Congrès des Fcbe au Bénin: Nouréni Atchadé parle des perspectives pour 2021

Congrès des Fcbe au Bénin: Nouréni Atchadé parle des perspectives pour 2021

Après le congrès des forces cauris un Bénin émergent (Fcbe) le week- end dernier à Parakou, leur secrétaire à la communication et porte parole Nouréni Atchadé, a été invité hier dimanche 18 février 2018 sur l’émission

BMP – Bénin : « Les vieilles habitudes politiques ont repris » selon Agossa

« 90 minutes pour convaincre » de la radio nationale Ortb, afin d’exposer les motivations de la transformation de l’alliance en parti politique, et ses perspectives tant pour l’animation de la vie publique que pour les échéances électorales à venir. C’était sur le thème : « création de parti Fcbe, un nouvel élan politique ».

Les motivations de la transformation de l’ancienne alliance des Forces cauris un Bénin émergent (Fcbe) en parti politique et ses perspectives de reconquérir le pouvoir en 2021, sont désormais connues. Son secrétaire à la communication et porte parole Nourénou Atchadé, l’a dévoilé ce dimanche 18 févier 2018 sur l’émission 90 pour convaincre de la radio nationale Ortb. C’était sur le thème : « création de parti (Fcbe), un nouvel élan politique pour l’ancienne alliance politique ». Avant d’aborder le bilan des 10 ans de l’animation de la vie politique par l’alliance sous leur leader charismatique Yayi Boni, la porte parole a expliqué les raisons qui ont amené à la transformation de l’alliance en parti politique.

« Nous avons voulu animer la vie publique pour reconquérir le pouvoir (…), et pour cela il faut se donner les moyens d’y arriver » a-t-il déclaré.

Parlant du bilan des 10 ans d’activités de l’alliance, l’honorable informe qu’il « est positif », car soutient-il « nous avons gagné toutes les élections législatives et presque toutes les élections présidentielles, sauf celles de 2016 ». Abordant le nouveau statut du parti dans l’arène politique nationale, le porte parole du parti Nouréni a confirmé que les Fcbe feront opposition au régime de la rupture et du nouveau départ jusqu’à reconquérir le pouvoir en 2021, car s’indigne-t-il, la façon dont on gère le pays aujourd’hui laisse à désirer.

La charte des partis politique à revoir

Dans son développement, le député de la 13e circonscription électorale Nouréni Atchadé, a aussi formulé des griefs contre quelques articles de la nouvelle charte des partis politiques au Bénin, en perspective de vote à l’assemblée. Il a indexé notamment l’article 11, qui à en croire l’honorable, «empêche les partis politiques de s’animer librement ». « Cet article tend à contrôler les libertés démocratiques des partis politiques au Bénin » a-t-il regretté, «avant de recommander qu’on le supprime de la charte ».

Il s‘est également prononcé le financement publique de partis politique prévu dans ladite charte. Il estime que les 1/5 de députés à avoir sur l’effectif total de l’assemblée nationale, et qui doivent être élus sur les 2/5 des 24 circonscriptions électorales imposé par la charte aux partis politiques avant de pouvoir bénéficier de financement publique pour leurs activités, sont tout simplement irréalisables pour la majorité des partis. Il souhaite qu’on revoie ces dispositions pour permettre à tous les partis politiques de bénéficier de l’aide publique

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Tundé Il y a 2 mois

    Ces gansters de ICC ont réédité leur expertise de yinwè en tuant Lionel Zinsou pour 15 milliards. Ces gayman des Fcbe sont forts…..

    • Avatar commentaire

      Et combien..talon a été délaissé par télécommande….?…

      Si tu es honnete…dis le…n’est ce pas