Affaire d’argent dérobé chez Komi Koutché : le démenti de Me Ibrahim Salami

Affaire d’argent dérobé chez Komi Koutché : le démenti de Me Ibrahim Salami

Invité hier jeudi 22 février 2018 à l’émission de décryptage sur Sikka Tv, Me Ibrahim Salami s’est prononcé sur l’affaire d’argent qui a été dérobé chez l’ancien ministre des Finances, Komi Koutché.

Bénin : Commentaire rapide des décisions DCC 18-001 et DCC 18-03 de janvier 2018

Non seulement, il a remis en question le montant avancé par le gouvernement, mais il s’est étonné que le gouvernement décide de revenir sur une affaire qui a déjà fait l’objet d’un jugement sans appel depuis deux ans.

Il sera vraiment difficile au gouvernement de convaincre l’opinion de son objectivité dans le cadre de la lutte contre la corruption engagée depuis peu. C’est l’impression qui se dégage des explications données par Me Ibrahim Salami au sujet de l’affaire de l’argent dérobé chez l’ancien ministre des finances Komi Koutché, et pour laquelle le gouvernement a adressé au parlement une autorisation de poursuite à son encontre. Sur le plateau de Sikka Tv, Me Salami a d’abord tenu à dire qu’il y a une grande disparité entre le montant avancé par le directeur de la communication à la présidence de la République, lors de son passage du vendredi 16 février 2018 sur la radio Océan Fm et la réalité. Il a expliqué que le montant de 700 millions avancé par le Dircom de la présidence « est un mensonge ». Il a été catégorique sur le fait que le montant réel de l’argent dérobé est de 92 millions cent soixante douze mille francs, selon dit-il des chiffres qu’il pu vérifier auprès du tribunal de Savalou.

Un montant inventé

Il estime que le chiffre de 700 millions avancé est de nature à livrer à la vindicte populaire l’ancien ministre des Finances. Il a aussi rappelé le contexte qui était celui de la précampagne des élections présidentielles de 2016. Relevant que Komi Koutché était connu comme étant le directeur de campagne du candidat Lionel Zinsou. Et que c’est dans ce contexte qu’il détenait par devers lui cette somme d’argent qu’il devait utiliser dans le cadre de la campagne électorale. Le juriste a expliqué à l’opinion que le code électoral du Bénin autorise pour des besoins de campagne de la présidentielle, un budget pouvant aller jusqu’à 2 milliards 500 millions de Fcfa. Revenant sur la possible question de droit qui peut porter sur la détention de telles sommes à son domicile, Me Salami répond qu’aucune loi en sa connaissance n’interdit de garder chez soi une somme d’argent. Tout comme la loi n’a pas limité la somme qu’on peut détenir à domicile. Il s’étonne de l’opportunité de ces poursuites envisagées.

Des visées politiques mises à nu

Par ailleurs, Me Salami a exprimé son étonnement de voir le gouvernement relancer une affaire qui a déjà fait objet d’un jugement depuis le 4 avril 2016 au tribunal de Savalou. Indiquant que les mis en cause ont été jugés et condamnés à 24 mois d’emprisonnement avec sursis, sans que le parquet ne fasse appel. Il ne comprend donc pas la logique qui peut justifier l’exhumation de cette affaire en ce moment. Si ce n’est à des fins politiques : « il s’agit d’un scénario, d’une comédie loufoque ». Me Ibrahim Salami s’étonne que le conseil des ministres n’ait pas pris un minimum de précautions pour savoir que cette affaire a déjà été vidée dans le cadre de la justice. C’est pour cela qu’il arrive à la conclusion que les poursuites judiciaires annoncées contre l’ancien ministre des Finances, relèvent des démarches politiciennes. Il s’agit, affirme Me Salami, de trouver à tout prix des prétextes pour poursuivre un adversaire politique de poids. Il ne perd pas de vue le fait qu’en livrant de telles informations à l’opinion, même si elles ne sont pas fondées, cela va entamer même partiellement la réputation du concurrent politique. Cette bataille qui recourt à des moyens déloyaux en politique impacte malheureusement l’opération de lutte contre la corruption qui perd de son capital crédit

Commentaires

Commentaires du site 60
  • Avatar commentaire

    Que ces gens arrêtent leur chasses aux sorcières. ils détournent plus que ça

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 2 mois

    Awoooo, il faut vite trouver un médicament pour cette épidémie de klébétonite aiguë. Ceux qui en sont atteints ont pris d’assaut le forum.

