Transhumance : Répression contre les bouviers dans le Zou

Transhumance : Répression contre les bouviers dans le Zou

Un contingent de forces de défense traque les bœufs transhumants dans les communes du département du Zou. Cette opération fait suite à la décision du gouvernement de limiter le déplacement des bœufs dans les régions du département du Zou afin

Bénin : Un homme arrêté avec deux crânes humains à Sakété

de mettre fin aux affrontements répétés entre les populations et les peulhs transhumants de la localité.

Après le lancement de la campagne de transhumance dans la commune de Dassa-Zoumé, place au refoulement des bœufs transhumants dans le département du Zou. Le gouvernement avait limité leur déplacement à la  zone de Dassa-Zoumé. Une mesure qui vise essentiellement à réduire les affrontements issus des dégâts engendrés lors des transhumances transfrontalières.

Le passage de nouveaux troupeaux de bœufs vers le sud n’est plus possible au regard des mesures du gouvernement. Ainsi, depuis lundi selon une information de source préfectorale, les militaires s’opposent au passage des nouveaux troupeaux autres que ceux des régions du Zou qui se sont faits identifier à la mairie conformément aux prescriptions des autorités. Les bouviers transhumants et leurs bêtes sont donc indésirables dans les régions du Zou au regard de cette opération à laquelle le préfet invite les bouviers à s’exécuter et à orienter leurs animaux vers la destination de nouveaux sites définis par les autorités.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    Est-ce que les bœufs ont un frein ? Donc dîtes à ces agents de faire attention 

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Je n’aurais pas écrit “répression contre…” mais “contrôle des”.

    Comme sûrement beaucoup de villageois, agriculteurs de la région je dis: enfin !
    Sur ce coup là, je suis sûr que la population est à fond derrière l’Armée et le Gouvernement.