Création du parti Fcbe au Bénin : Enfin un rouleau compresseur de l’opposition ?

Création du parti Fcbe au Bénin : Enfin un rouleau compresseur de l’opposition ?

Le parti des Forces cauris pour un Bénin émergent est né pour animer l’opposition au régime de la rupture. Ses géniteurs ont clarifié cette position en mettant en place une équipe forte qui quadrille tout le territoire national.

BMP – Bénin : « Les vieilles habitudes politiques ont repris » selon Agossa

La mobilisation des militants Fcbe dans la commune de Parakou est le signe de la détermination de ce parti politique à prendre davantage la marque de l’opposition au régime de la rupture. Celle-ci pouvait permettre au parti Fcbe, comme l’ont exprimé ses responsables, d’œuvrer pour sortir les béninois des difficultés dans lesquelles ils sombrent au quotidien.

La mobilisation de Parakou, malgré les actes de démobilisation, est le signe visible que le parti Fcbe, peut représenter une opposition forte au gouvernement de la rupture. Enfin, le régime de la rupture, au-delà des manifestations au parlement des députés du bloc de la minorité parlementaire, a enregistré un parti de l’opposition qui va relancer les débats politiques aussi bien à l’Assemblée nationale que dans les différentes localités.

« Nous affirmons haut et fort que l’Alliance Fcbe devient un parti de l’opposition », a indiqué Valentin Agossou, livrant ses premiers mots à l’assistance. Le jeu en la chandelle au regard de l’actualité politique ces derniers jours.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 7 mois

    Il serait naïf, ou tout simplement faire preuve de cécité politique et intellectuelle en considérant que la renaissance des FCBE est un événement politique marginal au Bénin.

    Certes, YAYI BONI ne reviendra pas s’installer au palais de la Marina, mais il n’y a plus aucun doute pour moi, qu’au plus tard mars 2021, un membre de l’opposition dont fait partir les FCBE sera le remplaçant de Patrice TALON.

    Il nous faut un nouveau départ au vrai sens du mot!!!
    Un dialogue national, une amnistie générale pour tous les faits de corruption, de détournement avec abandon de poursuite judiciaire pour pour dossier en instruction, contre un aveu des faits et restitution des biens mal acquis!!!

    Ils sont tous coupables, nous devons malgré tout, trouver les moyens d’avancer et repartir sur de nouvelles bases.
    C’est mon sentiment, après ce week end politique riche d’enseignement.

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 7 mois

    Ils parlent de démocratie apres l’avoir souillée avec le KO conçu par l’homme de Dregbe et exécuté par bako, agueyovo, Dossou et consorts…pauvre Bénin, tu as fait un bon qualitatif sauf dans le choix de tes dirigeants

  • Avatar commentaire

    Vous serez surpris d’être étonnés. Sauf si vous changez votre politique de « ruse et de rage » avec le pillage systématique des ressources du pays au profit d’un clan. Ici c’est la République du Bénin et non Bénin Control. Wait and see.

  • Avatar commentaire
    démocrate Il y a 7 mois

    Encore un mort né, un machin pour nous distraire après 10 années de pillage du pays.
    Yayi Boni ferai mieux d’aller se cacher car lorsqu’on a fini deux mandats constitutionnels on n’est plus éligible à quoi que ce soit.

  • Avatar commentaire
    Azanhouan Il y a 7 mois

    Prrrrrrrr rien que du maïs Meme en 2026 ce parti ne peut prendre le pouvoir