  • Avatar commentaire

    Salami a indique dans ses propos
    1- qu’il s’agit de 92 millions et non 700 voles chez l’ex ministre des finances; 2 – qu’aucune loi n’interdit d’avoir des millions chez soi
    3- qu’en tant que directeur de campagne du candidat on peut imaginer que la campagne dont la loi fixe les limites a 2500 millions dont les 92 millions pourraient n’être qu’une petite partie.

    On ne peut interroger les gens sans raison. L faut qu’il y ait un indice suggérant un crime. De quel crime s’agit il? Si on veut enquêter sur les signes extérieurs de richesse et la fraude fiscale, il y a un candidat bine en vue, par qui on peut commencer -TALON! Si on veut enquêter sur le financement des campagnes électorales, il faut écouter Talon qui a lui mème avoue les financer, Houngbedji qui a introduit au Benin l’achat a grande échelle des consciences et des votes ( chose qu’il veut faire financer par les contribuables après avoir plume Zinsou)

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      En matiere pénale, pas d’infraction sans texte est le principe. Mais au même moment rien ne fait entrave à la possibilité pour une personne ayant interêt à agir à se saisir d’un dossier qui presente de solides indices d’enrichissement illicite ou d’argent de provenance douteuse. Et ça, la nouvelle loi sur la corruption le permet. Sauf que Salami ne vous le dira pas.

      • Avatar commentaire

        ou sont les indices ?
        pourquoi ces indices d’argent d’origine douteuse, d’enrichissement illicite n’apparaissent au procureur qu’au lendemain du congres FCBE ? des indices solides, il n’y en a plus chez Talon que chez l’autre DC de Zinsou…

        • Avatar commentaire
          Agadjavidjidji Il y a 2 mois

          92.000.000 sous les oreillers d’un ministre de la République….avouez que ç’est tout sauf ordinaire.

          • Avatar commentaire
            gombo offline Il y a 2 mois

            @Agadjavi
            Ne jouez pas les ingenus !
            Avez vous combine coute le moindre RDC modeste au Benin ? 50 Millions
            RDC+! : 100 millions
            Dites combine de gens au Benin ont des RDC+1
            Et je ne parl;es pas des villas cossues dans les quartiers residentiels !
            Qui veut tuer son chien l’accuse de rage !

      • Avatar commentaire

        Mais ce que vous oubliez, l’ancien ministre était directeur de campagne de LZ et ce dernier n’est pas à ce montant près. allez-y chercher des arguments qui tiennent la route.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 2 mois

    Si salami estime que 92.000.000 substilisés à un ministre de la République (soit l’equivalent de 2300 Smic au Benin) est trop “maigre” pour qu’on s’y interesse de près en terme de provenance et de liceité, alors il y a lieu de lui retirer son agregation.

    L’enrichissement sans cause n’est pas admis dans une République. Et lui l’enseignant de Droit devrait le savoir.

    Le desert de competences est bien plus vaste que nous le pensions.

  • Avatar commentaire

    Ce que dit notre Avocat , Professeur montre qu’il n’a aucune notion du Droit monétaire et Financier. Je me demande qui lui conceder le titre d’Avocat et de professeur???? Talon doit fouiller dans son cursus universitaire . c’est inadmissible pour un cadre de ce haut Rang.

  • Avatar commentaire
    democrate Il y a 2 mois

    Hélian,
    On dirait que vous ne comprenez même plus le français facile dans ce pays.
    En quoi dire qu´on a profité des failles d´un système ou d´une loi constitue un délit?
    Sincèrement, il faut mieux se taire si on a rien à dire.

