avait-il dit qu’il allait renvoyer les bonnes dames sans ménagement?
        Nous avait-il dit qu’il n’allait pas respecter les décisions de justice alors même qu’il traitait l’Etat du Doc de voyou ?
        Nous avait-il dit qu’il allait s’octroyer des pouvoirs exorbitants dans la révision de la constitution alors même qu’il disait que la constitution actuelle donnait trop de pouvoir au Président ?

        Nous avait-il dit qu’il allait supprimer le droit de grève ?

        Nous avait-il dit… et la liste est longue…. qu’il allait nous gérer avec ruse et rage ?

        C’est toi qui doit être sérieux et honnête pour reconnaitre que le gars nous a bien entubés

  • Avatar commentaire

    Quand on a des Députés comme Alladatin et consorts qui votent les projets et propositions de loi, les yeux fermés c’est ce que ça donne. Des soixante députés qui représentent la majorité acquise de Talon ne valent pas mieux que soixante moutons.

    • Avatar commentaire
      Democrate Il y a 3 mois

      Tu n’as rien compris,
      Vous pensez que Talon est papa bonheur?
      On dirait que vous ne comprenez pas français. Qu’est ce que Talon avait dit durant la campagne électorale? Il avait bien dit qu’une fois au pouvoir qu’il prendrait des décisions impopulaires et mettrait en oeuvres des réformes qui vont concourir à long terme à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens.
      Où se pose le problème?
      Fait-il le contraire de ce qu’il avait promis?
      La réponse est un NON catégorique.

      • Avatar commentaire
        Amaury Il y a 3 mois

        @Démocrate,

        Qu’est ce que Talon avait dit durant la campagne électorale? Il avait bien dit qu’une fois au pouvoir qu’il prendrait des décisions impopulaires et mettrait en oeuvre des réformes qui vont concourir à long terme à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens”. Il a dit ça quand ? Ne cherchez pas à justifier la plus vaste escroquerie politique depuis 1990. Il nous as tous entubés. Point barre.

        Une petite question : citez moi une seule loi votée pour le bien-être collectif.

        • Avatar commentaire

          Amaury…sois un peu honnete…un jour..

          Talon..moi je ne l’aime pas…mais c’est le plus honnete…bien entendu apres aho..

          Qui au benin..ne savait pas le parcours du gar..?

          Malgré les mises en garde..de ceux qui le connaissent…est ce qu’on les écoutés….?

          De plus talon…ne sait jamais renié..ni son parcours..

          Ainsi…donc…la faute…est d’abord a attribuée..à l’illétrisme,l’anaphabetisme,le manque de discernement du peuple beninoi…d’une part..

          De l’autre..la jalousie,la médisance,l’aigreur et la méchanceté…que chaque beninois porte…en lui meme..

          Tout le reste n’est que littérature..

          Et rien ne prouve…que demain..s’il a campagne électorale…qu’il n’ura pas de jeunes..gens…qui porteront….des tee shorts et casquettes..à la gloire de talon..

          Le cerveau des beninois….non seulement…c’est petit…mais c’est ailleurs que dans la tète

          • Avatar commentaire

            Meme si..individuellement..j’ai boni yayi…je reconnais…qu’il n’a pas été à la hauteur de l’enjeu

            Combien de milliards…investis…dans la gouvernance sans boussole,populiste,non coordonnée..faite de marches de soutiens,de prière..et de culte de la personnalité..

            Venant d’un banquier…c’est le lieu de se poser des questions qui dérangent….

            Des investissements..lourds sans reformes de fond..indispensable…parce qu’il faut entretenir une clientèle….j’avaoues….que je suis déçu..puisque dans..5 ans..il n’ y aura plus de tarces de yayi…

            Je suis désolé

            Pour l’instant..je suis pour les reformes…et le démantellement..des situations de rentes…de certaines catégories de beninois

          • Avatar commentaire

            arrivera..inéluctablement…le temps..ou talon va rendre gorges..

            les abus économiques,financiers..et autres délits…seront redressés..

            j’en suis convaincu…et talon en est conscient..c’est pourquoi la peur de talon..c’est l’apres talon..

            Les dispositions juridiques,const..qu’il est entrain de prendre…c’est juste…de mettre dans le beton juridque…ses biens….