Bénin : Les troublantes révélations du Fsp sur les dédommagements à Glo Djigbé

Bénin : Les troublantes révélations du Fsp sur les dédommagements à Glo Djigbé

Quatre points ont été abordés au cours du pointde presse du Fsp qui avait pour cadre, l’une des salles de conférence du Chant d’Oiseau à Cotonou ce lundi 5 février 2018.

Affaire CNSS: Le FSP dénonce un “procès politique”

De ces 4 points abordés, c’est la situation du dédommagement des propriétaires terriens à Glodjigbé qui a le plus retenu l’attention de l’assistance.

Les membres de la coordination du Fsp étaient presque tous présents au cours de ce point de presse qui a été donné en français et en langues nationales, notamment le Fongbé, l’Adja et le Nago. Le porte-parole du Fsp,  Jean Kocou Zounon qui a présenté la déclaration en français, a d’abord marqué un arrêt sur la répression policière musclée sur les populations à Glo Djigbé. Mais pour que l’assistance comprenne bien la profondeur du problème, il a fait un peu d’histoire. Il a rappelé que c’est en 1974 sous le régime marxiste-léniniste de Mathieu Kérékou, qu’est née l’idée d’identifier un domaine devant abriter l’aéroport. Mais ce n’est qu’en 2002 encore sous le règne de Mathieu Kérékou qu’a été créée « l’Autorité de développement du périmètre aéroportuaire de Glodjigbé avec pour mission de faire aboutir le dossier d’expropriation et de dédommagement ».

L’escroquerie organisée

Kocou Zounon a expliqué que c’est une superficie de 3028 ha qui a été retenue et qui s’étend sur les communes de : Calavi, Zè et Tori. Le porte-parole a surtout apporté un démenti en rappelant que la déclaration d’utilité publique a été prononcée en 2006 et non depuis 40 ans comme le laisse croire le gouvernement, observe-t-il. De même que la commission de négociation des dédommagements qui a été créée en 2012 sousBoniYayi. Le porte-parole du Fsp explique que l’enquête sur le rapport financier a été confiée à un consultant en 2014 et le rapport de son enquête validé la même année à Bohicon. Il affirme que les propositions arrêtées à l’occasion de la validation de ce rapport, vont de 1000f à 7000f le mètre carré.

D’où l’étonnement du Fsp des prix dérisoires de dédommagement fixés par le régime actuel qui vont de 75f à 2500f que le Front considère comme étant purement et simplement un acte d’escroquerie des populations impuissantes et sauvagement réprimées. Le Fsp appelle donc à un juste dédommagement des populations avant le début des travaux que certains médias selon le porte-parole, annoncent pour le 20 février. Le Fsp condamne aussi la répression, les actes d’intimidation, les arrestations arbitraires, les poursuites judiciaires contre les manifestants et l’état de siège décrété et mis en pratique à Glo Djigbé. A travers ces explications, le Fsp démontre que les récriminations des populations à Glodjgbé sont fondées et que les prix de dédommagement qui leur sont proposéss’assimilent à  de l’escroquerie

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    Azanhouan Il y a 9 mois

    Le feu Kerekou vous a déjà maudit vous ne viendrez jamais au pouvoir malgré vos agitations puériles Retournez dans vos maquis respectifs et collez la paix à Talon

  • Avatar commentaire

    @ sonagnon,je vous informe que c’est le secrétaire de la présidence qui à fait disparaitre le rapport du consultant.
    Qu’en penses tu?

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 9 mois

      Nous sommes tout simplement en face d’incompétents et de faussaires!!!

      Dans le cadre de la perte de financement de la BID on s’attaque au directeur de CAA, alors que c’est le ministre du développement qui est directement responsable.

      Ici, encore on veut parler d’un secrétaire à la Présidence???
      Il n’y a t il pas un ministère qui s’en occupe???

      Un tel rapport ne disparaît pas comme un simple courrier!!!
      Il doit être en plusieurs exemplaires et dans différents services de l’Etat.

      Avez vous entendu DJOGBENOU sur ce dossier???
      Incompétence et amateurisme, voilà qui se résume ce gouvernement, et sur tous les dossiers importants du pays, ça va se constater.

      TALON, n’a jamais été ministre, jamais directeur de cabinet, jamais un simple chef quartier, comment pourra t il diriger un pays???

      Nous avons vu les problèmes de YAYI BONI dans ce pays, il n’était pas forcément incompétent techniquement, il n’avait pas l’expérience politique nécessaire pour conduire un pays. Voilà que le Bénin vient de choisir quelqu’un de pire que lui!!!

  • Avatar commentaire

    En réalité talon n’est pas un riche. Sinon comment comprendre qu’il veut des miettes par ci des miettes par là au point quil ne connaît plus la Honte. Et va déclarer que les intrants agricole sont des produits de 1ère nécessité.

    C’est un pauvre qui cherche maintenant à s’enrichir

  • Avatar commentaire
    Prince Il y a 9 mois

    De l’escroquerie pure et simple. Icc nouvelle version. Ce qui faut déplorer le plus c’est les élus de la localité qui depuis sont incapables de réagir pour défendre leurs mandants.Peuples Béninois, soyez vigilants car d’ici quelques mois,ils reviendront avec leurs arguments farfelus pour encore vous bleuffer

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 9 mois

      Le CA de GLO DJGBE est en prison pour offense au Chef de l’Etat dans le cadre de ce dossier.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 9 mois

    Il ne s’agit pas de la construction d’une école publique ou d’une maternité sur ce site arraché aux propriétaire, mais il s’agit bien de la construction d’un aéroport, un projet économique à rentabilité immense indéterminé et pour un temps aussi indéterminé.
    les propriétaire doivent faire valoire le Prix du mètre-carré à i Million de nos Francs, l’exploiteur de l’aéroport finira par trouver son compte.
    Il ne faut pas que les pauvres propriétaires se laiser Baiser par l’etat qui après procédera à de nombreuses spéculations après pour ceux qui se cachent derrière cette Expropriation sauvage.

    • Avatar commentaire

      Il s’agit d’une zone rurale, dans laquelle les terrains se vendent à l’hectare (si je ne me trompe pas).
      75F le m², ça fait 750.000F l’hectare.
      un million de F le m², ça fait 10 milliards de F l’hectare.
      Je me demande si quelqu’un sur cette liste est prêt à acheter l’hectare à ce prix.

  • Avatar commentaire

    Vraiment hein, on dirait que Les gens non plus la notion d’ecoute et clairvoyance… 

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 9 mois

    Pourquoi n’a t on pas faire référence au rapport du consultant???

    On ne fixe pas des dédommagements de manière arbitraire.

    A tous les niveaux ce gouvernement doit refuser de se conformer aux textes.
    La cour constitutionnelle doit se saisir du dossier, puisque que constitution précise que toute expropriation pour cause d’utilité publique doit être faite contre juste dédommagement.

    Et nous ne sommes pas dans le cas.

  • Avatar commentaire

    No sens. Nous voyons qui sont vraiment des patriotes.