  • Avatar commentaire
    democrate Il y a 2 mois

    On dirait que vous ne comprenez même plus le français facile dans ce pays.
    En quoi dire qu´on a profité des failles d´un système ou d´une loi constitue un délit?
    Sincèrement, il faut mieux se taire si on a rien à dire.

  • Avatar commentaire

    @Patrick; voila mon cher cette situation pose la problématique de l’examen de la situation économique des individus au Benin. Comment un individu peut avoir autant d’argent sur lui a la maison ????? On doit enquêter sur la provenance de cette somme.

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI Il y a 2 mois

    Vraiment, le clébétisme veut déshabiller notre forum de la Nouvelle Tribune. Notre forum s’agrandit en enregistre au jour le jour des lèches bottes du Seignora Talon . Pourquoi s’en prendre au Prof Salami qui n’a dit tout haut ce que d’aucuns pensent et disent tout bas? Aucun article de notre loi fondamentale n’a encore fixer la somme d’argent qu’un citoyen béninois doit ou non détenir chez lui à la maison. Si le professeur a menti, c’est à vous les klébés de nous le dire, mais cela ne vous donne pas du champ à son lynchage. Le débat a déjà évolué, restez là à bouffer vos ongles.

    Votre Roi Talon demandera pardon dans ce pays à tout le peuple béninois pour les bavures qu’il est en train de commettre au jour le jour. Il n’est nullement digne d’un Président béninois. Ce qui me réjouit, est que moi personnellement ********************************************************************************************* ********************************. L’étau se resserre déjà sur lui.

  • Avatar commentaire
    Patrick Il y a 2 mois

    Ok, je veux bien qu’il n’y ait aucune loi. Cependant, pour un tel montant il est nécessaire de se poser des questions ? Quel est le salaire de cet ex ministre ? Qu’a-t-il fait comme métier pour avoir tout cet argent ? La logique voudrait aussi que les services fiscaux soient informés. Amasser tant d’argent et ne pas payer d’impôts n’est pas normal.

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 2 mois

      Patrick tu dis quoi là? Salami et autres font du pipo. Ils ramènent tous à la loi ou la tienne par un bout, pour augmenter leurs chiffres d’affaires. Bientôt il dira qu’il n’y a pas de loi pour toucher a Trekpo.

      • Avatar commentaire

        Salami a indique dans ses propos
        1- qu’il s’agit de 92 millions et non 700 voles chez l’ex ministre des finances; 2 – qu’aucune loi n’interdit d’avoir des millions chez soi
        3- qu’en tant que directeur de campagne du candidat on peut imaginer que la campagne dont la loi fixe les limites a 2500 millions dont les 92 millions pourraient n’être qu’une petite partie.

        On ne peut interroger les gens sans raison. L faut qu’il y ait un indice suggérant un crime. De quel crime s’agit il? Si on veut enquêter sur les signes extérieurs de richesse et la fraude fiscale, il y a un candidat bine en vue, par qui on peut commencer -TALON! Si on veut enquêter sur le financement des campagnes électorales, il faut écouter Talon qui a lui mème avoue les financer, Houngbedji qui a introduit au Benin l’achat a grande échelle des consciences et des votes ( chose qu’il veut faire financer par les contribuables après avoir plume Zinsou)

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 Il y a 2 mois

      Ne sautez pas sur les mensonges grossiers que le pouvoir Talon vous Lance pour faire des jugements aussi expéditifs. Car si cela devient pratique usuelle, vous serez vous même la prochaine victime.

      Celui dont vous parlez n’a jamais déclaré que 700 millions de nos Sous sont volés chez lui.

      L’argent volé c’est 92.176.000FCFA. La police a fait l’enquête en son temps, a mis la main sur les voleurs qui ont été jugés et condamnés. Le procès a mis également la lumière sur la provenance de la somme volée. Celui à qi on a volé était directeur de campagne du candidat Zinsou et pour le financement des élections en question était autorisé de brasser des masses de sous dépassant les 2.000.000.000. de nos . Allez-vous renseigner d’abord avant de jeter les gens à la racaille.
      Il s’agit ici bien d’un cas qui jouit de l’autorité de la chose jugée que les sbires de talon dans leur ignorance et incapacité notoire se servent pour tenter de nuire à leur adversaire politique.

