Très attendu, le chef de l’Etat sud-africain Jacob Zuma s’est prononcé sur la télévision nationale suite à l’appel à sa démission de son parti le congrès national africain (Anc). Dos au mur, le président Jacob Zuma est entrain de réagir en ce moment sur la télévision nationale, la Sabc. Il considère la décision de l’Anc d’injuste. « L’appel à ma démission est injuste, je n’ai rien fait de mal… ».

Ce sont là les premières déclarations du président Jacob Zuma dont le parti est passé à une vitesse de croisière en ce qui concerne son départ du pouvoir.  On rappelle qu’après l’ultimatum de 48 heures de ce lundi, une motion de défiance a été déposée contre lui dans la matinée de ce mercredi et sera débattue jeudi s’il ne cède pas son douillet fauteuil.  L’homme a déjà résisté à plus de 8 motions de défiance. Plus d’informations dans les prochaines heures

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire