Bénin – Soupçons de fraudes sur le concours au profit du MEF : le Sg Kanhounon apporte des clarifications

Bénin – Soupçons de fraudes sur le concours au profit du MEF : le Sg Kanhounon apporte des clarifications

Le secrétaire général du ministère du travail était face à la presse ce vendredi matin à Cotonou. Norbert Bocacce Kanhounon s’est exprimé sur les soupçons de fraudes qui pèsent sur le dernier concours de recrutement au profit de l’administration générale des finances.

Avancée de la mer: Un plan d’urgence pour sauver Grand-Popo

De l’avis de ce cadre, parler de fraudes n’est pas juste. Il s’agit plutôt d’une erreur qui est survenue lors du processus de délibération de ce concours. A en croire M Kanhounon, les critères de délibération sont regroupés en deux phases.

La première phase est celle de la présélection. Elle se fait sur la base de deux critères cumulatifs. Le premier exige du candidat l’obtention d’une moyenne égale à 50/100. Le second critère lui impose une note de 5 sur 20  au moins, dans toutes les épreuves composées.

La deuxième phase des critères de délibération est celle de la sélection. Elle concerne les candidats présélectionnés qui sont soumis à l’épreuve de synthèse de dossier. Pour le secrétaire général du ministère du travail, c’est à l’occasion de la délibération de la phase de présélection que l’erreur est intervenue. Selon lui, le directeur de recrutement des agents de l’Etat a manqué de remettre aux membres du jury de délibération, la copie de l’arrêté régissant l’organisation de ce concours. Les membres du jury ont donc procédé à la délibération comme s’il s’agissait d’un concours simple.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Graceco Il y a 9 mois

    Il faut etre un taré pour faire de telles erreurs. Quels exemples donnons nous à nos enfants

  • Avatar commentaire

    7 de la fraude se concours ki a été organisé par l’actuel gouvernement… vs aviez tout le temps pr fait de vos concours de la transparence je croix bie n donc ne venez pas ici ns parler d’erreurs osi et si tel est le cas alors n’annuler pas celle de l’ancien régime dont le ministre Aboubacar Yaya a organisé osi car ses est mm erreurs ki ont subies également

  • Avatar commentaire
    AFFEDJOU SENAN GERARD Il y a 9 mois

    Nous devons mettre fin à tant d’amateurisme dans ce pays !!!

  • Avatar commentaire
    Gont Gont Il y a 9 mois

    Ce sont ces mêmes erreurs qui ont été reprochées au ministre Yaya et on a parlé de fraudes jusqu’à annuler les concours précédents.
    C’est trop facile de parler d’erreurs.
    Quand il s’agit des concours que vous organisez, vous parle d’erreurs mais quand il s’agit des autres, vous parlez de fraudes.
    Bande de ….

  • Avatar commentaire

    C’est plus facile de parler des erreurs. C’est de la fraude cet argument n’est pas convainquant. Fraude il faut aussi l’annuler.

  • Avatar commentaire

    quelle est cette explication ? de quel critère parlez vous. on ne peut pas oublier. c’est faux. moi je ne suis pas convaincu.