      Mais s’ils en arrivent là, c’est que les jours de Talon sont comptés.

    • Avatar commentaire

      Vous êtes borné ou quoi? Il était le directeur de campagne de LZ. allez-y comprendre…

  • Avatar commentaire
    democrate Il y a 2 mois

    Franck ADIYA,
    J´ai lu avec beaucoup d´intérêt ton message,
    Depuis un certain temps, la désinformation est devenue une pratique courante dans le pays et ce qui me surprend est que des intellectuels du rang d´avocats et professeurs comme Salami tombe aussi bas dans cette bassesse de rue.
    Depuis que les propos de Djogbénou sur la ”ruse et la rage” ont été déplacés de leur contexte et utilisés malencontreusement par des intellectuels dits ”Tarés”, j´ai compris que le problème de notre pays, ce sont les intellectuels.

  • Avatar commentaire

    Il me semble que Me Salami a une autre lecture des propos Léandre Houngbédji ou bien il est opposant et ne parle pas en étant Juriste. C’est pas sérieux dans ce pays que ces hommes de droit trompent les profanes. Léandre Houngbédji n’a pas fustige la detention des 700millions mais dit que le gouvernement veut savoir la provenance des 700millions qu’il détient sur lui a la maison. Je constate que nous avons une memoire courte ; dans ce pays a la fin du Regime du Feu KEREKOU l’on découvert chez le Ministre SEHLIN environ 250millions mais s’était un scandale. Aujourd’hui les gens défendent l’indéfendable; On l’attend pour répondre la provenance de 700millions et nous dire aussi justifier les fonds de micro-credit.

    • Avatar commentaire

      Sehlin était en prison, et sa femme en était morte, Salami était encore cherchait encore le capa!

    • Avatar commentaire

      Quelle source dit qu’il avait 700 millions? Avez-vous procédé à une perquisition et trouvé des documents? la république n’est jamais tombée aussi bas. Ce Léandre était un donneur de leçon sous Yayi. Aujourd’hui, il s’érige en mouton de Panurge.

  • Avatar commentaire
    Helian Il y a 2 mois

    Talon a reconnu devant le clergé avoir profiter des magouilles pour faire fortune. Pourquoi le procureur ne se saisit pas de son dossier. C’est un chef d’état qui dit lui-même et les preuves vidéos existent que sa fortune est loin d’être le fruit d’un travail acharné mais d’un système qui a été mis en place dont il a profité. Si j’étais le procureur je m’en serais saisi pour ouvrir une information judiciaire.

    • Avatar commentaire

      Tu était présent!

    • Avatar commentaire

      Va reecouter les propos de Talon; tu sembles bien sortir ses propos de son context.

    • Avatar commentaire
      democrate Il y a 2 mois

      On dirait que vous ne comprenez même plus le français facile dans ce pays.
      En quoi dire qu´on a profité des failles d´un système ou d´une loi constitue un délit?
      Sincèrement, il faut mieux se taire si on a rien à dire.

    • Avatar commentaire
      democrate Il y a 2 mois

      Hélian,
      On dirait que vous ne comprenez même plus le français facile dans ce pays.
      En quoi dire qu´on a profité des failles d´un système ou d´une loi constitue un délit?
      Sincèrement, il faut mieux se taire si on a rien à dire.

  • Avatar commentaire

    C’est pas dans ce pays que les membres d’une commission présidée par un ministre ont été payés en espèces?
    Pire le procès verbal d’arrestation ne parle pas de 700 millions et le directeur de la communication vient raconté du n’importe quoi

