Bénin : La Cour constitutionnelle se déclare incompétente dans l’affaire Trékpo

Bénin : La Cour constitutionnelle se déclare incompétente dans l’affaire Trékpo

Patrice Trékpo ne sera pas réhabilité par une décision de la Cour constitutionnelle. La haute juridiction se déclare incompétente à statuer sur le cas de ce capitaine des Eaux, forêts et Chasse, radié il y a peu de son corps de métier.

Grève au Bénin: Les implications de la décision de la Cour constitutionnelle

La décision de la Cour de Théodore Holo vient répondre à une requête déposée auprès de la haute juridiction. Laquelle requête demandait à l’institution de déclarer contraire à la constitution les lourdes sanctions prises à l’encontre du Capitaine Trékpo. Après avoir déclaré son incompétence à connaître de cette affaire, la Cour Constitutionnelle semble renvoyer  l’infortuné capitaine vers le chef de l’Etat.

En effet, seul Patrice Talon pourra désormais soustraire l’intéressé du chômage.Le président de la République doit donc se prononcer sur le recours gracieux que lui a adressé Patrice Trékpo .

Pour rappel le téméraire capitaine Trékpo avait dénoncé  sur une chaîne de télévision de la place, le retrait des agents des eaux et forêts du parc de la Pendjari , en sa qualité de Secrétaire général du Syndicat national des eaux, forêts et chasse.

Cette sortie médiatique lui a d’abord valu la prison puisqu’il a été mis aux arrêts de rigueur pendant plusieurs jours. Ensuite, il sera contraint à un congé de trois mois sans salaire avant d’être radié de son corps de métier.

 

Commentaires

Commentaires du site 0