Bénin / Négociations gouvernement-syndicats : Bio Tchané veut vider la question des libertés

Bénin / Négociations gouvernement-syndicats : Bio Tchané veut vider la question des libertés

Le gouvernement et les syndicats se sont retrouvés ce vendredi matin à l’infosec de Cotonou pour poursuivre les négociations entamées mardi dernier. Huit points sont inscrits à l’ordre du jour de ces pourparlers.

Deuxième programme Mca au Bénin: Tout au point pour l’entrée en vigueur

A l’entame des négociations ce matin, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a rappelé les points inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit entre autres de la question des libertés, du relèvement du salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) et la question des réformes du gouvernement.

Le numéro 2 du régime de la Rupture  a ensuite souhaité que le point concernant les libertés soit clôturé . Pour lui, les deux parties en ont suffisamment discuté mardi dernier lors de la première journée des négociations. Son avis n’est pas partagé par Kassa Mampo de la Confédération Syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb). Selon le successeur de Paul Essè Iko, les syndicats n’ont pas eu de réponse concernant la radiation du capitaine Trékpo. Une radiation qui soulève pourtant une question de liberté.

Noël Chadaré de la  Cosi-Bénin,  pense que les négociations piétinent. Pour lui, les béninois attendent du concret. Il faut donc que les deux parties définissent les points d’accord et de désaccord sur chaque revendication soulevée, et qu’elles avancent. Notons qu’au cours de cette séance le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a informé les syndicats de l’invitation du chef de l’Etat. En effet, Patrice Talon souhaite les rencontrer le mardi prochain.

Commentaires

Commentaires du site 0