  • Avatar commentaire
    Franck ADIYA Il y a 2 mois

    En déclarant sur Océan FM, au cours d’une émission qui a porté sur plusieurs sujets d’actualité et à la demande des animateurs, qu’en l’état actuel de ses informations, c’est pour une affaire de vol à son domicile que l’ancien ministre des Finances fait l’objet d’une procédure, il a de lui-même et sans avoir été relancé, tenu à préciser que cela remonte à la période de la présidentielle 2016 ; que ce sont des journaux et réseaux sociaux qui avaient annoncé la somme de 700 millions mais que l’intéressé lui-même, dans une émission à l’époque, avait nuancé ce montant ; que c’est en raison des montants évoqués que la justice s’intéresse au dossier pour en comprendre l’origine parce qu’il paraît qu’on ne devrait pas garder autant d’argent à la maison sinon pas plus de 500.000 FCFA d’après; que dans tous les cas les personnes visées dans les différentes affaires sont présumées innocentes… et que les procédures ouvertes leur permettront de laver leur honneur. Pour ce que chacun connaît de l’homme, on peut convenir que le souci de la pédagogie était manifeste et non une quelconque volonté de nuire à quelqu’un à l’égard de qui il ne cache même pas son admiration pour son parcours.

    Au total, chacun peut s’en convaincre, Wilfried Léandre HOUNGBEDJI n’a jamais déclaré que l’ancien ministre a perdu 700 millions chez lui. En tenant même à rapporter la version de l’intéressé dans l’émission, il s’élève au-dessus de contingences politiciennes et fait preuve d’honnêteté intellectuelle ; ce qui n’est pas forcément politiquement correct.

    • Avatar commentaire

      Maître Salami a toujours montré sa mauvaise foi intellectuelle, lui qui a tout foutu avec la triche et la vente des épreuves à la fadesp étant vice doyen. Que dira t-il aujourd’hui qui étonne?

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 2 mois

        Je ne savais pas Salami expert en traffic d’epreuves. Apparemment, il a d’autres compétences insoupçconnées.

    • Avatar commentaire
      democrate Il y a 2 mois

      Franck ADIYA,
      J´ai lu avec beaucoup d´intérêt ton message,
      Depuis un certain temps, la désinformation est devenue une pratique courante dans le pays et ce qui me surprend est que des intellectuels du rang d´avocats et professeurs comme Salami tombe aussi bas dans cette bassesse de rue.
      Depuis que les propos de Djogbénou sur la ”ruse et la rage” ont été déplacés de leur contexte et utilisés malencontreusement par des intellectuels dits ”Tarés”, j´ai compris que le problème de notre pays, ce sont les intellectuels.

  • Avatar commentaire
    Sydney Il y a 2 mois

    Décidément il semble que certaines personnes n’ont pas de boulot digne pour gagner leur vie. Elles sont sur tous les sujets et peignent en noir toutes les actions du pouvoir alors qu’elles n’ont rien à nous proposer d’autre que leur nostalgie des années Yayi.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 2 mois

      Ces personnes dont tu fais allusion t’em…..dent . Tu n’as pas encore compris qu’il s’agit ” de vivre en paix ” au enfin .
      Avec vous c’est un combat ” pieds à pieds ” , ” fire for fire ” ne t’en déplaise 

    • Avatar commentaire
      Myriam Il y a 2 mois

      Vraiment tu as tous dit déjà
      Qu’ils reste dans leurs ignorance oui.

    • Avatar commentaire

      Merci Sydney, c’est le cas de maître Salami, il intervient sur tout et dans tout. 90 100 200 ou 700 millions, c’est toujours le même délit s’il y a délit!

  • Avatar commentaire
    Koffi Bienvenu Il y a 2 mois

    Sachons tout simplement que chacun à son tour chez le coiffeur. Inutile de bomber le tors parce qu’on a la force. Qui tu par l’épée péri toujours par ce même épée. Vlè vlè, doucement

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    Si on y prend pas garde et avec des gens comme  leandre houngbedji , on va avoir au benin des animateurs comme ceux de la tristement célèbre ” radio mille collines ” du Rwanda, pays dont le tristement célèbre talon copie à tord us et pratique ; et de ce point de vue , je dirai de talon qui a les défauts de son mentor Kagame , mais pas du tout ” les qualités ” et il faut noter qu’un houngbedji fourbe , corrompu , gâteux , ridicule , peut cacher un autre houngbedji apprenti de l’apprenti dictateur talon  😡😡😡
    Me SALAMI merci pour votre grand courage comme beaucoup de beninoises et beninois , qui refusent de se faire infantiliser , et rester couchés devant talon , et il ne peut en être autrement un talon ramasse la merde au sol 😂😂😂

