Afrique du Sud : l’ANC prévoit une motion de défiance contre Zuma s’il ne quitte pas le pouvoir avant jeudi

Afrique du Sud : l’ANC prévoit une motion de défiance contre Zuma s’il ne quitte pas le pouvoir avant jeudi

L’étau se resserre autour du président Jacob Zuma. Avant le terme de l’ultimatum de 48 heures, une motion de défiance a été déposée contre lui et sera débattue ce jeudi au parlement s’il ne rend pas le tablier.

Expropriation des fermiers blancs : le président Ramaphosa franchit un nouveau pas

Jacob Zuma va-t-il sortir par la petite ou la grande porte ? Le congrès national africain  vient de déposer contre lui une motion de défiance pour lui forcer la main. Les responsables de l’Anc multiplient les stratégies pour obtenir le départ de Jacob Zuma. Si ce dernier ne remet pas sa démission ce mercredi 14 février 2018 comme son parti le lui a exigé, l’arme de la défiance sera utilisée contre lui.  

 Selon le trésorier de l’Anc Paul Mashatila, la motion de défiance va permettre de démettre Zuma de ses charges afin de faciliter  l’élection de Cyril Ramaphosa en tant que nouveau  président de la République. Les dirigeants de l’Anc ne peuvent plus attendre au-delà  de ce mercredi.

Commentaires

Commentaires du site 0