Conseil des ministres du 14 février 2018 : les grandes décisions du gouvernement béninois

Conseil des ministres du 14 février 2018 : les grandes décisions du gouvernement béninois

Le conseil des ministres de ce mercredi a pris d’importantes décisions, notamment dans le domaine de la réalisation des infrastructures routières, de la rénovation du secteur de la culture et de la création d’une agence pour s’occuper de toutes les manifestations officielles.

Bénin : Un milliard et demi de subvention aux agriculteurs

Dans le domaine de la réalisation des infrastructures, le gouvernement a fait le point des entreprises présélectionnées pour la construction du contournement Nord-Est de Cotonou.

Le ministre des Infrastructures et des Transports a soumis au Conseil, selon Joseph Djogbénou garde des sceaux, le compte rendu de la procédure de pré qualification de concessionnaire pour le financement, la réalisation, l’exploitation et l’entretien du Contournement Nord-est de Cotonou. Il a indiqué au cours de son point de presse, que ce projet porte sur la réalisation et l’exploitation d’un nouvel axe autoroutier de contournement nord de Cotonou, long de 37 km, qui reliera les communes d’Abomey-Calavi, Cotonou et Sèmè-Podji. Cet axe va désengorger la ville de Cotonou du trafic de transit. Il a notifié qu’une bretelle de 4,5 km reliant le Contournement Nord au Port Autonome de Cotonou, va passer par la berge Est de la lagune. Sept entreprises internationales ont souscrit à l’appel, ce qui signifie d’après le ministre de la justice que le projet intéresse les gens. Mais des sept entreprises, trois remplissent les critères de sélection à la phase suivante. Il s’agit de Groupement Bouygues Travaux Publics/Colas Afrique/Colas Projects (Bytp/Colas) ; Vinci Highways et China State Construction Engineering Corporation (Cscec). « Pour la suite de la procédure, ces trois candidats pré qualifiés seront invités à soumettre chacun, au bout d’un délai de trois (03) mois, une offre complète chiffrée », a affirmé Joseph Djogbénou.

Création d’une agence pour les manifestations officielles, réforme du Fonds de la culture

Le gouvernement a adopté le décret de l’Agence nationale des Manifestations officielles et des Evènements culturels et sportifs. Elle sera chargée de l’organisation de toutes les manifestations officielles. Car, « le rayonnement culturel et sportif de notre pays dépend, entre autres, de l’efficacité du cadre institutionnel mis en place », note le ministre de la justice pour justifier la création de cet organe public ayant des compétences techniques appropriées, doublées d’une capacité organisationnelle. L’Agence Nationale des Manifestations officielles et des Evénements Culturels et Sportifs, est celle qui va organiser les cérémonies officielles et contribuer aux plans culturels et sportifs, accompagnant la créativité contemporaine afin de stimuler l’éclosion des talents dans ce domaine. Le gouvernement a crée un Fond des Arts et de la Culture pour encourager et accompagner les artistes les plus méritants. « Cette réforme de fond vise à ne plus distribuer les prébendes, à ne plus satisfaire cette considération de la pitié. Cette réforme vise surtout à professionnaliser le secteur des Arts et de la Cultures », affirmé le ministre Joseph Djogbénou

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 0