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 2 mois

      Moi j’ai travaillé pour 2 grandes institutions ou il est interdit de transporter du cash de l’institution, même pour payer les perdiem et autres frais sur le terrain, à plus forte raison, d’en garder à son domicile. On parle ici d’un ministre des finances, à moins qu’ il soit aussi homme d’affaire. Que ce soit 700 millions ou 92 millions, la question de fonds, c’est la provenance de ces fonds.

      • Avatar commentaire

        Bien dit!

      • Avatar commentaire
        Prince Il y a 2 mois

        Paysan,je veux que ton commentaire soit largement diffusé surtout à la place publique pour mettre fin aux agissements des prédateurs de droit.

      • Avatar commentaire
        Sonagnon Il y a 2 mois

        Ce n’est pas l’argent du ministère, mais des Fcbe pour la campagne présidentielle.

        • Avatar commentaire
          Paysan Il y a 2 mois

          Ah argent des fcbe?
          Simple alors, qu’ils aillent prouver ça au tribunal

          • Avatar commentaire
            Sonagnon Il y a 2 mois

            D’abord sur la base de quelle loi le procureur va lui demander de le prouver ???
            Talon a t il jamais prouvé comment il est devenu milliardaire ???
            Du n’importe quoi !!!

      • Avatar commentaire

        @ Paysan
        Vous êtes un vrai paysan, les institutions dont vous parlez ont leur propre règlement intérieur qui ne saurait se confondre aux lois de la république. La police, lors des cas de braquage à domicile a toujours suggérer aux citoyens par mesure de sécurité de ne pas garder de forte somme chez soi, elle n’a jamais parlé d’interdiction.

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 2 mois

    Alao, Salami, Atita et autres sont dans leur rôle d’avocats. Une saison de business s’ouvre.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 2 mois

      Enlève attita dedans ,  ” car lui est un avocat à géométrie variable ”
      Saison de business est plutôt pour le cabinet djogbenou , avec un autre cabinet de Quenum , au point où dans les autres palais de justice à l’étranger , on trouve bizarres et ridicules les affaires querellées et jugées par nos tribunaux , de même que les conclusions des avocats véreux amis de djogbenou dont ” c’est la saison “

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 2 mois

    Il n’y a jamais eu au Bénin un tel amateurisme au sommet de l’Etat au Bénin!!!

    On a beau reproché des choses à YAYI BONI et à KEREKOU, mais jamais de telles bassesses!!!

    KOMI KOUTCHE prend tout simplement de l’envol avec l’acharnement qu’il subit.
    Dans tous les cas, la fin de TALON est proche!!!

    • Avatar commentaire

      Vous m’etonnez vraiment!!, vous voulez dire que Yayi etait mieux? incroyable vraiment de voir combien certains ont la memoire courte.

      • Avatar commentaire
        Sonagnon Il y a 2 mois

        Yayi Boni n’a pas été très bon il est vrai, mais Talon est pire de tout point de vue.
        Et nous savons que C’est bien lui qui a déstabilisé les mandats de Yayi.
        Il suffit de voir qui sont ses ministres actuels pour comprendre de Yayi se fait bien cougnonner!!!

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 mois

    Ce Gouvernement Talon se sert de toutes les bassesses pour tenter de priver la liberté `ses adversaires politiques. Sinon, pourquoi un chargé de communication de la Présidence de la République, vient- il mentir intégralement sur un Plateau de télivision. Entre 700 millionsFCFA et 92 millions, il y a une grande différence.

    Peut-on se servir d’un cas qui jouit déjà de l’autorité de la Chose jugée pour demander la levée de l’immunité d’un ancien ministre. Comme si posséder de l’argent liquide est un délit.

    honte à vous bande d’incapable qui se dit Gouvernement de rupture.

    • Avatar commentaire

      Vous etes sans doute FCBE. Heureusement que les pages FCBE et Yayi sont tournees a jamais.