6e forum Ibraf-Oci : Deux jours d’échange pour renforcer les capacités de l’instance

6e forum Ibraf-Oci : Deux jours d’échange pour renforcer les capacités de l’instance

Il se tient depuis hier lundi 19 février 2018 à Cotonou, la 6e réunion annuelle du forum des Autorités de régulation de l’audiovisuel des Etats membres de l’Organisation de la conférence islamique (Ibraf-Oci).

Adam Boni Tessi : « Nous devons être unis dans notre quête de l’excellence »

Deux jours durant, les participants auront à échanger sur le thème : « Les médias pour l’harmonie mondiale : le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme et l’islamophobie », afin de renforcer les capacités de l’instance de régulation pour les médias de ces différents Etats membres.

Une première en Afrique subsaharienne. Le Bénin accueille depuis hier lundi 19 février 2018, la 6e réunion annuelle du forum des Autorités de régulation de l’audiovisuel des Etats membres de l’Organisation de la conférence islamique (Ibraf-Oci). Cette réunion dont la cérémonie de lancement a eu lieu ce lundi, portera sur le thème : « Les médias pour l’harmonie mondiale : le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme et l’islamophobie ».

Le choix de ce thème n’est sans doute pas anodin. La montée exponentielle sous toutes ses formes et du terrorisme, ont conduit les instances de régulation de la communication à opter pour ce thème. Occasion pour ces derniers de conjuguer leurs efforts et de mettre en commun leurs expériences pour amener les médias à mieux informer les populations et à jouer leur rôle d’éducation et de sensibilisation. Plusieurs instants ont meublé cette cérémonie d’ouverture de l’Ibraf-Oci.

Primo, le mot de bienvenue du Président de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (Haac), président en exercice de l’Ibraf. Après avoir rendu hommage au président de la République pour l’appui sans réserve dont a bénéficié son institution -Haac- pour qu’elle ait pu en cinq (05) mois relever ce défi, Adam Boni Tessi a fait savoir que les échanges porteront aussi sur un second thème à savoir : « Changement rapide de la technologie et cohérence de la législation sur la radiodiffusion ».

Des assises « porteuses d’espoir »

Justifiant le choix de ce thème, il explique qu’avec l’avènement du numérique, le monde audiovisuel subit des modifications importantes.

« La prise en compte de ces nouveaux acteurs nécessite une révision du cadre juridique et institutionnel des instances de régulation » a-t-il déclaré.

Face à toutes ces mutations, les instances de régulation disposent-elles d’instruments juridiques à travers une législation adéquate, pour mieux assurer leurs nouveaux rôles ? Ont-elles les moyens de leurs nouvelles attributions et missions ? Ces questions précise Adam Boni Tessi, feront l’objet de réflexions et de discussions pendant les travaux de la réunion entre les membres de l’Ibraf.

Selon ses explications, ces 48 heures d’échanges seront laborieuses et porteuses d’espoir, car elles combleront les attentes pour le renforcement de l’autorité et de la visibilité de l’Ibraf. Aussi, elles contribueront à consolider le maintien de la paix et de l’harmonie dans le monde, a laissé entendre le président avant de souhaiter plein succès à leurs travaux. Deusio, le discours du secrétaire de l’Ibraf. Dans ses propos liminaires, il n’a pas manqué de rappeler qu’il urge de reformer ce secteur de communication afin d’amener les medias à jouer pleinement leur rôle de veille citoyenne.

« Votre réunion commence à une date tout aussi mémorable pour le Bénin… Nous sommes le 19 février 2018, et il y a 28 ans que la conférence des forces vives de la nation, un cadre de dialogue au plan interne, a commencé pour déboucher sur l’expérience politique et démocratique du bénin, qui fait de notre pays une terre d’accueil, d’expérience et d’espérance démocratique », a souligné le garde des sceaux Joseph Djogbénou, représentant le président de la République.

Avant de lancer officiellement les travaux de cette 6e réunion du forum, le ministre a souhaité que les assises donnent des conclusions audacieuses afin qu’elles servent d’outil pour tous les organes de régulation des Etats membres de l’Oci, d’appui pour tous les gouvernements et profite à tous les citoyens du monde. Ces assises prennent fin ce jour 20 février 2018

Commentaires

Commentaires du site 0